Metz : un crucifix a bien été brisé…


Contrairement à ce qu’osait affirmer Nathalie De Oliveira, adjointe au maire de Metz  – « il n’y a eu aucun dommage sur les crucifix et symboles religieux » dans le cimetière de Metz-Queuleu –, au moins un crucifix a été intentionnellement brisé comme le révèle une photo de France Bleu/Radio France, avec la légende suivante : « Une croix brisée sur l’une des tombes vandalisées dans le cimetière de l’Est à Metz © Radio France – Clément Lhuillier »… De 20 tombes vandalisées lors du premier comptage, nous en sommes désormais à 54 !

Source : France Bleu, 3 octobre (merci J. H. pour ce signalement)

4commentaires
  1. Denis F

    6 octobre 2017 à 10 h 58 min

    Que les morts reviennent leur tirer les pieds!!!

    Répondre
  2. Gilberte

    6 octobre 2017 à 19 h 34 min

    54 tombes vandalisées, le cimetière chrétien est certainement un lieu impur pour les vandales. Heureusement, les musulmans sont enterrés dans des carrés halal, ils ne risquent pas la profanation. La mairie est responsable de la sécurité des lieux publics , j’espère qu’elle remettra en place ce qui a été saccagé y compris la croix

    Répondre
  3. Françoise

    6 octobre 2017 à 22 h 14 min

    ILS n’ont vraiment rien d’autre à faire que s’acharner sur des tombes chrétiennes ?

    Répondre
  4. Gérard P.

    9 octobre 2017 à 18 h 39 min

    Inutile de chercher à comprendre,les idéologies
    socialisme et communisme,islamisme,etc… Sont foncièrement anti-Chrétien et mortifère.Non au modernisme qui n’est que révolution (Pie X).Les Chrétiens sont combatue,guerre aux croyances.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3513 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter