Mâcon : provocation de Turcs musulmans sur le parvis d’une église


Évidemment, ce n’était pas un mariage musulman dans l’église Saint-Pierre de Mâcon, mais une provocation musulmane sur son parvis aujourd’hui… Les chrétiens ne s’y sont pas trompés et ils le font savoir ! Rappel : le parvis d’une église fait partie de l’église. C’est au curé qu’il revient de porter plainte.

C’est désormais régulier lors des mariages de la communauté turque à Mâcon. Un immense drapeau est déroulé sur le parvis de l’église Saint-Pierre. « Nous sommes scandalisés car normalement déjà les signes ostentatoires sont interdits et des règles sont fixées par la mairie lors des cérémonies pour qu’il n’y ait pas de débordement » soulignent des habitants du quartier. Nous avons interpellé les élus pour éviter ces manifestations vraiment anormales car il est bien évidemment normal qu’un mariage soit une fête mais dans le respect des règles de notre pays », poursuit Pierre. Des chrétiens sont également montés au créneau car ils trouvent que dérouler le drapeau truc par des personnes de confession musulmane sur le parvis d’une église catholique relève de la provocation. La mairie de Mâcon qui avait fait des rappels protocolaires par le passé n’avait pas été saisie de plainte samedi en début d’après-midi.

Source : Le Journal de Saône-et-Loire, 24 février (premier signalement : Le Salon Beige)

21commentaires
  1. Gérard P.

    24 février 2018 à 22 h 40 min

    Le véritable assaut est le jihad des femmes le peuplement insidieux et irréversible.S’est bien gonflé et en dit long sur leur intention,mais la politique de l’autruche continue d’être appliqué.Alors qui vivra verra!

    Répondre
    • denys beneteau

      25 février 2018 à 13 h 15 min

      entièrement d’accord avec toi Gérard , il est plus que temps de balayer les marchands du temple qui nous servent de gouvernants , et de reprendre notre destin en main afin de virer de notre Pays ceux qui ne sont pas d’accord avec nos traditions , vive nos traditions , vive la France

      Répondre
      • Denis FK

        25 février 2018 à 20 h 19 min

        Qu’importe la politique, de bas étage!!!
        A propos de l’amour miséricordieux à l’école de Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus, j’ai entendu, à Notre-Dame (de Paris), lors d’une conférence, que le prêtre qui ne se bat plus devient un fonctionnaire de la Foi, et qu’il ne portera pas de fruits…
        J’ADORE!!!
        Et je ne cesserai jamais…

        Répondre
    • JOLIMOY Simone

      27 février 2018 à 15 h 03 min

      Une seule arme : LA PRIERE !!!

      Répondre
      • Favela

        27 février 2018 à 21 h 54 min

        Moi, je dirais plutôt plusieurs armes dont la prière. Les possibilités de se défendre sont multiples dans cette vie.

        Répondre
  2. Cril17

    25 février 2018 à 10 h 51 min

    Peut-être que M le curé de l’église Saint-Pierre de Mâcon n’a fait que concrétiser une offre de dialogue et de paix proposée par le Souverain Pontife au sultan Erdogan, lors de sa recénte visite au vatican du 5 février 2018 ?

    http://cril17.eu/destin-rome-france-maj-1602

    Et tout cela n’est-il pas le déroulement normal de la pastorale mise en oeuvre depuis le Concile Vatican II pour l’installation du  » vivre ensemble, de la démocrtie et de la paix universelle dans le village mondial « ?

    Répondre
    • Denis FK

      25 février 2018 à 20 h 09 min

      Cril17
      Je peux partager sérieusement votre avis, et je bénis le ciel d’avoir permis la coexistence d’un pape et du Pape…
      Cependant, et à sa décharge, le pape François a offert le 5 février à Erdogan, lors de sa visite au Vatican (Pourquoi ce personnage ose-t-il y aller? Repérages? Infiltration?), et au lendemain de la reprise de l’offensive turque en Syrie, un médaillon représentant un Ange étranglant le démon de la guerre…

      Répondre
      • Cril17

        26 février 2018 à 12 h 08 min

        A Denis FK
        Vous pouvez voir que j’ai fait état du cadeau de François, dès que j’en ai eu connaissance sur cette page
        http://cril17.eu/destin-rome-france-maj-1602.

        Et je profite de votre observation pour rappeler cette question posée sur la même page et toujours sans réponse :

         » Allo M Jean-Marie Guénois du Figaro, allo M Daniel Hamiche, pourriez-vous nous en dire un peu plus, un jour ou l’autre, sur la céramique représentant Istanbul – le 29 mai 1453 peut-être ? – offerte par Erdogan à son ami François, qui lui a acordé un entretien exceptionnel de 50 minutes ? « 

        Répondre
  3. Marie Claude

    25 février 2018 à 15 h 30 min

    Le curé de l’église St Pierre ignore où est le commissariat de Police?

    ou,peut-être n’y a t-il pas de curé affecté à cette église?

    …..JUSQU’A LA NAUSEE !!!

    Répondre
  4. Haine Philippe

    25 février 2018 à 15 h 48 min

    Vive notre religion Catholique Christique…
    VIVE LA FRANCE.
    Je n’ai rien contre les Musulmans , certains Musulmans sont trés corrects , cependant aucuns drapeaux doit être déroulés sur le parvis d’un église catholique…

    Répondre
    • Denis FK

      25 février 2018 à 20 h 33 min

      Le SEUL drapeau digne de pouvoir être déroulé sur le parvis d’une église est celui du Roi!
      Vive Dieu, vive la France, vive le Roi
      Qu’ils rient!
      l’Ordre finira par être rétabli

      Répondre
      • JOLIMOY Simone

        27 février 2018 à 15 h 05 min

        Merci pour votre commentaire auquel j’adhère.

        Répondre
  5. Gisèle

    25 février 2018 à 16 h 35 min

    Pas besoin d’aller à Macon !
    Venez donc au centre ville de Cholet le jour où ils se marient !

    Répondre
  6. Gilberte

    25 février 2018 à 22 h 12 min

    Le parvis fait partie de l’église et ne doit pas être utilisé par une autre religion, puisque c’est une habitude d’y étendre un drapeau pour que les mariés passent dessous en sortant de voiture, pourquoi s’en plaindre? si le prêtre voulait les empêcher, il pouvait entrer, monter les marches en tenue sacerdotale suivi des équipes paroissiales et chasser les intrus sinon, une cinquantaine de paroissiens armés de bâtons feraient l’affaire( à modérer) et passer aux Turcs l’envie de squatter l’église

    Répondre
  7. Françoise

    26 février 2018 à 0 h 59 min

    Et si des chrétiens déployaient sur le parvis d’une mosquée, à l’occasion d’un mariage, une grande bannière blanche avec une croix ?
    Mais au fait, les mosquées ont-elles un parvis ?

    Répondre
  8. Favela

    26 février 2018 à 7 h 06 min

    @Françoise
    « Mais au fait, les mosquées ont-elles un parvis ? » – En tous cas elles ont souvent une esplanade, ce qui revient au même. Ceci dit, je ne vois pas le rapport avec la choucroute.

    Répondre
  9. Pingback: De la création d'un réseau de cellules johanniques opérationnelles ... [ MAJ 26/02 ] - Cril17 |

  10. Pascal

    26 février 2018 à 15 h 34 min

    Parade de colons mahométans en territoire conquis…

    Répondre
  11. patrick

    26 février 2018 à 16 h 21 min

    Et oui, ça commence comme ça et ça finit un jour ou l’autre avec des cartouches…

    Répondre
  12. Gérard P.

    26 février 2018 à 17 h 28 min

    Arrêtez de rigoler, les musulmans turcs ne rigolent pas,ceci est le sommet de l’Eisberg
    Le » Calif » Edogan veut toute Europe. Si rien ne change son rêve sera réalité, vu que ses troupe y travaillent avec acharnement la désobéissance civil ils la pratiquent depuis longtemps, seulement, s’est pas grave et l’on s’en fou.

    Répondre
  13. Gérard P.

    27 février 2018 à 8 h 46 min

    Les Allemand tolère la polygamie et veulent la légaliser,mais seulement 4 femmes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3259 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter