Mayenne : l’abomination dans la basilique Notre-Dame


On croit toujours qu’on a touché le fond, mais la réalité nous en apporte chaque jour un démenti cinglant. Un lecteur (merci E. G.) m’écrit ce message incroyable !

En matière de christianophobie la Nuit Blanche de la ville de Mayenne (53) a été très performante hier soir. Alors que les chrétiens étaient réunis dans la basilique [Notre-Dame] pour la messe de rentrée de l’Enseignement catholique, dans la crypte de cette même basilique au même moment on projetait une [vidéo titrée Lise] Vierge à l’enfant ou l’enfant était remplacé par un porc! Vous pouvez retrouver cette démarche blasphématoire sur le site programme de la nuit blanche ville de Mayenne. L’auteur étant Adel. Cet acte de christianophobie est inimaginable et a provoqué souffrance et incompréhension.

Cet Adel en question a pour patronyme Abdessemed, et le site officiel des Nuits Blanches de Mayenne nous apporte quelques précisions sur cet “artiste”

Une violence contrôlée émane des travaux d’Adel Abdessemed, qui lui vaut l’invitation de tous les musées importants. L’année passée, [i]l signe à seulement quarante-deux ans une exposition monographique au centre Pompidou. Dans la vidéo présentée ici, Lise, l’artiste établit une an[a]logie avec la renaissance de la peinture italienne. La caméra met en place le décor et montre une femme donnant le sein dans la lumière. Peu à peu, l’attention se focalise sur l’enfant qu’elle nourrit. On s’aperçoit que la référence à la Vierge à l’Enfant (1519) est mise à mal par le caractère animal et symbolique du jeune porc qu’elle allaite. En plus d’une critique faite aux religions monothéistes, l’artiste nous propose sa Madonne, Lise, aussi énigmatique et controversée qu’une Mona Lisa de De Vinci ? Basilique Notre-Dame, crypte.

Source : Nuit Blanche de Mayenne

58commentaires
  1. angel

    6 octobre 2013 à 16 h 47 min

    C’est pas adel c’est abdel il a voulu francialisé son prénom

    Répondre
    • Athéna

      7 octobre 2013 à 16 h 21 min

      Le prénom adel existe bel et bien dans les pays arabes. c’est un prénom masculin trés répandu. Quand ce cher Adel nous fera-t-il une oeuvre sur mahomet qui était pédophile, profiteur (sa première épouse khadija était beaucoup plus agée, richissime et juive. comme quoi, l’argent n’a pas d’odeur !). Quel est le traitre, forcément le prêtre ou un membre de sonéquipe qui a osé passer ce film. Voila ou le modernisme nous mène.

      Répondre
      • poulain salvat françoise

        7 octobre 2013 à 22 h 34 min

        BRAVO!!!!!!!

        Répondre
      • Sergio

        22 avril 2015 à 0 h 43 min

        Vous avez bien raison de mentionner ce Mahomet qui a épousé tant de femmes, dont la fille de son fils adoptif et surtout cette petite fille, Aicha, de 6 ans. Jamais les musulmans ne mentionnent la pédophilie de leur prophète, ils peuvent tuer pour en faire un héros, un idéal, mais il faut que la vérité se répande s’ils veulent attaquer le christianisme.

        Répondre
    • Theo

      7 octobre 2013 à 17 h 08 min

      Et oui Angel, c’est bien cela, tout comme Harlem Désir, qui se prénomme Jean-Philippe, mais lui c’est le contraire…. bizarre non?

      Répondre
  2. gaudet

    6 octobre 2013 à 17 h 37 min

    Un sacrilège d’une gravité aussi impressionnante , m’oblige à poser une question fondamentale , à laquelle ne répond pas le texte de présentation de cette affaire , un peu trop court à mon gout. C’est de savoir quelle autorité légitime a pu donc, donner son approbation de principe à la présence et l’activité de ce personnage ,qui apparemment n’en est pas à son coup d’essai , et qui s’est illustré brillamment ailleurs dans le passé.

    Soit la représentation de cet individu fut , imposée par des responsables municipaux, en charge de questions culturelles et artistiques, faisant fi de l’avis du diocèse et de son évêque. Soit au contraire, c’est bien l’évêque qui , avec grande légèreté , a accordé son autorisation.

    Je viens de transférer l’information à l’agrif , mais je tiens à connaitre les raisons profondes de l’accomplissement de ce spectacle immonde, et l’identité des donneurs de l’autorisation.

    D’avance j’en remercie Mr Hamiche

    Répondre
    • denyse

      7 octobre 2013 à 9 h 42 min

      Ditto!

      Répondre
    • Theo

      7 octobre 2013 à 17 h 11 min

      Très bonne question, j’attends avec “courage”la réponse qui sera donnée suite à ce douloureux dossier, en ce jour de la Fête de Notre Dame du Saint Rosaire. Mais nous savons que le malin est partout…

      Répondre
  3. chantal

    6 octobre 2013 à 18 h 38 min

    pauvre de lui, il est possédé

    Répondre
  4. Marie Claude

    6 octobre 2013 à 18 h 58 min

    Abominable! Monsieur Hamiche,êtes vous sûr que cet article n’est pas une plaisanterie…..de très mauvais goût,certes,mais un canular! Sinon,qui est le curé de cette paroisse? Etait-il absent au moment où a eu lieu cette ignominie? A t-il porté plainte pour cette profanation manifeste?J’espère que nous serons informés des suites données à cette affaire.

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      6 octobre 2013 à 20 h 09 min

      @Marie Claude

      Je suis allé vérifier. D’ailleurs vous avez un lien dans l’article qui vous permet de vous rendre compte par vous-même si vous ne me croyez pas…

      Répondre
      • gaudet

        6 octobre 2013 à 21 h 32 min

        Monsieur Hamiche !

        je reprends ici la parole pour obtenir des éclaircissements, sur cette affaire à propos de laquelle les renseignements en la dispositions des auditeurs de ce blog , sont décidément par trop insuffisants!

        En termes clairs , quelle est l’autorité qui a permis à ce scélérat de librement produire ce spectacle en tout point dégouttant et indigne d’une cathédrale catholique , encore merci de la réponse, sans ambiguïté si possible !

        Répondre
        • Daniel Hamiche

          7 octobre 2013 à 6 h 28 min

          @gaudet

          Nous nous occupons de cette affaire qui est tout sauf anodine…

          Répondre
    • Theo

      7 octobre 2013 à 17 h 12 min

      OUI Marie-Claude, nous sommes dans l’attente d’explications… en aurons nous? des Vraies?

      Répondre
  5. rey

    6 octobre 2013 à 19 h 45 min

    Mais à quelle adresse mail peut-on joindre l’évêché pour hurler notre douleur ? Douleur devant le sacrilège commis avec la “bénédiction” de l’Eglise locale !

    Répondre
    • michel

      7 octobre 2013 à 10 h 27 min

      Evéché -27 rue du cardinal Suhard -53000 LAVAL Tél : 02 43 69 24 21
      ( Réf : pages jaunes)

      Répondre
  6. Hélène

    7 octobre 2013 à 5 h 13 min

    Je pense que cette fois-ci il faudra qu’il y ait action en justice et condamnation. On ne peut pas mépriser à ce point une religion et ses lieux de culte. Nos cris de douleur et de révolte doivent se faire entendre. Où peut-on joindre les représentants municipaux et cultuels?

    Répondre
  7. Lucien

    7 octobre 2013 à 5 h 25 min

    Les chrétiens ont toujours été passablement persécutés dans le monde, sauf lorsqu’ils avaient le pouvoir hégémonique et persécutaient à leur tour. Dans les vieux pays chrétiens, ils se vautrent dans les attitudes sacrificielles et suicidaires. après avoir contribué à faire tomber l’empire romain, d’autre empires depuis, ils s’autodétruisent, et/ou détruisent la civilisation qui les a nourris. Certains discours du Vatican sont à ce niveau particulièrement préoccupants. N’y a-t-il pas là un curieux thème de réflexion ?

    Répondre
    • libellule

      7 octobre 2013 à 9 h 54 min

      N’attaquons pas les chrétiens qui suivent l’Eglise fondée par Jésus notre Sauveur et dont le Pape est le représentant sur terre, même si des Chrétiens (hommes pécheurs comme tous les autres) ne sont pas parfaits comme Jésus-Christ notre Sauveur. L’Eglise a façonné notre civilisation européenne par l’amour du beau, du bien, du vrai, le respect et même la charité envers nos semblables, mais nous devons respecter et faire respecter notre Religion Chrétienne sinon nous ne pouvons plus être respectables.

      Répondre
  8. marie

    7 octobre 2013 à 6 h 59 min

    qui a donne l autorisation de ctte projection
    un eveque comme monsieur dagens
    il faut faire le menage dans l eglise avant de se retourner contre les “fous anticatho”

    Répondre
    • libellule

      7 octobre 2013 à 9 h 59 min

      Là, le pseudo artiste avilit surtout Jésus et sa Sainte Mère, donc Dieu, notre Créateur et Père lui-même avec ce blasphème ! A sa mort, ce pseudo artiste se retrouvera face à Lui!

      Répondre
  9. Thierry

    7 octobre 2013 à 7 h 09 min

    Cette scène prouve une fois de plus, hélas! que l’imagination est vraiment sans limite lorsqu’il s’agit d’attaquer le christianisme, d’avilir les chrétiens, de profaner et de blasphémer. Ce qu’on nous suggère, c’est que nous sommes des adorateurs d’un porc!
    Mais je ne peux m’empêcher de penser aussi à la cause animale pour laquelle je milite depuis bien longtemps. Les souffrances et cruautés infligées au règne animal qui nous est si proche, sont indescriptibles. Est-il nécessaire de rappeler que l’espèce porcine est de celles qui subissent les plus grandes cruautés ? Castration, élevage industriel en espace confiné sans jamais être en contact avec un espace naturel, cruautés envers les petits arrachés brutalement à leur mère… Ils ont beau être des cochons, ils devinent leur triste sort et vivent dans une horreur permanente. Ces êtres sont devenus, malgré eux, le symbole de l’abjection et ils en payent le prix très fort, depuis des millénaires, depuis le Néolithique.
    Ce blasphème est une parfaite illustration de la perte et du brouillage de tout sens moral. On souille ce qui pour nous est une image parfaite de la beauté divine, la Vierge, l’Etoile de la mer, l’Eve nouvelle, le Trône de la Sagesse, et on nous suggère que le cochon, qui n’y est décidément strictement pour rien, est la cause ou l’objet du sacrilège. A moins qu’on ne veuille comparer les petits d’hommes aux petits cochons et les traiter de la même manière, comme on s’apprête à le faire avec la PMA et la GPA que les lobbies gays se préparent à nous infliger très bientôt ! Summum de l’abomination !

    Répondre
  10. nico

    7 octobre 2013 à 7 h 29 min

    On a vraiment un clergé dégénéré, comment une telle horreur peut être projeté dans une église? C’est encore un pretre franc-maçon ou quoi? Pauvre France…

    Répondre
  11. Geneviève

    7 octobre 2013 à 8 h 25 min

    Je n’ai pas de mots pour réagir à cette horreur. Je suis présidente fondatrice d’une association pour la sauvegarde de notre église paroissiale et lorsque je veux organiser un concert dans l’église, je dois au moins 1 mois à l’avance demander l’autorisation, tout d’abord au curé de la paroisse et après accord de celui-ci, demander l’autorisation auprès de l’évêché avec programme du concert à l’appui.
    Donc ma question ? qui a donné l’autorisation ?

    Répondre
  12. Michel

    7 octobre 2013 à 8 h 36 min

    La création “artistique” répond à une commande idéologique ; certes, personne n’est obligé de profaner, de salir, d’agresser, mais certains qui vivent de subventions diverses sont capables du pire pour exister dans ce milieu de plus en plus nauséabond.
    Nous sommes au début de cette période politique, mais nous sommes depuis de trop nombreuses années plongés dans cette bouillasse pseudo-culturelle qui s’est confortée autant sous la droite que sous la gauche. Les commandes et les subventions déterminent la “vie culturelle” en France, et ces immondices que nous apercevons, parfois dans des églises, sont les signatures des élus.

    Répondre
  13. madeleine

    7 octobre 2013 à 8 h 38 min

    En Europe, ont accepte toute la racaille venant de partout,ceux qui font mal doivent etre renvoyer dans leur pays ,sans possibilité de retour.Il est lache de tout accepter sans réagir.

    Répondre
  14. Charlier

    7 octobre 2013 à 9 h 45 min

    Souhaitons que la presse “catholique” Bayard Presse par la voie de LA VIE, LA CROIX, PELERIN…s’exprime sur ces sujets qui concernent la religion catholique !

    Répondre
  15. Ro

    7 octobre 2013 à 9 h 54 min

    1) Il y a l’aspect sacrilège de la vidéo, mais aussi en parallèle son aspect “zoophile” bien que le terme ait une acception plus étroite. En fait l’homme est réduit au rang d’un animal comme pour rayer toute une partie essentielle du 6è jour de la création. Alors pourquoi ne pas réduire aussi “Dieu fait homme” au rang de l’animal ?

    2) Ceci est une observation que je fait directement au régulateur du site. Dans une liste de personnes qui apparaissent comme des amateurs du site, je relève avec perplexité le nom d’une Lilith la Démone, qui devrait être surveillée de près et pourquoi pas rayée et interdite.

    Répondre
  16. Jean-Pierre

    7 octobre 2013 à 10 h 34 min

    Surréaliste! Abjecte! Démoniaque! L’information est-elle sure à 100%? Si c’est la cas, le recteur de la Basilique et l’évêque du lieu doivent démissionner et les catholiques organiser une gigantesque manifestation dans les rues. Quelle serait la réaction des musulmans si on avait représenté Mahomet (dans une mosquée!) avec une tête de porc? Depuis l’avènement de Hollande, Peillon et de toute leur bande, c’est la désolation en France et les catholiques n’auront bientôt plus qu’à s’expatrier

    Répondre
  17. jacqueline

    7 octobre 2013 à 10 h 35 min

    il faut que les paroissiens exigent d’abord de l’évêque du lieu un exorcisme et une réparation publique à l’offense à la majesté divine et à la Vierge Marie; s’il refuse il faut trouver un prêtre qui le fera en suppléance , dans la mayenne ce ne doit pas être difficile….

    Répondre
  18. adamastor

    7 octobre 2013 à 10 h 36 min

    C’est un pauvre minus, mais comment se fait-il que l’on a autorisé la mise en place du matériel destiné à cette immonde projection!

    Répondre
  19. Odile

    7 octobre 2013 à 10 h 54 min

    Je suis horrifiée par cette nouvelle. Et, comme beaucoup d’autres, je me demande comment un film aussi blasphématoire a pu être projeté dans la crypte de la basilique ? Le diable est vraiment à l’oeuvre !

    Répondre
  20. francois

    7 octobre 2013 à 12 h 28 min

    Toute personne qui estime que ce fait relève de la provocation antichrétienne est donc naturellement invitée à la marche spécifiquement destinée à exprimer notre volonté de faire cesser ces insultes et attaques.
    A Paris le 20 octobre, avenue Victor Hugo à 14h30 !
    Cordialement,

    Répondre
  21. Papé

    7 octobre 2013 à 12 h 29 min

    Mais comme toujours , on nous expliquera que ce n’est pas grâve !
    C’est de “l’art” vous comprenez ! on doit laisser les “artistes” s’exprimer ,
    sinon nous allons droit vers la censure et au nom de la sacro-sainte “liberté d’expression”
    nous n’avons pas le droit d’interdire ! C’est probablement ce que répondra le “Monseigneur”
    du lieu et le curé de service !

    Répondre
  22. chantal

    7 octobre 2013 à 14 h 01 min

    Tous nos commentaires font sans aucun doute un grand plaisir à ou aux auteurs de cette abomination……….
    jusqu’au jour ou il y aura des pleurs et des grincements de dents à moins d’un repentir total de ce ou ces auteurs.
    Et là Dieu seul sait!

    Répondre
  23. Yves

    7 octobre 2013 à 14 h 52 min

    Je me suis souvent demandé ce qu’il convenait d’objecter à un musulman lorsqu’il en vient à nous traiter de porcs en guise d’insulte. Je pense avoir trouvé une réponse simple. “Oui je suis fier d’être un porc, car comme on le dit chez nous : “dans le cochon tout est bon”. Alors même que vous pensez nous insulter, bien au contraire nous nous voyons confortés, car effectivement nous faisons tout pour être bons.”
    Que je sache, les chrétiens ne considèrent pas le porc (ni aucun autre animal) comme étant impur, comme le font l’islam et le judaïsme. En tout logique, la représentation insultante de cette pseudo œuvre d’art ne l’est que pour les musulmans et les juifs mais ne devrait pas l’être pour un chrétien sauf à se prendre au jeu d’une conviction que nous ne partageons pas.
    Comment aurait réagi le Christ lui-même à ce happening ? Moi je pense qu’Il aurait renvoyé l'”artiste” à ses chères études d’une façon aussi désarmante …

    Répondre
    • Claude

      7 octobre 2013 à 16 h 00 min

      Ta réponse me convient bien . Je la trouve emprunte d’une grande sagesse et je la partage .
      Il n’y a pas d’insulte venant de cet égaré , il ne sait pas , S’il l’a fait dans un but malsain , la réponse lui parviendra direstement du Père Créateur . Ne nous déconcentrons pas de notre chemin vers la Lumière , c’est surement son but ….Ainsi est ce .

      Répondre
    • Axelled

      7 octobre 2013 à 16 h 24 min

      j’aime bien ‘tout est bon dans le cochon’. Mais s’il vous plaît de vous comparer à un petit cochon bien nourri au coeur de l’Eglise, je trouve moi que comparer le Sauveur du monde à un porc est un insulte pour laquelle bien des chrétiens auraient versé leur sang autrefois. Allez d’ailleurs demander aux chrétiens d’orient qui en connaissent plus que nous sur le judaïsme et l’islam si ce genre de film leur convient !

      Répondre
  24. Toni

    7 octobre 2013 à 15 h 32 min

    Chers amis chrétiens,

    faire trop de pub pour cet artiste démoniaque et dérangé, c’est l’encourager, il vaut mieux
    prier et se taire devant de telles abominations, et se référer à l’honneur et à la pureté de la très Sainte Vierge Marie et de son fils fait homme notre rédempteur. Ce n’est qu’une odieuse
    provocation.

    Répondre
    • Axelled

      7 octobre 2013 à 16 h 33 min

      Cher ami chrétien,
      une simple provocation ? mais dans une église. Si quelqu’un vient chez vous violer femme et enfants, vous allez d’abord vous taire, monter dans votre chambre et prier ?
      Qui plus est, la provocation a toujours servi à tester la solidité d’un adversaire potentiel. Donc n’opposer aucune réaction politique (càd de l’ordre du gouvernement de la cité) c’est laisser la voie aux attaques ouvertes. On commencera par attaquer les idées puis on attaquera les personnes qui ont ces idées.

      Répondre
    • Zoé

      17 octobre 2013 à 20 h 35 min

      Oui tout simplement !

      Répondre
  25. Axelled

    7 octobre 2013 à 16 h 17 min

    Honte à nous, peuple de France, de laisser se faire de pareilles ignominies ! Comment voulons nous vivre en paix si nous nous autorisons une telle prostitution ! Comment pourra-t-on après cela faire respecter par de jeunes musulmans la tradition culturelle française ou plus simplement la notion de liberté dans la loi française ?
    Et nous chrétiens, comment réagir ? Certes le Christ s’est laissé mettre à mort, mais Il n’a jamais invité ses disciples à lui cracher dessus !
    Face à de tels actes, il n’est plus de hiérarchie qui tienne. Chacun est appelé à réagir avec sa conscience (cf réaction de Mgr Vingt-trois face aux parlementaires lors du vote du mariage pour tous). I
    En conscience, qu’est ce que je peux faire pour réagir à cette abomination ? Merci M. Hamiche de nous tenir informés d’une part des responsabilités, d’autre part des actions possibles.

    Répondre
    • Olivier

      7 octobre 2013 à 22 h 44 min

      Vous avez raison Axelled!

      Répondre
    • Zoé

      17 octobre 2013 à 20 h 50 min

      Après les vandalismes à Nice et les cochonneries d’aujourd’hui, on doit considérer que la justice qui a jugé de façon inconséquente hier, risque d’être aussi clémente puisqu’elle ne prend pas en compte le caractère sacré d’un lieu de culte, qu’il s’agisse d’église, ou de temple ou de mosquée etc.. ?

      Les ignominies qui deviennent monnaie courante, il serait bon que les Français réagissent pour que cela cesse !

      IL est vrai qu’il y a bien plus grave avec l’enlèvement de ses enfants à la maman parfaite dans une chapelle de la Sainte Baume, avec des religieuses présentes !! (Affaire dévoilée par le gendarme AMIDLISA) Quand l’Eglise participe ainsi à l’innommable, on croit rêver !

      Répondre
  26. Théodore

    7 octobre 2013 à 18 h 22 min

    Chevaliers du Temple réveillez-vous !

    Répondre
  27. Erick

    7 octobre 2013 à 18 h 57 min

    Je viens d’envoyer un courriel (e.mail en anglais) à l’attention de Mgr Scherrer pour lui demander qui avait pris la responsabilité de cette scandaleuse projection. Si vous voulez en faire autant, rien de plus simple. Rendez-vous sur le site “diocèse de Laval”, allez en bas de la page d’accueil et sur la première demi-ligne à gauche dans le cartouche orange cliquez sur le mot “contact”. Vous serez dirigé (e) sur une page de messagerie. Comme moi vous pourrez choisir la mention “autre question” à faire dérouler dans la première case blanche chapeautant votre possibilité d’écrire à l’évêché. Je suis resté poli malgré mon courroux. Merci Daniel de nous avoir transmis cette information incroyable.

    Répondre
  28. hu de bzc

    7 octobre 2013 à 19 h 04 min

    ne dit-on pas que même au vatican sont dites des messes noires?
    y-aura-t-il des croyants lors du retour de NSJC ( qui oblige les majuscules……. ) ?
    les barbares sont dans la cité. “un seul geste pour la sauver : lui ouvrir le ventre”(henri mondor-diagnostics)

    Répondre
  29. Genevieve L L

    7 octobre 2013 à 19 h 22 min

    Oui , ” Charlier , Editions Bayard, je croyais comme vs que ces editions etaient chrétienne mais j’ai hier appris qu’elles rachetées par le Quatar , alors ? moi je doute

    Répondre
  30. Gisèle

    8 octobre 2013 à 0 h 25 min

    N’y avait il personne pour avoir la même réaction que Jésus avec les marchands du temple ?
    Je pense que je l’aurais fait !

    Répondre
  31. Gisèle

    8 octobre 2013 à 0 h 28 min

    Marthe Robin avait prédit que la France allait descendre très bas et qu’ elle mordrait la poussière … nous en prenons le chemin à vitesse grand V

    Répondre
  32. Martina

    8 octobre 2013 à 1 h 11 min

    Ceci est une coutume à Bornéo je crois que les femmes allaitent les cochons.
    Sans doute un retour aux arts premiers…….

