Lidl continue à effacer les croix : en Italie cette fois…


Le quotidien britannique The Daily Telegraph a fait écho, dans un article du 11 octobre, à une polémique qui enfle en Italie. Dans un magasin Lidl de Camporosso (Ligurie), une grande photo murale de l’église Sant’Antonio Abate de la commune de Dolceacqua (2 000 habitants, au nord-ouest de la Ligurie), a été “retouchée” afin de supprimer les croix qui somment le fronton et le clocher de cette église pittoresque et d’ailleurs peinte par Claude Monet. Fulvio Gazzola, maire de Dolceacqua, s’est officiellement plaint auprès de Lidl et a exigé que les croix soient “restaurées” sur la photo, mais la chaîne n’a pas donné suite à sa demande. Comme le précise The Daily Telegraph, « selon toute vraisemblance, les croix ont été enlevées pour ne pas offenser la sensibilité des immigrés musulmans de la ville ». Le maire a déclaré aux médias : « Lidl a dit que la suppression des symboles religieux faisait partie de sa stratégie publicitaire en Italie et en Europe. [La chaîne Lidl] est libre de faire ce qu’elle veut, mais elle ne doit pas détruire l’image de notre village et de nos traditions chrétiennes ». Ce n’est donc pas une « erreur », comme me l’avait affirmé la chaîne en septembre dernier mais un choix stratégique… Le boycott des magasins Lidl en France doit donc être total, comme est total sa stratégie de suppression des symboles religieux en Europe. Partagez-vous mon sentiment, et vous engagez-vous à boycotter Lidl ? Merci de me le préciser ici

Le fronton de l’église…

Le clocher de l’église…

et la photo “retouchée” dans le magasin Lidl…

Source : The Telegraph, 11 octobre

5commentaires
  1. Daisy

    13 octobre 2017 à 20 h 54 min

    Il faudrait en parler “à l’Œil du 20 heures”, sur A2, sinon tout cela restera confidentiel.

    Répondre
  2. Bernadette Mora

    14 octobre 2017 à 10 h 01 min

    A SuperU il y a des yaourts Yaos, même problème, mais à part ça j’apprécie le fait qu’ils n’aient pas un seul produit halal.
    Cette histoire de croix est lamentable et triste. Il faut en parler autour de soi.

    Répondre
  3. Gilberte

    14 octobre 2017 à 19 h 25 min

    une entreprise commerciale n’est pas habilitée à transformer le paysage des pays d’accueil des musulmans, ni les œuvres de Jean Monet. Si les musulmans n’aiment pas l’aspect religieux de l’Europe, ils peuvent se réfugier dans des pays musulmans, ils sont assez nombreux, ils n’ont que l’embarras du choix. Je ne vais jamais à Ldl, ces magasins peuvent partir en pays halal je n’en serais pas privée

    Répondre
  4. P dethier

    15 octobre 2017 à 20 h 40 min

    Sur les chaînes francophones de télévision, en Belgique, la marque NESTLE a aussi gommé les croix sur les édifices religieux grecs présentés sur sa marque de Yahourt.

    Répondre
  5. Hébrard

    15 octobre 2017 à 22 h 33 min

    On marche sur la tête !
    Ces magasins moins cher que d’autres “attirent” cette faune qui les fréquentent habillés de manière”provoc”donc ils se signalent et se démarquent de l’anonymat des autres clients dans les rapports des responsables sinon comment la direction saurait-elle?(ils ne payent pas en Diram)!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3466 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter