La Une

Macédoine : vandalisme à répétition et pillages d’églises orthodoxes

16 octobre à 07:22
Commentaires (10)
  1. Avatar Mihail dit :

    Je vous prierai de bien vouloir à l’avenir de ne plus mentionner l’état de FYROM, ” Macédoine”, car il n’y a qu’une seule Macédoine, la Macédoine grecque! Vous pouvez appeler la FYROM, République de VARDASKA qui découle de l’histoire et la géographie du lieu. Merci. Mihail.

    1. Avatar Charlotte dit :

      Que voulez vous dire ?
      Pas une seule fois M. Hamiche qui nous donne cette info n’utilise le mot FYROM (qui est un acronyme anglophone parfaitement désuet puisque datant d’avant 1991) ni Vadaska ! Que lui reprochez-vous exactement ?
      Je ne connais pas avec précision l’histoire de la Macédoine, mais justement pour nous, ignorants, on situe approximativement sur une carte d’Europe la Macédoine au nord de la Grèce qui, pour moi qui ai fait du grec ancien au lycée, correspond au Royaume de Philippe II et d’Alexandre dans l’Antiquité et qui maintenant se trouve partagée par différentes frontières.
      C’est l’histoire, vous ne pouvez pas la refaire à votre guise !
      Et que je sache, la Macédoine est, depuis 1991, le nom officiel international d’un pays d’Europe situé das l’une des parties de l’ex-Yougoslavie ainsi que celui d’une province grecque (Macédoine égéenne) et celui d’une province bulgare (Macédoine du Pirin) .

      Où est votre problème pour prétendre qu’une seule de ces régions a le droit de s’appeler Macédoine ?

      Comprends pas !

      1. Avatar benediktos dit :

        J’ai aussi été perturbé par le mot Macédoine, pensant que ces exactions étaient commises en Grèce, avant de lire l’article. Si FYROM ne plaît pas, au moins “République de Macédoine” évite les confusions et les “irritations” de certains lecteurs.
        Meilleures salutations du Liban. Je découvre avec plaisir votre blog et le mets de ce pas dans mes favoris !

  2. Avatar francois dit :

    La guerre se poursuit partout pour détruire le christianisme sous la tolérance ridicule des autorités européennes. Celles-ci ne savent donc pas que c’est le reste du monde que les musulmans attaquent?

  3. Avatar Charlotte dit :

    Bonjour à tous !

    Je suis une lectrice assidue de votre blogue M. Hamiche, et vous suis extrêmement reconnaissante de cet énorme travail de “catalogage” des actes d’antichristianisme qu’inlassablement à la manière des fourmis, malgré ses sinistres répétitions, vous vous efforcez jour après jour d’effectuer pour dénoncer, alerter, ré-informer, mobiliser…

    Je vous suis également reconnaissante, malgré vos troupes “naturelles” qui sont massivement catholiques plus ou moins traditionalistes et qui voudraient souvent vous déborder par la droite, de maintenir une ligne éditoriale résolument œcuménique en matière de christianisme et de ne pas considérer que les seuls véritables chrétiens sur cette terre sont les catholiques traditionalistes, en remettant régulièrement à leur place des intervenants qui s’en prennent à d’autres confessions chrétiennes, n’ayant pas compris que les attaques contre des chrétiens, quelle que soit leur confession, justifient notre combat chrétien commun, ayant bien plus de choses en commun, auxquelles nous tenons tous, à défendre ensemble, que de points de doctrine ou de pratique qui nous séparent.

    Mais avec ce post concernant le vandalisme et le vol d’œuvres d’art religieux dans des églises rurales forcément vulnérables, (comme l’étaient toutes nos églises catholiques de campagne en France et ailleurs, avant que le clergé ne se décide à les fermer en dehors des heures des cérémonies religieuses ou des messes) et sans aucun doute par manque de moyens financiers pour les protéger de tels actes, ne relèvent sans doute absolument pas de l’antichristianisme, mais du vil mercantilisme basique parfaitement vénal et sans aucune considération religieuse à l’origine.

    Pour des raisons qu’il est hors de propos d’expliciter ici, j’ai une connaissance assez poussée du monde cambodgien et je peux vous dire que des vols du même acabit ont eu lieu et continuent d’avoir lieu dans des temples khmers millénaires (souvent isolés en pleine forêt primaire) sans aucune valeur anti-hindouiste ou anti-bouddhiste, mais dont la seule motivation est mercantile et crapuleuse.
    Pourquoi ces vols (avec souvent saccage et destruction des sculptures trop importantes ou impossibles à desceller et dont les malfrats -et /ou leur commanditaires- ne veulent récupérer que les têtes, plus faciles à transporter et aisées à négocier) ?
    Parce que, au bout de la chaine des trafiquants, il y a de très riches acheteurs -presque toujours occidentaux et souvent américains – pour acheter ces chefs-d’œuvre d’art populaire et religieux et historique et qui pour beaucoup savent (bien qu’ils s’en défendent toujours lorsqu’ils sont attaqués en justice à ce sujet) qu’il s’agit de trafics de contrebande issus de vols .

    Il faut que que cesse ce trafic international d’œuvres d’art sacré volées et, quand elles sont retrouvées, qu’elles soient restituées à leurs propriétaires où aux monuments d’où elles viennent !
    Mais l’être humain étant ce qu’il est, foncièrement mauvais s’il n’a pas été régénéré par la lumière de l’Esprit Saint, mon cri restera un vœu…pieux !

    Mais il faudrait s’organiser : que les détenteurs de ces trésors religieux les protègent mieux, que les popes des églises de la campagne macédonienne les répertorient (ne serait-ce qu’en les photographiant) et remettent aux autorités (en particulier l’UNESCO), ces répertoires, qu’ils rentrent dans les circuits des marchands d’art – certains (beaucoup ? ) sont des pourris, des brebis galeuses, prêts à faire du fric avec tout et n’importe quoi, même de façon illégale ou illégitime mais pas tous – pour informer afin de rendre ces œuvres d’art (dont certaines sont vénérées comme sacrées) invendables, les marchands d’art étant lourdement pénalisés pour de tels trafics.

    Mais autant il me semble important de répertorier les actes d’antichristianisme, autant il me semble important de ne pas qualifier d’antichrétien les basses œuvres de la délinquance internationale qui ne se fonde que sur la pauvreté des voleurs de base et l’immense richesse de certains amateurs d’art, insolents de surcroit car se croyant à l’abri de la justice,

    Quelle est le niveau de vie en Macédoine ? Quelles perspectives d’avenir pour les jeunes ? Bien sûr que la pauvreté ne justifie jamais la délinquance, tous les pauvres ne sont pas des délinquants, il s’en faut d’une énorme marge, mais les circonstances de la pauvreté peuvent être un début d’explication à cette épidémie de vols en Macédoine, et pas prioritairement l’antichristianisme : pour un individu peu scrupuleux et poussé dans les retranchements de la pauvreté une petite icône facile à arracher et à revendre parce qu’on la lui a commandée pour 2 ou 3 mois de salaire mais parfois pour bien moins, est si tentante. La facilité du gain fait taire sa conscience du vol et du sacrilège !!

    Il en va de la crédibilité de votre blogue de différencier torchons et serviettes.

    1. @Charlotte

      J’apprécie beaucoup, évidemment, votre commentaire y compris dans sa partie finale qui ne semble pourtant pas, évidemment, élogieuse pour moi. Ce qui me fournit l’occasion d’y répondre, car, de temps en temps, de semblables critiques (généralement amicales et très rarement acerbes) se font jour dans les commentaires. Évidemment que l’intention de ces voleurs et de ces vandales n’est pas nécessairement – objectivement ou subjectivement – antichrétienne de leur point de vue mais apparemment leur but serait uniquement le lucre. Mais mon point de vue n’est pas le leur. Je me place toujours du point de vue des victimes. En l’occurrence pour ces chrétiens orthodoxes qui ont été spoliés d’une partie de leur patrimoine religieux et liturgique, ce n’est pas la valeur marchande de leur perte qui les scandalise, mais le fait que, pour eux, ces icônes présentent un caractère sacré. Ce sont des objets de vénération et non des œuvres qu’on pourrait admirer dans un musée. La différence est de taille. Pour ces chrétiens ce n’est pas le vol qui est grave, mais le sacrilège. C’est leur point de vue et je le trouve respectable. Quand un tabernacle est forcé dans une église chez nous par des voleurs qui imaginent que le ciboire est en or massif – il ne l’est généralement pas… – et l’emportent en répandant sur le sol les hosties consacrées, c’est la profanation doublée d’un sacrilège que je prends en compte, pas la valeur vénale de l’objet dont il se sont emparé. Je me place alors du point de vue des catholiques. Voilà ce que j’avais à préciser. Merci de m’en avoir fourni l’occasion !

      1. Avatar Charlotte dit :

        Dont acte, votre position très claire se tient parfaitement et j’entends très bien vos arguments que je reçois 5/5.
        Mais alors , lorsque vous nous fournissez des infos de cette nature, (ce n’est pas le cas pour toutes les infos de vols et de destruction ou de vandalisme d’objets ou de lieux du culte chrétiens, il est des cas où manifestement l’action anti-chrétienne est intentionnelle, par exemple quand une secte sataniste est à l’œuvre, le mercantilisme n’est à l’évidence dans certaines circonstances pas le mobile du crime, ou bien lors d’une destruction comme celle de la statue de la Vierge dans une niche au coin d’une vieille maison de Bordeaux récemment ) introduisez une remarque “objective” en matière de motivation antichrétienne par une simple ligne du style “Même s’il n’est pas certain que les motivations des malfrats soient à l’origine anti-chrétiennes, elles sont douloureusement vécues comme telles par les chrétiens qui fréquentent ces lieux, choqués par le sacrilège commis” Cela apportera une clarification à votre info et aux motivations qui vous poussent à la fournir, à savoir la profonde blessure que ressentent ceux de nos frères et sœurs chrétiens qui sont victimes de ces actes. Mais sans oublier la responsabilité, encore plus grande à mes yeux, des commanditaires ou acheteurs en fin de parcours du trafic.
        Mais encore merci de tout votre travail pour nous tenir informés.

    2. Avatar PandeliSymi dit :

      Madame, je me permets de vous conseiller de rester sur votre connaissance de la culture Cambodgienne, où alors de rafraîchir vos connaissances sur l’antiquité Grecque, acquises lors de votre apprentissage du grec ancien au lycée. En effet, toutes les recherches archéologiques modernes et anciennes témoignent du fait que dans le royaume de Philippe de Macédoine, puis de son fils Alexandre dit Le Grand, une seule langue était pratiquée le « GREC» et non pas un dialecte slave comme il est actuellement pratiqué dans l’Ex République Yougoslave de Macédoine. Il en était de même pour l’art et la culture de ce royaume qui étaient fortement ancrés dans l’esprit Grec de L’époque. D’autre part, les épîtres de l’Apôtre Paul aux Philippiens et aux Thessaloniciens dans le nouveau testament sont envoyés à deux églises qui se trouvent dans les frontières de la Grèce actuelle, en Macédoine, ne vous en déplaise, et non pas à une peuplade slave qui a été christianisée par deux évêques de Thessalonique, tous deux Grecs, Cyrille et Méthode, quelques siècles plus tard. Ne vous en déplaise encore,Thessalonique a toujours été et l’est toujours, considérée comme la capitale de la Macédoine dans le monde entier. Contrairement à Skopje petite ville, capitale peu connue dans le monde, de la République de Skopje ou plus récemment devenue République de Macédoine qui n’est pas reconnue avec ce nom par tous les états membre de l’Europe (l’Espagne en particulier) et la Grèce évidemment qui a déjà utilisé son droit de véto pour l’entrée de cette république avec ce nom dans l’OTAN et qui le fait et le fera toujours pour sa demande d’entrée dans la communauté Européenne. En réalité cette toute petite répubique qui usurpe le nom de Macédoine est enclavée dans les Balkans et souhaiterai avoir un débouché sur la mer Égée avec Thessalonique, mais elle ne l’aura jamais avec le nom qu’elle usurpe.
      D’autre part Madame, le Métropolite Orthodoxe de cette toute petite république enclavée des Balkans, qui ne dépasse pas les deux millions d’habitants, a été emprisonné par les autorités de ce pays et a subi de nombreuses vexations et autres pour le seul fait qu’il suit les canons de l’église Orthodoxe en communion qui ne reconnaît pas le détachement de cette Métropole Orthodoxe du Patriarcat de Serbie pour devenir un église Orthodoxe autocéphale. Alors que les autorités du pays s’immiscent dans la liberté religieuse de leurs concitoyens en voulant imposer une église Orthodoxe autocéphale qui n’est reconnue par aucune autre église Orthodoxe canonique et encore moins par Sa Sainteté le Patriarche Œucuménique de Constantinople, Bartholomé, Primus inter Pares de l’église Orthodoxe, des obsèques orthodoxes canoniques sont aussi perturbées par les autorités qui envoient leur police ou leur milice pour empêcher les clercs d’officier. Tout cela fait ressentir une atmosphère nauséabonde des autorités de ce pays. Pour en finir Madame avec votre pseudo angélisme qui justifie ces pauvres Albanais, minoritaires dans le pays, qui ne volent des icônes que pour survivre en améliorant leurs très très faibles revenus, permettez moi d’en sourire et de vous rappeler un des commandements de l’ancien testament : « Tu ne voleras pas ! » . Avez vous la même magnanimité pour les Kossovars Albanais qui au Kossovo Metochie, lieu Historique pour les Serbes, sont devenus majoritaires en deux siècles? Car ils détruisent et incendient nos églises, volent nos îcones et objets religieux de valeur, tuent et massacres les clercs et laïcs Orthodoxes, pour finalement participer à un trafic d’organes maintenant bien connu de tout le monde? Qu’avez vous ressenti lors du bombardement de l’OTAN sur la population Orthodoxe Serbe pour protéger ces mêmes Kossovars Albanais? Que pensez vous des chrétiens de toutes confessions martyrisés en Syrie?
      Dans vos propos Madame, vous parlez d’hypothétiques troupes de Monsieur Hamiche, que vous nommez de « Naturelles » et que vous qualifiez de massivement Catholiques, plus ou moins traditionalistes. Je vous rassure, je suis Franco-Grec et de confession Grec Orthodoxe, mais comme les 11 millions de Grecs de Grèce et les 17 millions de Grecs de la diaspora nos liturgies sont dites en Grec d’Église, et non en Grec ancien ou moderne. Ce qui correspond à la messe en latin chez les Catholiques Romains.
      Mais rassurez moi Madame que vous ne faites pas partie des troupes « naturelles » de bobos chrétiens de Droite comme de Gauche qui abandonnent ce qui fait notre identité Chrétienne et les principes fondamentaux de l’Église Une et Indivisible de notre Seigneur Jésus Christ.
      Seigneur Jésus Christ Fils de Dieu aie pitié de nous pécheurs !
      Très Sainte Mère de Dieu sauve nous pécheurs !

  4. Avatar as de pic dit :

    La Macédoine, encore une visée des albanais, le Kosovo ne leur suffit pas ! Ils l’ont obtenu avec la complicité très active de Chirac qui a demandé à l’ OTAN de bombarder la Serbie, oubliant que les Serbes ont été le dernier rempart contre l’invasion turque en 1572. L’ Albanie est musulmane et participe à cette “reconquête” de l’Europe, elle est la tête de pont de la Turquie.

  5. Avatar PandeliSymi dit :

    Tout a fait d’accord avec vous as de pic. La Turquie soutenue par ses alliés Américains est le maître d’œuvre de la volonté d’Islamisation des Balkans au travers des ex tribus Albanaises. Et au delà des Balkans, la Turquie pense aider à l’Islamisation de l’Europe du Sud, dont la France. Mais la Sainte Russie et son président Poutine lui ont prouvé qu’ils l’en empêcheront au travers de l’exemple de la Tchétchénie et de leur soutien aux chrétiens d’orient en Syrie. C’est pour cela que nous chrétiens de France, nous ne devons pas lâcher la Grèce et la Serbie qui sont les remparts face à l’Islam, de la Chrétienté en Europe.
    Kyrie eleison imas ( du grec ” Seigneur aie pitié de nous )

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services