La Une

Loi de séparation : Anne Hidalgo s’assoit dessus

5 avril à 10:14
Commentaires (33)
  1. Avatar balanine dit :

    Qui est LE responsable de cette église ? A-t-il donné son accord ? aaahhh c’est vrai les prêtres aussi se “fichent comme d’une guigne” (pour reprendre les propos de M. Hamiche) ce qui est fait dans “leur” église. Il est vrai que leurs Messes ne ressemblent plus guère à des VRAIES MESSES.

    1. Avatar marie dit :

      Le responsable de la paroisse est son curé, le Père Georges Nicholson de l’Oratoire de France.
      Avant d’accuser à la volée tous les prêtres de France et de Navarre, il me semble qu’il faut chercher à s’informer.
      En droit français, si l’état est propriétaire d’un lieu de culte, l’affectataire doit être tenu au courant de l’utilisation du lieu à d’autres fins que cultuelles. En bref, la mairie doit prévenir le curé. Mais, ce n’est pas toujours le cas. Il existe une jurisprudence à cet égard.
      D’autre part, si le curé a donné son accord, il se trouve alors tout aussi hors la loi que la mairesse.
      Car n’oublions pas le principal, il s’agit, comme l’écrit M. Hamiche, d’une infraction à la loi qui interdit toute réunion politique à l’intérieur d’un lieu de culte.
      Si nous étions plus nombreux à fréquenter les églises, à les aider matériellement, nous serions aussi plus forts pour défendre l’usage de nos églises. L’histoire ne nous dit pas si des pressions ou des chantages n’existent pas pour forcer la main aux curés.

      1. Avatar Francisco dit :

        L’Oratoire ? aïe ! Si on se souvient que les plus sanguinaires de la révolution française étaient d’anciens oratoriens , à l’image du célèbre Lebon qui , à Arras, se régalait en famille d’assister depuis son balcon au spectacle des ci-devants ” éternuer dans la sciure”.
        Cet ordre aurait du disparaître depuis longtemps .

        1. Avatar avantus dit :

          Francisco,
          vous dites n’importe quoi car ce n’est pas le sujet
          Vous semblez être un anti calotin du siècle dernier, une espèce en voie de disparition qui voudrait survivre

          un peu d’humour svp

          1. Avatar Tamara dit :

            C’est vous qui dites n’importe quoi, cornichon inculte, gardez vos leçons pour vous, “l’humour” n’a rien avoir la dedans !

      2. Avatar Denis F dit :

        Oui, Marie, sans doute serions nous plus forts pour les défendre!
        Pour ce qui est de l’aide matérielle, en revanche, je doute que ce genre d’occupation illégale fasse l’objet d’une location, et cet argument est non avenu.

  2. Avatar Jean-M dit :

    Prière : 1 Tim 2….
    Psaume 72…
    Amitiés en Christ…

  3. Avatar Charlotte Parc dit :

    Première question : cette église est-elle habituellement un lieu de culte catholique ou bien est-elle désaffectée ?

    Si c’est effectivement un lieu de culte habituel, cette réunion était parfaitement hors la loi, comme l’écrit justement M.Hamiche.
    Le texte de la loi est là :
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000508749
    (dérouler l’écran jusqu’à l’article 26)

    Qui portera plainte contre les organisateurs de cette réunion ?

    Il suffit d’envoyer une lettre au Procureur de la République de Paris (modèle ici
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11469
    en donnant son nom, son adresse et en joignant la copie de sa pièce d’identité et expliquant contre qui (les organisateurs de cette réunion) et pourquoi (non respect de l’art. 26 de la loi du 9 décembre 1905) on porte plainte et de l’adresser à

    M. François MOLINS
    Procureur de la République près le
    Tribunal de grande instance de Paris
    4 boulevard du Palais
    75055 PARIS CEDEX 01

    1. @Charlotte Parc

      L’église Saint-Eustache est un église du diocèse de Paris, où le culte catholique est régulièrement célébré.

  4. Avatar marie dit :

    En allant sur le site de Saint Eustache, pour vérifier si le débat avait été annoncé à l’avance et si le prêtre avait donné son accord, on tombe sur le message suivant “Il est possible que ce site ait été piraté”.
    Décidément, pas de chance pour St Eustache!

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @marie
      Je viens d’aller sur le site
      http://www.saint-eustache.org/
      Il semble être bien tenu à jour : l’agenda commence au 9 avril avec aucun retour en arrière possible et donc a posteriori rien ne peut nous dire que la réunion incriminée était ou non annoncée sur le site.

      Mais on peut parfaitement naviguer sur ce site qui, rapidement regardé, semble assez bien fait(jolies images de l’intérieur de l’église vue par la caméra d’un drone) , et où je n’ai découvert aucune annonce de piratage…
      Il y a même un formulaire de contact où l’on pourrait peut-être demander des comptes, non ? En restant parfaitement affable bien évidemment.
      http://www.saint-eustache.org/vie-de-la-paroisse/nous-contacter

      Êtes-vous allée @marie sur le même site que moi ?

      1. Avatar marie dit :

        Bonjour Charlotte,

        Oui, nous sommes allées sur le même site.
        Voici ce qui s’affiche encore à cette heure, 22h passées, après avoir tapé sur Google “paroisse st Eustache” (je fais un copié-collé):

        Paroisse Saint-Eustache – Accueil
        http://www.saint-eustache.org/
        Il est possible que ce site ait été piraté.
        Une paroisse au coeur des Halles – Paris Ier … C’est presque devenu une tradition à Saint-Eustache : dans la période qui prépare à Noël ou dans celle qui …

        Difficulté aussi, à partir du site du diocèse de Paris, à ouvrir la page de St Eustache, un message d’erreur s’affiche.

        Si on peut accéder à la messagerie, bien sûr, on peut de façon tout à fait naturelle demander de qui vient la décision d’ouvrir l’église à ce débat politique.
        C’est ce que je m’apprêtais à faire.
        On voit plus tard ce que l’on a pu faire et on se tient au courant.
        D’accord?

    2. Avatar Baarsch dit :

      de toute façon H. s’assoit dessus de la loi de 1905 et juste une question pour s’assoir était-t-elle en pantalon

      1. Avatar Charlotte Parc dit :

        @Baarsch

        “Il a des yeux et ne voit point” Jérémie 5,21

        Regardez un peu la première photo publiée par M. Hamiche dans cet article-ci !!!

  5. Avatar Garsaud j dit :

    Y aura-t-il un groupe de Chrétiens assez courageux pour aller prier dans le hall de la mairie?

    1. Avatar marie dit :

      Excellente idée pour une excellente réplique,
      d’où que vienne la décision, de la paroisse ou de la mairie.

      1. Avatar Anne-Marie dit :

        Pour la grande joie du gouvernement (notamment Bloch e), on pourra sans aucun doute, dans le hall de la Mairie à Paris, … installer une belle Crèche pour Noël prochain …. rendez vous, tous ensemble, dans le hall de la Maire en décembre … avec tous les santons de la Sainte Famille, anges, bergers et … Saints Cantiques que nous pourrons chanter à Madame la Maire et ses amis … ! Je ferai volontiers le voyage depuis le Sud de la France … je reste à votre disposition !

  6. Avatar Marc dit :

    Bonjour,
    Puisque c’est interdit par la loi, l’obs ne peut-il pas porter plainte ?

    1. @Marc

      L’Obs n’a pas vocation à porter plainte, ni d’ailleurs aucun droit à le faire, dans ce type d’affaires. C’est à l’affectataire, autrement dit l’évêque et/ou le curé de la paroisse, à le faire.

  7. Avatar James dit :

    Oui, mais bon….Hidalgo ne se réclame pas catholique, elle “ne sait pas ce qu’elle fait”.

    Qui sont les fautifs ? On peut commencer par le curé de cette paroisse qui a permis cela (rappelons qu’il est maître de son église).

    On peut continuer par cette habitude systématique de faire des concerts dans les églises, concerts qui ne sont que très rarement “sacrés” (comme l’ordonne en théorie l’Eglise), et qui invariablement déservent le sacré: on y voit souvent des annonces au micro, des applaudissements,la présence réelle à qui on tourne parfois le dos car on a retourné les bancs pour écouter la chorale qui est dans la tribune, on y voit aussi de plus en plus fréquemment des ventes de billet dans l’église.

    J’y ai vu l’année dernière une distribution-consommation gratuite de boisons et brioches…..c’était pour attirer les gens dans les églises, il paraît. Les convertir à la brioche….

    ah oui, et les bons petits cathos, qui se tapent la bise et racontent leur vie comme au champ de foire, avant ou après la messe ? Ou pendant d’ailleurs…

    Une célèbre communauté catholique lyonnaise a mis des enceintes avec super basses directement sur l’autel, lors de la “fête des lumières”. C’était pour jouer du rock, paraît que ça converti les âmes. C’est cool en tous cas.

    On pourrait parler également des débats qui sont organisés à l’identique de ce que vous dénoncez, sauf que ce sont des évêques, qui les organisent, ces débats….ou des prêtres, peut être moins grave ? Micros, la parole est au “jeune” Duchmol, qui voudrait “s’exprimer avec plein de sensibilité sur…” etc. Applaudissements à nouveau, les évêcolâtres ou curolâtres n’en peuvent plus, ils sont en transe, ce “Mgr” est trop cool, pardon, on l’appelle par son prénom, “Mgr”, c’est un truc d’intégristes…..

    La liste est longue. Hidalgo fautive ? Non, les cathos sont les seuls responsables. Dieu ait pitié d’eux, en effet…..

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @James
      Je ne suis pas catholique mais trouve toujours TRÈS navrante la tenue de tels propos que je ne me permets jamais à l’égard des responsables d’une église qui n’est pas la mienne.

      Ce blogue est un blogue informant sur les actes de christianophobie, dont la gravité peut-être extrêmement variable, allant de la blague déplacée ou du mésusage de symboles chrétiens à l’assassinat.
      Quel intérêt y a-t-il dans cette perspective à tirer sur son propre camp au vu et au su de tous ?

      Allez laver votre linge sale en famille ! Ou plutôt obéissez au commandement du Christ qui nous enjoint de nous aimer les uns les autres. Des reproches sont possibles dans l’amour, non ?
      Paul, le grand Saint Paul, nous a rudement mis en garde dans sa lettre aux Galates au chapitre 5,14-15 « Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres. »

      Alors cet ordre est-il optionnel pour certains catholiques ?

      1. Avatar Maurice dit :

        Puisque vous citez les écritures, auriez-vous oublié de citer celle-ci :
        Jean 2, 13-26
        Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs.
        Etc.

        Nos ecclésiastiques ne sont pas le Christ et de très loin puisqu’ils ne respectent même pas les écritures.

        Il est vrai que vous dites ne pas être catholique, mais vous nous demandez d’obéir aux commandements, amusants !

      2. Avatar Charles dit :

        C’est vrai que l’église catholique est tellement affaiblie en ce moment que certaines interventions paraissent déplacées. Mais s’il faut choisir “le bon moment” pour dénoncer certaines dérives, on ne le fera jamais. Ceci dit, mieux vaut 3 fidèle authentiques dans une église qu’une centaine de faux frères.

      3. Avatar Julien dit :

        Ce que relate James pour nous informer est intéressant et bien lié, malheureusement c’est navrant, avec le sujet ci dessus, car cette Eglise est Catholique.
        Pour “le linge sale” à laver en famille, il faudrait pour cela commencer avec les protestants et le liste à la suite, là, la grosse lessiveuse n’est pas encore au point et se serait hors sujet, quoique …
        Ce cher St Paul que vous sitez, et vous avez raison, un Juif converti, comme beaucoup de Catholiques, … cette belle recommandation n’est pas faite pour s’en servir comme d’un paravent, elle pourrait vous servir plutot de boomerang … et là aï à votre petite tête …je pourrais, si vous le voulez bien, sans faire le paon, vous consoler et vous dire la bonne parole.

  8. Avatar Rachel dit :

    Livre de la Sagesse : 14-22.31.

    Conséquences de l’idolâtrie

    « Ensuite il ne leur a pas suffi d’errer dans la connaissance de Dieu,
    Mais, quoique passant leur vie
    Dans la longue lutte de l’ignorance,
    Ils donnent le nom de paix à un état si malheureux.
    En effet, sacrifiant leurs enfants, célébrant des mystères cachés,
    Ou se livrant aux orgies furieuses de religions exotiques,
    Ils ne gardent plus rien d’honnête ni dans la vie, ni dans le mariage,
    Mais l’un fait disparaître l’autre par la ruse,
    Ou l’outrage par l’adultère.
    C’est dans une confusion complète, sang, meurtre, vol et fraude,
    Corruption, déloyauté, révolte, parjure,
    Trouble des bons, oubli des bienfaits,
    Souillure des âmes, perversion des sexes,
    Instabilité des unions, adultère et impudicité,
    Car le culte d’innombrables idoles
    Est le commencement, la cause et la fin de tout mal.
    Leurs adeptes poussent le plaisir jusqu’à la folie,
    Ou rendent de faux oracles,
    Ou vivent dans l’injustice, ou se parjurent sans scrupule,
    Parce que confiants dans des idoles sans âme,
    Ils ne s’attendent pas à être punis de leur mauvaise foi.
    Cependant, le châtiment les atteindra pour un double motif :
    Parce qu’ils ont méconnu Dieu en s’attachant aux idoles,
    Et parce qu’ils sont coupables d’avoir,
    Au mépris de la sainteté de la religion,
    Fait des serments trompeurs.
    Car ce n‘est pas la puissance des idoles invoquées,
    Mais le châtiment réservé au pécheur,
    Qui poursuit toujours les fautes des méchants. »

    1. Avatar Samuel dit :

      Merci Rachel de nous rappeller ce beau texte de la Sagesse (dans notre république, c’est un mot qu’on ne prononce plus et qui n’intéresse plus personne, on deviens tous comme des zombis)

      A afficher en GROSSES LETTRES pour qu’on puisse lire facilement sur la porte de Saint Eustache pour les passants et Monsieur le Curé.

  9. Avatar roland dit :

    Le pouvoir de contrôle des curés de paroisses sur les lieux de culte , propriétés municipales, n’est pas négligeable comme le prouve l’exemple suivant :
    J’ai connu un curé affectataire d’une église , monument historique dans une petite ville. La municipalité ayant organisé des visites culturelles payantes à destination des touristes de la petite ville et ayant inclus dans le circuit touristique la visite de l’église, principal monument de la commune, le curé a exigé et obtenu que la moitié des recettes revienne à la paroisse. Comme quoi il suffit souvent d’oser pour défendre ses droits ! Qu’est-ce qui empêche le curé de Saint Eustache et son évêque de hausser la voix pour faire respecter la loi ?

  10. Avatar Gérard P. dit :

    S’est horrifiant de lire tous cela,un test arrogant de la réaction Catholique face au satanique socialiste. Que veut faire le curé devant la force de l’État,sinon des représailles par ailleur s’est du Stalinisme bien adapté comme les Papes l’ont dénoncé dans les livres depuis de longues dates.Satan mène la dance il faut prier le chapelet! s’est cela le changement il ne falait pas les élires,s’est le comble.S’est pour quand q’on va vendre du bétail dans nos églises ????Quand on cherche la guerre civile il faut bien commencer quelque part!
    peut-on mieux faire pour se moquer de la religion???

  11. Avatar marie dit :

    Je viens de visionner la vidéo du débat qui a eu lieu à St Eustache. Je conseille à ceux qui ne l’ont pas regardé de le faire :
    https://www.youtube.com/watch?v=lVtRSBAGPMk
    On y apprend que le curé de la paroisse qui a donné son autorisation.
    Quand on voit la vidéo, on comprend qu’il s’agit d’un débat sur la politique et non d’une réunion politique. Ce qui est très différent. Ce qui est dit, l’est dit calmement, dignement, de façon à débattre et non à réclamer sans vue partisane. Nous ne sommes pas dans une réunion politique mais dans un débat d’idées sur ce qu’est ou devrait être la politique en régime démocratique et quelle est place du citoyen en démocratie, ne lui faut-il pas reprendre la parole quand on ne l’entend plus. Débat que l’on mène aussi dans l’Eglise, même si on occupe pour cela d’autres lieux que les églises. Il me semble que le Seigneur entend et voit bien pire dans son Temple, lui connaît les cœurs et les reins.
    Donc, ne faisons pas de faux procès aux uns ou aux autres.
    Par contre, l’intervention de la Nuit Debout a introduit une manifestation bruyante et non prévue.
    La question à se poser est alors : ne pouvait-on pas prévoir que le risque existait de se faire déborder par un groupe dont personne n’ignorait l’existence?
    Autrement dit, un débat public dans une église comporte en soi le risque d’intrusions diverses. De là, le danger.

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      Merci @marie du lien que je n’aurais pas trouvé, car pas cherché, seule.

      Néanmoins, je continue de penser que cette réunion de “débats” (c’était plutôt une conférence à deux voix interrompue par des personnes qui n’avaient que l’intention d’en découdre avec les deux intervenants) s’est tenue en infraction à l’article 26 de la loi de 1905, car cet article ne stipule nullement que si la réunion n’est pas directement partisane, elle serait autorisée ! La loi dit : « Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
      Or comment qualifier cette réunion autrement que “politique” ? Le sujet de cette conférence à deux voix était “Que peut la politique ? ” Si le dialogue n’était pas politique, il était quoi ? Culturel ? Littéraire ? Philosophique ? Spirituel ?
      C’était à l’évidence une conférence politique sur un thème politique entre une femme politique et un journaliste du même bord politique.

      Absolument rien à faire dans un lieu de culte.
      Il y a des centaines d’autres salles de toutes sortes dans Paris pour y organiser une telle réunion.

      Détail : C’est manifestement le curé de la paroisse qui avait autorisé cette réunion, mais qui le lui avait demandé ? Et y a-t-il eu une contrepartie financière ? Ceci expliquant peut-être cela, mais je suis aussi peut-être mauvaise langue.

      C’est pour moi tout autre chose que des débats, des questions, des conférences, des cycles de formation biblique, spirituelle, catéchétique, musicale pour l’accompagnement des cultes … et concernant tout ou partie de la communauté paroissiale aient lieu dans une église. Et même pourquoi pas des agapes, des repas fraternels qui permettent de mieux se connaitre dans la communauté et de mieux vivre la communion des saints. Et pourquoi pas aussi la mise en application des “œuvres de miséricorde” si les lieux s’y prêtent. Mais tout cela dans la perspective du Royaume de Dieu, de l’imitation de Jésus et de la mission de l’église.
      Un débat politique, aussi légitime soit-il, n’est pas la mission de l’église. Pas plus que ne le seraient des cours de cuisine ou de ping pong.

  12. Avatar Aliénor dit :

    la ville de paris n’a plus de salle pour y parloter ? en plus avec plenel et sa coloration, la maire , c’est vraiment une provoc à 2 balles

  13. Avatar Pascal dit :

    « Loi de séparation : Anne Hidalgo s’assoit dessus».

    Rien de nouveau sous le soleil. Il s’agit d’une fâcheuse habitude d’Anne Hidalgo.

    Sans être exhaustif :

    – Avoir laissé 17 ans durant des mahométans confisquer l’espace public rue Myrha, rue Polonceau, rue des Poissonniers…

    – Financement par la ville de Paris de deux mosquées sous couvert de « culture » (ICI). Financement sanctionné par le TA.

    – Organisation tous les ans (depuis 2001) dans le bâtiment de l’hôtel de ville et au frais des parisiens de « la nuit du ramadan » avec iftar (agapes nocturnes que les mahométans qualifient de rupture du jeûne, par définition halal).

  14. Avatar Aube dit :

    Totalement d’accord avec Charlotte Parc : L’organisateur du débat, et le curé du lieu, ont permis cette assemblée politique en infraction à la loi de 1905.
    J’ignore si le curé a été naïf ou s’il est un hypocrite menteur.
    Ce qui est certain c’est que le diviseur, lui, tire les marrons du feu : manifestation bruyante dans l’église, division des catholiques sur le sujet, et enfin, image un peu plus dégradée de l’église auprès des jeunes contestataires puisque ces derniers mettent ainsi les politiques et l’Eglise dans le même sac…

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services