Non classé

Mgr Raphael Cheenath : “nous n’hésitons pas à tendre la main à nos frères hindous et à nos ennemis, qui nous ont persécuté dans le passé”

29 décembre à 15:08
Commentaires (5)
  1. Avatar Philippe dit :

    Et bien, fait le sans nous, mon frère. Dans le “passé” ?
    Ce genre de chose donne envie de revenir sur un site censé lutter contre la christianophobie. Enfin, en disant cela, je vais encore passer pour un mauvais chrétien. “Si on te frappe sur une joue tends l’autre ” On connait. on connait aussi: “je ne suis pas venu apporter la Paix mais la division”. A méditer…. Amen.

  2. Avatar Mr frédéric dit :

    oui cet évèque a entièrement raison !
    l ” amour ” ne passera pas
    la victoire finale sera celle du bien contre le mal et la haine
    nous devons rester à l image du Christ , c est le seul model juste et en vérité
    n a t il pas demandé pardon à son Père, cloué sur la croix en bois !
    alors nous de-mème, nous devrons croire, comme l a dit monseigneur, croire à la victoire de l amour sur la haine
    Saint est son Nom !

  3. Avatar philippe dit :

    Encore un qui s’identifie à la mission de jésus. A savoir mourrir sur une croix pour sauver le monde. Belle propagande pour amener les chrétiens du monde entier à l’abatoire. Alors que la mission première des chrétiens du monde est de continuer à propager l’Evangile et donc de ce fait de rester en vie. L’Eglise regorge de Saint Martyr. Frères militaires du diocèse des Armées de France, soyez prêt à défendre nos frères égarés de la Barbarie qui vient. Et N’oubliez pas.. Prions Sainte Jeanne d’Arc de porter à Dieu Notre Prière pour que nous puissions repousser au plus profond des abîmes les esprits ténébreux. France, Terre Chrétienne, Fille ainée de l’Eglise, Réveille -toi ! Oh, Mon Dieu, Seigneur Jésus, Donnez nous la force et le courage de protéger nos frères égarés ou apeurés, et acceillez en votre sein, nos jeunes militaires Chrétiens qui tomberont au combat. Amen.

  4. Avatar Ghalloun dit :

    Je pense qu’il y a des “moments” historiques différents. pendant la chrétienté, il était nécessaire parfois de prendre les armes pour défendre nos territoires et notre foi. Maintenant, je pense que le pardon et la miséricorde doivent primer sur tout le reste, dussions-nous aller jusqu’au témoignage du martyr. C’est plus facile à dire qu’à faire.
    Jésus a prêché pendant sa vie publique, et pendant sa Passion, il s’est tu. Pour l’Eglise, c’est un peu pareil, je pense. Nous vivons la Passion, et nous devons être “muet comme un agneau que l’on mène à l’abattoir”.

    Cependant, c’est aussi une affaire de discernement personnel. Nos vies sont toutes différentes, et seule notre conscience peut nous éclairer sur l’attitude à avoir face à celui qui nous persécute.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services