Cartes des événements

Marseille : tombes profanées au cimetière Saint-Louis

Commentaires (5)
  1. Charlie Bedeau dit :

    Quand les vivants ne peuvent plus protéger les morts qui va protéger les vivants ?

    1. patrick dit :

      C’est sur qu’avec une telle police qui est incapable de voir une profanation on est mal parti pour ce qui est du vivant…
      Une toute petite police Marseillaise à qui il ne doit pas falloir demander grand chose…

  2. Marie Claude dit :

    Cette réaction de la Police conduit naturellement à la certitude que rien ne sera entrepris pour rechercher sérieusement les auteurs de ces PROFANATIONS.
    Car il s’agit bien là de profanation.Des actes de délinquance dans un lieu où le RESPECT(au minimum)s’impose,église,cimetière,ne peuvent être qualifiés autrement que de PROFANATIONS.

  3. Gérard P. dit :

    Il était une fois,que ces agissement s’appelaient:Profanations débiles,avec la mondialisation s’est plutôt service rendue à la République,vu la position favorable du Président.

  4. Françoise dit :

    Merci au maire de Marseille pour sa courageuse déclaration !

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »