La Une

Myanmar : disparition de deux vicaires catholiques

29 décembre à 14:59
Commentaires (2)
  1. Avatar Gilberte dit :

    il y a tout de même eu 3 journalistes pour publier dans la presse les méfaits de l’armée. La disparition des prêtres c’est pour intimider ceux qui voudront dénoncer les crimes de l’armée. Aung San Suu Kyi avait fait naître de l’espoir, mais l’armée reste la force habituelle

  2. Avatar Françoise dit :

    L’armée birmane est capable de persécuter violemment les chrétiens tout comme elle assassine la minorité Rohinga … musulmane. Et Aung Song Su Ki ferait la sourde oreille. Dommage pour un pays qu’on croyait débarrassé de la junte.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services