    Répondre
  33. Gérard

    8 octobre 2013 à 9 h 05 min

    Ha Gisèle tout est dit et pour notre église et nos guides spirituels ils y a les avertissements de Fatima et de beaucoup d’Âmes bénie de Dieu qui nous ont transmis ce qu’il arrivera et qui est la a notre porte ,il ne sert a rien de faire du tapage ,il nous faut prier pour nous pour tout nos prêtres, qu’ils arrêtes de faire des trous dans le manteau de notre sainte mère Marie et qu’ils nous guide sur le vrai chemin ,pas mélanger la chèvre et le choux comme sais bien souvent le ca aujourd’hui

    Répondre
  34. pierre

    8 octobre 2013 à 12 h 35 min

    Suite à mon mail de protestation au maire de Mayenne, celui-ci vient de m’appeler au téléphone pour m’assurer qu’il avait exigé de visionner le film avant l’exposition et qu’il a fermement interdit aux responsable du “Kiosque” de diffuser cette vidéo.
    Il s’en est expliqué avec le Père Perdrix qu’il rencontrait le jour même avant l’exposition.
    Je suis enclin à le croire car les affaires religieuses traitées par lui (voir les Visitandines) ont toujours été faites proprement et en bonne intelligence.
    De plus il craint trop un conflit avec les catholiques Mayennais.
    Il faut être sur que ce film est bien passé. Si oui, qui aurait transgressé l’interdit du maire ?
    La crypte est la propriété de la municipalité et n’a donc pas à demander l’autorisation au prêtre d’y faire une exposition. Cet argument est insuffisant pour y faire n’importe quoi sachant qu’au dessus il y a la Basilique où la pratique religieuse est permanente.
    Affaire à suivre… On ne lâche rien !

    Répondre
  35. janine

    8 octobre 2013 à 13 h 58 min

    Je viens de lire cette nouvelle monstrueuse et odieuse il faut réagir et j’approuve ce qui
    a été écrit sur cette page.Nos prêtres ont besoin d’éduquer leurs ouailles….
    Prions pour ces provocateurs et continuons la résistance…avec le chapelet….

    Répondre
  36. scarpeace

    8 octobre 2013 à 22 h 26 min

    Ils devraient faire une telle projection dans une mosquée, pour voir les réactions.

    Répondre
  37. pierre

    9 octobre 2013 à 19 h 50 min

    Re au Maire de Mayenne,
    après mon entretien téléphonique voici que je l’interroge à nouveau.
    Va-t-il répondre ?
    Voici le courriel envoyé :
    Monsieur le Maire,
    suite notre échange téléphonique, dont je vous remercie, vous m’avez certifié avoir interdit formellement la diffusion du film d’Abdessemed. Je vous croie toujours mais comment se fait-il qu’il soit quand même passé à l’extérieur de la crypte ? Vous êtes bien le patron de Mayenne et les rues sont également sous votre contrôle. Je pense que votre interdit ne se limitait pas au seul lieu de la crypte mais que votre veto était une interdiction de profaner Notre-Dame en jetant à la face des Mayennais catholiques ce qui se nomme une provocation.
    Il y a forcément un ; ou des ; responsable qui passe outre vos ordres et vos souhaits. Vous êtes patron d’une entreprise qui s’appelle Mayenne et pour sa bonne marche il existe les encouragements (faciles à distribuer) et les sanctions (plus difficiles à appliquer) pour bien la mener. Servez-vous en.
    Je vous accorde, encore, ma confiance, en espérant que votre fermeté aille jusqu’au bout.
    Bien respectueusement avec mon cordial souvenir.

    A suivre.
    Pierre C.

    Répondre
  38. pierre

    9 octobre 2013 à 19 h 52 min

    Avez-vous encore la réponse de l’évêché ?
    Pouvez-vous la faire paraître ?
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3368 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter