Manche : l’église Sainte Croix de nouveau vandalisée


L’acte de vandalisme a été découvert dimanche 26 novembre au matin. L’église Sainte-Croix avait déjà été la cible d’un incendie criminel le 2 octobre 2015 et d’un bris de vitrail le 18 mars 2016…

[Ce] ce sont cette fois les fonts baptismaux de l’église qui ont été cassés. « Ils ont été poussés au sol », explique le père Stéphane Lair, curé de la paroisse Saint-Laud de Saint-Lô. Alerté du méfait, il s’est rendu sur place dimanche 26 novembre 2017 au matin, de très bonne heure et a découvert l’important élément de l’église gisant au sol, cassé. Ces fonts baptismaux étaient une pièce importante de l’église. Ils servaient lors des baptêmes […] Cela étant, toujours selon le curé, « ils sont a priori rénovables ». Une plainte a été déposée auprès du commissariat de police de Saint-Lô. En attendant, les lieux ont été nettoyés. À l’emplacement des fonts baptismaux […] il ne subsiste que quelques traces de poussière au sol.

Source : La Manche Libre, 30 novembre (merci M. R. pour ce signalement)

Le baptistère avant le vandalisme…

Il ne reste que quelques traces de poussière au sol…

4commentaires
  1. Pingback: L’eurodéputé FN Christelle Lechevalier dénonce la dégradation d’une église | Le Salon Beige |

  2. Françoise

    1 décembre 2017 à 23 h 49 min

    Il faut vraiment n’avoir rien d’autre à faire … un vandalisme gratuit, avec l’aide de Satan.

    Répondre
    • arnoux

      3 décembre 2017 à 9 h 24 min

      les gov…laissent faire ,,ne punissent pas ,, au contraire ouvrent grand les frontieres pour que ces barbares detruisent la france ..

      Répondre
  3. alaintassin

    3 décembre 2017 à 10 h 02 min

    Si cela s’était passé dans une mosquée notre ministre de l’intérieur serait vite monté aux crénaux!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3519 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter