Nancy : des catholiques injuriés au sortir de la messe


signale par un lecteurLe Collectif Saint-Epvre liberté-Christianophobie, ça suffit ! Nous a fait parvenir hier au soir le communiqué qui suit et qui a été rédigé pour protester contre les injures et les blasphèmes proférés par une manifestation “féministe” alors que les fidèles de l’église Saint-Epvre sortaient de la messe dominicale. Ces derniers ont eu mille fois raison de constituer un collectif ad hoc pour manifester publiquement leur mécontentement et leurs interrogations. Les autorités ont été, à tout le moins, de permettre un tel parcours au cortège et à une telle heure. Il n’est pas interdit d’y suspecter une intention inavouée. En tout cas je félicite ce collectif de sa réaction, et je l’engage à continuer à être vigilant et à dénoncer tous les actes de christianophobie à Nancy.

Ce dimanche 8 mars 2015, alors que nous sortions de l’église Saint-Epvre à Nancy à la fin de la messe de 11 h, nous avons pu apercevoir – quoi de plus normal en cette journée de la femme – une manifestation à caractère féministe descendant les rues du centre ville. Quelle ne fut pas notre surprise, en revanche, lorsque nous vîmes celle-ci s’arrêter devant l’église et l’ensemble des paroissiens, pour les insulter, les humilier, blasphémer des horreurs sur l’Église, le Christ et la Vierge Marie. Alors que les participants se rassemblaient juste devant les marches de Saint-Epvre, proférant des slogans haineux, vulgaires, notamment devant de jeunes enfants, il a semblé que ce parcours et cet arrêt de la manifestation sur la place Saint-Epvre à une heure pareille étaient tout à fait normaux, acceptés par les autorités politiques en vigueur tant les forces de l’ordre (ne faisant qu’appliquer des instructions et à qui nous ne jetons par conséquent pas la pierre) continuaient à encadrer ce cortège. Qu’en aurait-il été si celui-ci avait souhaité se réunir devant le lieu de culte d’une autre religion pour l’insulter ? Il est absolument scandaleux, surtout en cette période post-11 janvier où sont proclamées partout la liberté de croyance et la tolérance à l’égard des autres, de se faire insulter, agresser, humilier en raison de sa foi chrétienne, avec l’accord, ou en tout cas le silence, de ceux garants des libertés publiques et du Bien commun. De même, si nous respectons et admirons nos prêtres et évêques, ainsi que l’ensemble de la hiérarchie ecclésiastique, nous ne regrettons pas moins que ceux-ci ne soient pas intervenus pour faire taire ces abominations devant une église. Nous, catholiques français, en avons assez de perpétuellement subir les humiliations de toutes parts ; nous exigeons de pouvoir pratiquer notre foi librement et normalement, que les autorités en vigueur, particulièrement celles à la recherche du vote des catholiques, condamnent ces actes et s’expliquent, et agissent pour la dissolution des ces groupuscules nauséabonds. Nous implorons de même la hiérarchie religieuse d’exprimer son indignation et de tout faire pour que ces agissements à l’encontre de leurs ouailles cessent. À l’heure où les chrétiens du monde entier sont persécutés, massacrés, déportés, crucifiés, les chrétiens français seront-ils bientôt condamnés à suivre l’exemple de leurs frères d’Irak, du Liban ou du Kosovo ?

58commentaires
  1. Maysie

    10 mars 2015 à 9 h 10 min

    Bonne réaction du collectif catholique.
    Il montre bien que ces agressions absolument infondées sont d’ordre totalitaire et que le totalitarisme en train de s’installer en France effraye la hiérarchie catholique.

    Répondre
  2. JO

    10 mars 2015 à 9 h 38 min

    Je ne sais pas ce qui se fait ailleurs, mais au Liban et depuis la guerre civile, ces voyous n’osent plus se manifester ouvertement. Dans le context actuel ou il faut s’affirmer, une insulte comme celle-ci, les chretiens du Liban ne la laissent pas passer impunement, ces voyous seraient morts ou au moins hospitalises.

    Répondre
    • Charlotte Parc

      10 mars 2015 à 15 h 35 min

      @JO
      La violence que vous appelez de vos vœux concernant des chrétiens qui auraient,selon vous, à riposter physiquement violemment aux agressions dont ils sont l’objet est totalement déplacée.
      Les enseignants tentent de faire valoir un niveau minimal de morale dans les cours de récréation des maternelles : la violence n’est jamais une solution à la violence prônent-ils en permanence auprès de nos bambins, “Ce n’est pas parce qu’un tel t’a tapé que tu dois le taper, tu viens voir la maitresse et nous en parlerons ensemble.”
      La violence ne fait qu’engendrer un cercle vicieux de violences sans fin.
      C’est aux chrétiens, justement à cause de leur foi, de casser ce cercle vicieux.

      La protestation vigoureuse, mais parfaitement pacifique et non-violente de cette association nancéienne me semble être la meilleure des réactions.

      Au demeurant, les chrétiens qui sont abasourdis par tant de haine – retour de bâton plus ou moins justifié de la violence que des chrétiens ont fait peser des siècles durant en Europe sur ceux qui n’étaient pas d’accord avec eux *- doivent garder une absolue confiance dans leur Maître et Seigneur qui les a bien prévenus depuis le commencement que ces choses arriveraient car nul n’est plus grands que son maitre, s’ils l’ont persécuté, ils nous persécuteront aussi (Jean 15,20).

      * Michel Servet n’a pas été brûlé vif parce que les autorités de l’inquisition catholique parisienne puis les autorités calvinistes de Genève où il s’était réfugié, ignares toutes les deux, auraient nié la circulation sanguine -ce que l’on a souvent prétendu pour démontrer combien les chrétiens dogmatiques étaient stupides- mais parce que Servet ne croyait pas à la Trinité et qu’il a combattu cette doctrine dans ses écrits. Cette violence-là reste des siècles dans la mémoire des peuples et l’inconscient collectif, alors même que la responsabilité personnelle des chrétiens actuels n’est pas en cause, elle peut expliquer les violences actuelles, si elle ne les justifie pas.

      Répondre
      • Maurice

        10 mars 2015 à 18 h 51 min

        Non, mais je rêve de lire votre réponse !
        Justifier cette haine en 2015 par des événements qui se sont passés au 16é siècle ?
        Citer Jean 15.20 n’est pas approprié, ceux qui ont vomi leur haine ne sont pas nos maîtres, loin de là ! (du moins pour moi qui ne reconnaît que Dieu comme mon seigneur et maître)

        Je suis d’accord avec JO, il y a des tartes à 5 doigts qui se perde et pour faire bonne mesure, un savatage de miches !
        La haine attire la haine, c’est vrai ; mais rien n’oblige à tendre l’autre joue ou à rester passif.

        Au minimum, il aurait fallu que des fidèles fassent des vidéos de cette manifestation de haine (peut-être en ont-ils fait mais n’osent pas la publier ?) et la publie sur le net, sans masquer le visage des haineux ; après tout, pourquoi ne pas les faire voir à tous ceux qui regarderaient la vidéo ?

        Oui Éric, je me pose la même question, pourquoi nous ne voyons pas cette haine en ligne ? Pour rappel, une manifestation sur la voie publique montrant LES manifestants n’est pas interdite puisque ne montrant pas UNE personne précisément ; pour ceux qui s’en souvienne, il y a eu la photo d’une jeune femme assise sur les épaules d’un jeune homme lors d’une manifestation de 68 qui est parut dans la presse écrite, sa famille l’a reniée aussitôt qu’elle a eu connaissance de cet acte et rien de ce qu’a fait cette jeune femme n’a pu pénaliser la presse. Et bien là, ce serait pareil !

        Oui Katia, autrefois les prêtres étaient à nos cotés dans de tels cas, qu’a fait celui-ci ? Est-il sortie pour parler avec ses furies pour leur faire entendre raison ? Je suis curieux de connaître son attitude. (les conseils sont faciles, je sais … )

        Répondre
        • Charlotte Parc

          12 mars 2015 à 5 h 53 min

          @Maurice
          Merci de relire votre Nouveau Testament et d’essayer de comprendre ce qu’il dit !!
          Jean 15,20 dit “Un serviteur n’est pas plus grand que son maître. Si les gens m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi” Le serviteur en question c’est le disciple chrétien et le maitre, c’est Lui, c’est Jésus. Et les gens qui l’ont persécuté, ce sont ses ennemis, ceux qui le haïssaient. Où avez-vous lu dans ce verset que ceux qui haïssent Jésus, et donc ses serviteurs que nous sommes, seraient nos maitres ? Comment avez-vous pu interpréter que j’aie écrit une pareille chose ? C’est de la mauvaise foi ou de l’ineptie ? Vos propos sont en outre incohérents car vous suggérez en même temps des ” tartes à 5 doigts qui se perde [sic!] et pour faire bonne mesure, un savatage de miches !” ce qui aurait été une réponse violente inadmissible de la part de chrétiens et en même temps “il aurait fallu que des fidèles fassent des vidéos de cette manifestation de haine (…) et la publie sur le net” ce qui aurait par contré été une réaction pacifique , sereine et autrement plus efficace que la violence physique

          Répondre
      • TOUCHARD

        10 mars 2015 à 18 h 54 min

        Pas d’accord.
        Les éventuelles violences commises par des chrétiens autrefois ne justifient pas les violences actuelles, mais ne les expliquent pas non plus.
        D’ailleurs, ces violences augmentent, non en fonction du souvenir de prétendues “violences chrétiennes” du passé, mais en raison de l’impunité dont leur acteurs sentent pouvoir profiter.
        Ce sont la haine et la lâcheté qui expliquent ces violences.

        Répondre
        • Charlotte Parc

          12 mars 2015 à 6 h 20 min

          @Touchard
          Votre explication de la violence de ces féministes n’est pas exclusive de la mienne , ni antagoniste : les deux explications se renforcent au contraire.

          Répondre
      • dominique

        10 mars 2015 à 19 h 14 min

        A un moment, il faut quitter ses pénates et ses quartiers bourgeois… et se battre.
        Je refuse la culpabilité des ancêtres : ils ont agi au mieux… et mieux que nous qui sont menés par des francs-Macrons !
        Oui, se battre comme nos ancêtres, se battre sans “souci des blessures”, comme Ignace.
        « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. » Matthieu 10, 34

        Av-vs des enfants ? Si qq veut les violer, vous laissez faire en priant ?

        Les bleus sont là, le canon gronde,
        Dites les gars, avez vous peur ?
        Nous n’avons qu’une peur au monde,
        C’est d’offenser Notre Seigneur.
        […]
        Allez les gars, le canon gronde,
        Partez les gars, soyez vainqueurs.
        Nous n’avons qu’une gloire au monde,
        C’est la victoire du Seigneur.

        La France attend qui la délivre,
        Et cherche à qui donner sa foi.
        Nous n’avons qu’un espoir pour vivre,
        C’est le retour de notre Roy.

        Allons les gars, pour notre terre,
        Tels nos aïeux pour notre Foi.
        Reprenons le vieux cri de guerre :
        Vive Dieu, la France et le Roy.

        Répondre
        • Jean-M

          11 mars 2015 à 19 h 27 min

          Le Seigneur a vaincu à la Croix…Et en prêchant la haine, on l’offense…..

          Répondre
        • Charlotte Parc

          12 mars 2015 à 5 h 57 min

          @Dominique
          Votre citation de Matthieu 10, 34 “Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.”, ne signifie en rien que les chrétiens doivent brandir la machette contre leurs ennemis, bien au contraire : cela est un avertissement, qu’à cause de leur foi, les chrétiens déclencheront chez ceux qui refusent de reconnaitre Jésus pour leur Seigneur et Sauveur, l’hostilité, la haine, l’exécration, la violence contre eux.
          Ce verset 34 rapporte les paroles de Jésus dans un certain contexte.

          Aux versets précédents (32 et 33) Jésus a dit “Quiconque reconnaît publiquement qu’il est mon disciple, je reconnaîtrai moi aussi devant mon Père qui est dans les cieux qu’il est à moi ; mais si quelqu’un affirme publiquement ne pas me connaître, j’affirmerai moi aussi devant mon Père qui est dans les cieux que je ne le connais pas.”

          Et ce verset 34 est suivi de ces paroles-là (versets 38 et 39) : “Celui qui ne se charge pas de sa croix pour marcher à ma suite n’est pas digne de moi. Celui qui voudra garder sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi la retrouvera.”

          Ce ne sont en rien des appels au meurtre de nos ennemis, comme le suggère @JO, si je sais lire.

          Au fait @Dominique, c’est bien beau d’avoir un joli hymne de va-t-en guerre, mais vous avez fait quoi concrètement lorsque l’on vous a injurié à cause de votre foi ? Cela vous est-il seulement arrivé une seule fois ?

          Et qu’est ce qui vous permet de penser que je réside dans un quartier bourgeois ? Argenteuil, c’est assez prolo à vos yeux ? La plus grande carrière à ciel ouvert de la banlieue parisienne à 400 m à vol d’oiseau de chez moi, c’est assez ouvrier comme quartier ?

          Répondre
      • Gérard P.

        10 mars 2015 à 21 h 49 min

        @Luky 91
        Vu que la réplique s’est oeuil pour oeui dent pour dent sinon pire!Et sans pitié!

        Répondre
        • Gérard P.

          12 mars 2015 à 13 h 17 min

          Cela conserne les islamistes en cas d’attaque d’une mosqué et rien d’autre!
          Une personne sain de corps et d’espris ne souhaite ni envisage la violence encore moins de tuer quelqu’un! Au temps de Jésus il n’y avait ni mitrailleuses, ni chars d’assaux, ni mines etc…Et le pire s’est la guerre psycologique qui est possible avec tous cet arcenale moderne souvant pire que tout le reste. Plus l’aliénation qui en découle et tous cela est trop facile et accesible à n’importe qui.
          Croyez moi il est sage de pouvoir et savoir se déffendre efficassement. tout en respectant l’évangile! Et pratique ce n’est pas aussi simple!

          Répondre
      • Gérard P.

        10 mars 2015 à 22 h 03 min

        @Charlotte Parc
        Vous me faite penser à”Gandhi” et la non violence qui à fait des milliers de morts sauf “Gandhi” .Hélas tous celas est beaucoup plus complexe. Vu que la guerre de religion
        avant 1648 décima des provinces entières.
        La légitime défence existe et le devoir de se déffendre aussi! Malheureusement la violence à toujours existé et des fous il y en aura toujours. Alors ???

        Répondre
      • Richard17300

        11 mars 2015 à 14 h 53 min

        Vous parlez ainsi parce que votre vie n’est pas en Danger, vous seriez en danger physiquement que vous auriez compris le commentaire de JO ! Donc regardez et analysez votre situation avant de critiquer ce qui est dit.
        Merci

        Répondre
        • Charlotte Parc

          12 mars 2015 à 5 h 55 min

          @Richard17300
          Ces manifestantes féministes étaient à l’évidence haineuses, injurieuses, méprisantes, choquantes pour les enfants mais il n’est nullement rapporté qu’elles s’en soit prises physiquement aux paroissiens qui sortaient tranquillou de leur messe. A aucun moment leur vie n’a été mise en jeu, le parvis de l’église St Epvre ce n’est pas la Syrie, même lors d’une manif féministe ! Alors n’écrivez pas n’importe quoi pour défendre la thèse hyperviolente de @JO.

          Répondre
      • Marie-Sandrine

        11 mars 2015 à 21 h 33 min

        @Charlotte Parc
        Je suis complètement OK avec ceux qui critiquent vos réponses. Une question : en 1940, qu’auriez-vous fait contre le nazisme ? Il y a des cas où la non violence ne suffit pas. IL faut se défendre, nous en avons le devoir, c’est d’ailleurs marqué dans le catéchisme : articles 2242 et 2243.Que ferez vous en cas de guerre civile ? Vous tendrez gentiment le cou pour être égorgée et décapitée ? Dans ce cas faites le seule, n’entrainez personne avec vous. Merci.

        Répondre
        • Charlotte Parc

          12 mars 2015 à 14 h 42 min

          @Marie-Sandrine
          On ne parle pas ici d’une situation de guerre, étrangère ou civile, de barbarie nazie ou islamiste, on parle d’une manifestation “banalement” antichrétienne où la réaction des chrétiens – si possible intelligente car inspirée par l’Esprit Saint que nous invoquons dans nos pratiques quotidiennes – doit être proportionnée à l’offense subie.

          Il me semble qu’à des injures, des quolibets et autres manifestations de mépris, réagir en appelant au meurtre et à la violence physique comme l’a fait @JO est absolument inadmissible pour une personne qui se prétend chrétienne.

          Moi, ma boussole et ma ligne de conduite me sont dictées par la Bible, par la Parole de Dieu elle-même. Et je n’y lis aucun appel au meurtre de la part de notre Seigneur et Sauveur. Lui qui ne veut pas la mort du pécheur mais sa conversion “Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie !” (Ézéchiel 33,11). Alors j’essaie, pas toujours en réussissant je dois bien le reconnaitre car malgré tout mon amour pour Jésus je reste pécheresse, de m’en tenir à ses préceptes.
          J’y trouve, entre autres, “Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent” propos tenus par Jésus lui-même (Matthieu 5,44). Et encore ” Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place ; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée” en Matthieu 26,52.Si MA façon de comprendre ces paroles de Jésus lui-même ne vous agrée pas, alors peut-être faut-il que vous vous en preniez à Celui qui les a dites et pas à moi qui essaie, à ma petite mesure, de les appliquer !

          Ne me faites pas dire ce que je n’ai nullement écrit. Encore une fois le parvis de l’église St Epvre de Nancy ce dimanche 8 mars, ce n’était pas la Syrie !!

          Répondre
    • Charlotte Parc

      12 mars 2015 à 6 h 00 min

      @JO
      Vous regrettez que “ces voyous [ne soient pas] morts ou au moins hospitalises.”
      Cette suggestion est d’une violence inouïe à laquelle un véritable disciple de Jésus-Christ ne peut en aucun cas souscrire.

      Rien ne justifie jamais la violence ni la haine. Mais des facteurs, des faits historiques (ils faut lire les spécialistes pour en avoir connaissance), peuvent l’expliquer. Les racines d’amertume et de colère doivent être reconnues comme telles pour être extirpées définitivement.

      Il n’y a pas de mea culpa personnel à faire pour les violences commises il y a des siècles par nos ancêtres (au moins spirituels), mais que les institutions reconnaissent aujourd’hui qu’il y a des siècles elles ont manqué de discernement dans leurs actes violents qu’elles justifiaient alors par la volonté de faire au mieux.
      Calvin et le conseil genevois, en faisant brûler vif Servet le faisaient pour ne pas que ses idées hérétiques se propagent, l’horreur de ce supplice public étant censé être dissuasif. Ce but était hautement louable à leurs yeux, mais Castellion, à juste titre, leur a répondu que « Tuer un homme ce n’est pas défendre une doctrine, c’est tuer un homme. Quand les Genevois ont fait périr Servet, ils ne défendaient pas une doctrine, ils tuaient un être humain : on ne prouve pas sa foi en brûlant un homme mais en se faisant brûler pour elle »

      Et en tout état de cause, en tant que serviteurs de notre Maître nous avons à lui obéir en toutes circonstances et donc à être artisans de paix.

      Répondre
  3. katia

    10 mars 2015 à 10 h 40 min

    @ Jo,

    Plus près de nous ,si cela avait été fait en Corse ?
    En attendant bravo à ce collectif qui ne veut pas laisser faire !
    Autrefois les prélats se battaient à nos côtés,aujourd’hui ils sont enfermés dans leurs réflexions et ne peuvent agir !!

    Répondre
    • Gérard P.

      10 mars 2015 à 21 h 42 min

      @Katia
      Les Prélats autre fois avaient toute la communauté avec eux, ce n’est plus le cas vu que depuis les année 60 Ils sont presque seul et ont les F M dans le dos vu qu’il y a longtemps que l’on n’est pratiquement plus très croyant,alors le laxisme y aidant etc…!
      Vu qu’une vrai volonté de détruire la religion existe!

      Répondre
  4. lucky91

    10 mars 2015 à 13 h 34 min

    mais pourquoi c’est toujours devant ou dans les églises que sa ce passe pourquoi pas les mosqués ou synagogue

    Répondre
  5. basile

    10 mars 2015 à 14 h 11 min

    Ce qui est étonnant, c’est l’absence de réaction de la majorité des prêtres et des évêques. Qu’a dit Mgr Papin ?

    Répondre
  6. Eric

    10 mars 2015 à 15 h 24 min

    Il me semble que la meilleure chose à faire en présence du laxisme ciblé des autorités actuelle qui oublient qu’elles “n’aurai[ent] aucun pouvoir contre moi [Dieu], s’il ne [leur] était donné d’en haut” (Jean 19:11) c’est de filmer, filmer, filmer et diffuser, diffuser, diffuser (internet, youtube, ici…).
    Personne n’avait de téléphone portable… ?

    Répondre
    • Charlotte Parc

      11 mars 2015 à 0 h 40 min

      @Eric
      Voilà une autre forme de réaction tout à fait pacifique et non-violente qui pourrait porter de bons fruits, voua avez raison Eric.

      Répondre
  7. Halim

    10 mars 2015 à 20 h 06 min

    Je suis choqué et outré de voir des personnes insultées, humiliées à la sortie d’une église qui est le symbole même du partage et du don de soi. Je constate que la religion Chrétienne est également sur la sellette à plus d’un titre. Tout est fait pour la salir et l’opposer à la nouvelle religion d’état qui est la LAÏCITE. Je compatis et vous soutiens dans votre foi.

    Cordialement

    Répondre
  8. Kader

    10 mars 2015 à 23 h 44 min

    Bonjour,
    Je suis musulman et je suis de tout cœur avec vous ! Pour répondre à lucky91, sachez que notre culte n’est pas épargné par ce gens de personnages. Je pense pas qu’il faille faire concurrence de la victimisation mais plutôt que toutes les religions monothéistes devraient s’unir contre ce genre de pratique haineuse.

    Mes amitiés chaleureuses !

    Répondre
  9. Alain

    11 mars 2015 à 8 h 32 min

    Bonjour,
    Il faut en référer au diocèse, à son évêque ainsi qu’à ses prêtres, qui ne sont peut-être pas tous au courant, afin qu’ils réagissent publiquement et mettent cette histoire odieuse sur le devant de la scène. Il faut aussi encourager les responsables politiques locaux à condamner ces actes. Cela ne doit pas être oublié petit à petit pour passer à autre chose.
    Merci à christianophobie.fr de se faire le relais de ces événements scandaleux.

    Répondre
    • RobindesBois

      11 mars 2015 à 12 h 03 min

      Bonjour,

      C’est fait. Ils sont informés. On attend encore une condamnation du Maire…

      Répondre
  10. aldebert

    11 mars 2015 à 8 h 59 min

    Ce n’est rien , des insultes ? et alors il suffit de regarder, silencieusement , ces gens là ,comme des bêtes curieuses . Ils se fatigueront avant vous et quand ils partiront avec les dernières injures , sourire et ,alors , continuer son chemin.
    Un risque ,qu’énervés , ils passent aux voies de fait , alors ce sera une autre histoire .
    Keep cool , pour un chrétien c’est possible .

    Répondre
    • Charlotte Parc

      12 mars 2015 à 6 h 12 min

      @aldebert
      Je me sentais un peu seule au milieu de ces commentaires prônant presque tous la violence.

      Merci de votre compagnonnage pacifique de commentaires !

      Répondre
  11. Jean-Marie

    11 mars 2015 à 9 h 18 min

    Qui se souvient des fidèles lapidés à Carcassonne par des jeunes d’origine maghrébine lors de la messe dominicale (cf. Midi Libre 27 mai 2012). Pour le Midi Libre ce n’etait qu’un “fait divers” et à Perpignan, le 30 juillet 2014 les insultes et caillassages contre les fidèles d’une église (cf. 3Le Groupe Perpignan Ensemble” (FN-RBM) dénonce avec vigueur les graves incidents commis envers l’église Saint-Paul-du-Moulin-à-Vent. En effet, nos concitoyens doivent savoir, que ce lieu de culte, depuis
    plusieurs mois, est victime de jets de pierres, les passants et fidèles sont régulièrement insultés, le curé menacé, et cela même pendant et à la sortie
    des offices ! Silence radio de la part des élus UMPS,aucun communiqué de la part d’artistes ou intellectuels autodéclarés “bien pensants”… Qu’aurait-on déjà entendu, si ce lieu de culte avait été une synagogue ou une mosquée ?)

    Répondre
  12. zaza femme

    11 mars 2015 à 14 h 36 min

    Moi femme de 72 ans j etais à ce rassemblement de femmes solidaires du monde entier et il n y avait aucune haine vis à vis des cathos.
    et puis cette marche a commencé devant le temple protestant!!!

    Répondre
    • Charlotte Parc

      12 mars 2015 à 6 h 16 min

      @zaza femme

      Eh bien il semblerait que si vous êtes partie du temple protestant vous n’êtes pas passée devant l’église catholique au moment de la sortie de la messe, car, là, les témoignages sont accablants.

      A quoi sert-il de nier la réalité ?

      Répondre
  13. RobindesBois

    11 mars 2015 à 14 h 42 min

    Très bien d’avoir monté ce collectif, mais il est dommage que le curé de la paroisse n’est pas été informé de ce collectif. Cela aurait pu apporter un peu plus de poids.

    Répondre
  14. Clothilde

    11 mars 2015 à 14 h 44 min

    Merci Maurice pour votre réponse.

    Je suis souvent désolée de voir des chrétiens confondre non-violence et mièvrerie.
    Le Seigneur était-il mièvre lorsqu’il a “viré” les marchands du temple ?

    Répondre
    • Charlotte Parc

      12 mars 2015 à 6 h 05 min

      @Clotilde
      Le Seigneur a-t-il fait le coup de poing contre les marchands du Temple ?

      Non il a renversé leurs étals en leurs disant vertement leur fait.

      Ça fait un sacré distinguo avec l’appel au meurtre de @JO.
      Je ne vois pas en quoi dire qu’un appel au meurtre est inacceptable de la part de chrétiens, et son exécution encore plus inacceptable, serait “mièvre” ; le rejet de cette violence est pour moi la seule position parfaitement évangélique tenable.

      Répondre
  15. Clothilde

    11 mars 2015 à 14 h 47 min

    Dominique,

    Bravo et merci !

    Répondre
  16. RobindesBois

    11 mars 2015 à 18 h 13 min

    Communiqué de presse

    Le maire de Nancy condamne
    les insultes proférées le 8 mars à la sortie de la basilique Saint-Epvre

    Dimanche 8 mars 2015, en marge de la Journée Internationale des Droits de la Femme, des insultes ont été proférées à l’encontre de personnes sortant de la messe, Place Saint-Epvre à Nancy.

    Deux mois après les attentats de Paris qui visaient à la fois les valeurs fondatrices de la République et certaines communautés, le Maire de Nancy Laurent Hénart condamne avec la plus grande fermeté ces actes irrespectueux de la liberté d’opinion et de conscience.

    Fidèle à ses valeurs humanistes et à son combat pour la tolérance, la Ville de Nancy appelle à l’unité autour des valeurs républicaines, particulièrement la laïcité, qui permet à chacun de vivre librement, protégé des excès et des obscurantismes.

    Répondre
    • Charlotte Parc

      12 mars 2015 à 15 h 11 min

      @RobindesBois
      Dont acte.
      Mais habituellement, en telles circonstances, on donne le lien qui renvoie à ce communiqué de presse.
      Or force est de constater que sur le site de la mairie de Nancy, au chapitre des communiqués de presse, ne figure, à ce jour, aucun communiqué de ce genre.

      http://www1.nancy.fr/nocache/actualites/espacepresse/communiques-de-presse.html

      et sur le seul site internet que j’ai trouvé qui relaie un tel éventuel communiqué, aucune source n’est produite.

      http://histoirepatrimoinebleurvillois.hautetfort.com/archive/2015/03/11/le-maire-de-nancy-condamne-les-agressions-contre-les-catholi-5580984.html

      Je demande donc à voir : quelle preuve y a-t-il que ce communiqué a bien été fait par le maire lui-même ou par son service de communication ?

      La vérité, toute la vérité, rien que la vérité, c’est le b.a.-ba de toute éthique journalistique à laquelle M. Hamiche s’efforce de coller en permanence. Il ne faut pas se contenter de lire n’importe quoi n’importe où, il faut recouper les sources d’informations.

      Mais personne n’a trouvé de réactions de la part de la hiérarchie catholique ? Moi qui ne suis pas catholique, je trouve ça ahurissant.

      Répondre
  17. Jean-M

    11 mars 2015 à 19 h 37 min

    Une exégèse correcte implique de ne pas isoler un verset de son contexte ni des versets qui peuvent l’éclairer. Il faut compléter Matthieu 10 : 34 du verset 35; C’est une prémonition…constatation du Christ, hélas actuelle Et il faudrait mettre le texte parlant de PAIX en rapport avec Matthieu 5 : 9 et Luc 2 : 14…Entre autres….
    Et je fais remarquer que je suis dans la droite ligne de Thomas d’Aquin pour qui la seule écriture canonique est règle de foi…

    Répondre
    • Charlotte Parc

      12 mars 2015 à 15 h 36 min

      @Jean-M

      Merci, merci , merci Jean-M !!

      Bien sûr que votre interprétation est la bonne : cette parole de jésus ” Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le combat.”(Mat 10,34) n’implique pas que nous ayons à combattre physiquement, encore moins à prendre les armes, mais que, PAR NATURE, notre foi nous expose à la vindicte de ceux qui ne la partage pas !

      Ainsi Jésus lui-même nous a prévenus, de tels évènements ne doivent avoir rien d’étonnant pour nous, puisque dans l’esprit même de Jésus ils doivent arriver, c’est une parole prémonitoire comme vous l’avez écrit @Jean-M.

      Me revient aussi à l’esprit cette exhortation de l’apôtre Paul aux Éphésiens (6,12-13) : “Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté…”

      J’ai trouvé sur la page FB des Veilleurs de Lorraine
      https://www.facebook.com/pages/Veilleurs-de-Lorraine/323157134478224
      ce passage à propos de cette manifestation antichrétienne :

      “Ce qui s’est passé hier devant la Basilique St Epvre à l’heure de la sortie d’une messe n’aurait jamais du se produire. Le groupuscule, aux couleurs de NPA, MLF et d’extrême gauche, agressif dans ses propos tenus :”Cathos-Machos-Fachos”, ainsi que leur soutien clair aux Femens montrent que cet arrêt non prévu était clairement provocateur (quand on connaît leurs actions dirigées contre les catholiques) ! Cela était d’autant plus choquant que se trouvait sur le parvis un grand nombre de jeunes enfants.
      HEUREUSEMENT QUE LES PAROISSIENS N’ONT PAS RÉAGI, sinon cela aurait pu vite dégénérer.”

      C’est moi qui souligne en mettant des MAJUSCULES.

      Finalement, ces paroissiens ont très très bien réagi en… ne réagissant pas, au moins sur le coup.
      Ce que ne savaient pas ces fidèles, pas plus que ce commentateur “Pierre de Saulieu” de FB, c’est que cette provocation était parfaitement PROGRAMMÉE, d’où sa plus grande perversité s’il est possible d’y ajouter encore des degrés.
      https://www.christianophobie.fr/breves/nancy-la-provocation-antichretienne-de-la-marche-des-femmes-etait-preparee#.VQGjhuH0_LI

      Répondre
      • Marie-Sandrine

        12 mars 2015 à 21 h 46 min

        @Charlotte Parc
        Il me semble que pour une non-chrétienne vous citez assez bien la bible, mais quel bien vilain rôle jouez vous donc ici : celui d’empêcher les chrétiens de se défendre ?…Avez-vous au moins lu les articles du catéchisme que je vous cite ?
        Je ne vous parle pas de ce cas précis mais d’une manière plus générale, et je vous le dis, les chrétiens devront réagir tôt ou tard contre cette nouvelle forme de nazisme, nous sommes dans une pré-guerre, ne cherchez pas à nous démobiliser. Encore une fois, les chrétiens peuvent se battre quand il n’y a plus rien d’autre à faire. On en sera bientôt là. En attendant, ne pas se faire respecter nous joue à tous un très mauvais tour. Aimer ses ennemis ne veut absolument pas dire que nous ne devons pas nous défendre.

        Répondre
  18. Jean-M

    12 mars 2015 à 8 h 47 min

    @Madame Parc,
    Je n’explique certainement pas aussi bien et avec autant de précision que vous en espérant….peut-être…. que les amis ici prennent leur Bible et réfléchissent par eux-mêmes. Mais je crois que nous allons l’un et l’autre dans le même sens et vous soutiens dans ce que vous dites, je tiens à le signaler.
    Que Dieu vous bénisse et qu’Il empêche nos frères chrétiens ….et nous-mêmes d’abord….. de manquer d’amour….

    Répondre
    • Charlotte Parc

      12 mars 2015 à 16 h 05 min

      @Jean-M

      Merci Monsieur Jean-M !
      Oui vous avez raison de prier pour que nous acceptions sans cesse d’apprendre de notre Dieu à aimer comme lui l’a fait et nous a commandé de le faire.

      Je dois confesser, pour ma part, que partie dans mon élan d’enthousiasme d’être certaine de prêcher la vérité évangélique, contre la tendance bien naturelle de la chair à vouloir se faire justice en passant par la violence, je manque parfois d’amour en le faisant.

      Pourtant l’apôtre Paul (dans sa lettre aux Éphésiens 4,13-16) nous enjoint fermement de toujours faire aller de pair la profession de la vérité avec l’exercice de l’amour, de ne jamais les dissocier, afin de maintenir et renforcer l’unité du corps de Christ : ” De cette façon, nous parviendrons tous ensemble à l’unité de la foi dans la connaissance du Fils de Dieu ; nous deviendrons des adultes dont le développement atteindra à la stature parfaite du Christ. Alors, nous ne serons plus des enfants, emportés par les vagues ou le tourbillon de toutes sortes de doctrines, trompés par des hommes recourant à la ruse pour entraîner les autres dans l’erreur. Au contraire, EN PROCLAMANT LA VÉRITÉ AVEC AMOUR, nous grandirons en tout vers le Christ, qui est la tête. C’est grâce à lui que le corps forme un tout solide, bien uni par toutes les articulations dont il est pourvu. Ainsi, lorsque chaque partie fonctionne comme elle doit, le corps entier grandit et se développe par l’amour.”

      Je demande pardon à tous ceux des lecteurs que j’ai pu blessés par mes propos qui, je le sens bien, peuvent être ressentis comme “redresseurs de torts” et moi comme une insupportable donneuse de leçons.

      Ce n’était pas mon intention, je veux juste dire ce que je comprends de la vérité évangélique et quand elle me semble bafouée par des personnes qui se disent mes frères et mes sœurs, je me sens très mal, j’ai envie de les convaincre de revenir dans la communion du corps et je dis sans doute avec trop de vivacité ce que LA PAROLE DE DIEU DIT. Seulement ce qu’ELLE dit.
      Qui peut être contre cela ? “Si j’ai mal parlé, fais voir ce que j’ai dit de mal” (Jean 18,23)

      Répondre
  19. katia

    12 mars 2015 à 15 h 49 min

    @ Charlotte Parc,

    “Jésus trouva dans le Temple des vendeurs de boeufs ,de brebis et de pigeons et les changeurs assis.
    Ayant fait un fouet avec des cordes,il les chassa tous du Temple,ainsi que les brebis et les boeufs;il répandit la monnaie des chargeurs et renversa leurs tables,et aux vendeurs de pigeons il dit:”Otez cela d’ici.Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce…”(Jean 2 14-16)

    Non le Seigneur ne s’est pas servi de ses poings pour chasser les marchands du Temple mais il a quand même utilisé un fouet ,et a renversé leurs étals!!

    Répondre
    • Charlotte Parc

      13 mars 2015 à 2 h 22 min

      @katia
      Ce n’est toujours pas l’appel au meurtre qu’a formulé @JO !!

      Répondre
      • Gérard P.

        13 mars 2015 à 9 h 27 min

        Madame Carlotte Parc vous vous embalé d’une magnière trop théorique, bien sûr d’une certaine magnière vous avez entièrement raison et d’une autre vous avez tor.@JO parle du Liban ou après la guerre civil la violence et féroce, par contre les Chrétiens devant l’église ne pensent pas à un affrontement violent physique ce ne pas à l’ordre du jours en France.Par contre les révolté de la manif provoquaient une confrontation dont le physique ne serait pas exclu! Je sais de quoi je parle comme karatékaz je fus déja dans une situation similaire ceinture par la présence de 7 bonhomes de l’extème gauche qui voulaient mon appareil photo!Par miracle, j’avais un policier secret dans mon dos dont j’ignorai la présence et les à mis tant bien que mal à leur vrai place. Sinon chère Madame j’aurai distribué des coups mortels vu que je n’aurai pas eu le choix pour faire face à la folie! DIEU merci pour le miracle vu que s’en était un! Dans l’espoir d’être bien compris je vous souhate bonne lecture!

        Répondre
  20. Marie-Sandrine

    12 mars 2015 à 21 h 48 min

    Aimer ses ennemis ne veut absolument pas dire ne pas se défendre et ceux qui le prétendent sont dans l’erreur. Heureusement que les chrétiens se sont battus pendant la dernière guerre !…

    Répondre
  21. Gérard P.

    12 mars 2015 à 22 h 31 min

    @ Chrlotte parc
    Vous nous innondez comme un “Sunami”Toujours aussi offensive!

    Répondre
  22. Jean-M

    13 mars 2015 à 10 h 35 min

    Satan sait se servir de la méconnaissance d’une exégèse correcte…On ”met en valeur” ”apporter l’épée” et l’épisode des marchands du temple…en le comprenant mal d’ailleurs…Il fallait montrer que le Christ par son sacrifice supprimait dans leur esprit littéral les lois sacrificielles de l’A.T. et que le Temple était une maison de prières et non de commerce……Et on se considère comme le Christ…..en blasphémant…Mais, on ne met pas en valeur les dizaines d’appels à l’amour, au pardon, aux bénédictions vis-à-vis des ennemis….etc…
    En tous cas dans les geôles du communisme, le pasteur Wurmbrand par sa non-violence a converti pas mal d’athées communistes…
    Et peut-être ont-ils poussé des coups de gueule, mais se battre, ils ne l’ont jamais faits, que serait le monde sans Martin Luther King, mère Térésa, Henri Dunant, Willberforce (loi contre l’esclavage), William Booth, l’Abbé Pierre et combien d’autres…
    Et encore une fois, il faut le répéter combien de fois ?,c’est le magistrat qui a le pouvoir de l’épée (Romains 13) donc ceci pour les chrétiens qui se sont battus pendant la dernière guerre ! !) et non l’homme individuel…Alors si vous voulez faire quelque chose, c’est à …Holland, qu’il faut vous adresser…
    Mes amitiés chrétiennes à tous, que Dieu vous bénisse…et vous montre comment aider…par exemple en diffusant la Bible aux égarés musulmans…en la passant dans ces pays…comme, excusez-moi, je l’ai fait en 73, lors d’un voyage privé en Russie…

    Répondre
  23. Marie-Sandrine

    13 mars 2015 à 11 h 43 min

    @Jean-M
    Oui bien sûr ce sont les autorités qui ont le pouvoir de l’épée. Mais avec des gens comme Charlotte Parc on risque de ne pas même leur obéir car ils diront “tendez la joue gauche et taisez vous”…or quand on n’a pas d’autre moyen que la force pour se défendre, on est en droit de l’utiliser. On a aussi le droit de résister à l’oppression du pouvoir politique (article 2243 du catéchisme, je l’ai déjà dit)

    Répondre
    • Jean-M

      13 mars 2015 à 13 h 29 min

      @ Marie-Sandrine et à mes frères d’autre persuasion…
      Oui, il y a eu des objecteurs de conscience et cela ne change rien au débat…C’est leur choix et je n’ai rien à dire…et j’approuve totalement Madame Parc…en plus elle a l’honnêteté de reconnaître qu’elle aussi manque parfois d’amour, comme moi aussi je dois l’avouer.
      Mais il y a une grande chose dans votre comm et qui fait plaisir, c’est la reconnaissance du rôle du magistrat. C’est là, la réalité…Il faut lutter contre le mal. Et il faut le faire mais il y a une différence entre le magistrat qui ordonne et l’individu…Je ne peux pas me transformer, moi, en bourreau de ma propre initiative…. la Bible est en nuances, Madame…Les versets se complètent et le sola scriptura de Thomas d’Aquin doit se compléter du tota scriptura…
      Maintenant, ce n’est pas en tuant des gens, que l’on les amènera à croire que Jésus-Christ est Seigneur et Sauveur…Le magistrat prend sa décision…
      Vous avez raison, on doit résister au pouvoir politique s’il est opposé à la Parole de Dieu….mais il faut savoir comment résister, avec quels moyens…Pour moi, je veux agir pour aider comme le font les associations qui défendent nos frères : A.E.D.; A.E.M., Portes Ouvertes…et j’en passe, sans haine, sans tuerie, en les aidant, elles……Je ne peux plus faire certaines choses, j’ai 80 ans… Ce qui compte, c’est d’annoncer le salut en Jésus-Christ et c’est ce que je veux faire comprendre…J’insiste…Et je répète, c’est parce que nous sommes éloignés de Dieu…que nous devons y revenir…Dieu ne se contente pas de ce que nous sommes…..Allez voir, sur internet, ”Réveil de la Drôme”, lisez Champendal…en particulier..
      Content d’échanger avec vous…Que Dieu vous bénisse et nous, (je dis nous) inspire pour amener à la foi les musulmans égarés, pour les sauver de la mort éternelle. Puis-je aussi me permettre de vous envoyer mes amitiés en Christ?

      Répondre
      • Marie-Sandrine

        13 mars 2015 à 19 h 16 min

        @Jean-M
        J’accepte vos amitiés et je vous envoie les miennes. Ayant été avocat, comment pourrais-je ne pas reconnaître le rôle des juges ?…Je ne pense même pas chercher à convertir les musulmans, cela les rendrait apostats et les condamnerait à mort…je cherche juste que les chrétiens soient moins stupides, et ne confondent pas la mollesse et l’amour, le Christ n’était pas un mou, et nous devons nous défendre contre l’islamisation de la France !

        Répondre
  24. Gérard P.

    13 mars 2015 à 13 h 46 min

    Conclution:
    Livrons à l’ennemi les cordes pour nous pendrent et le pierres pour nous lapider en attendant moutons bêlez très fort et les loups von se manger entre eux.
    Le Berger “Hollande” vous décorera!

    Répondre
  25. Jean-M

    13 mars 2015 à 21 h 17 min

    Il est bien certain que passer Bible et N.T. en Russie du temps du communisme est risqué de s’offrir si pas une corde mais au moins un séjour dans les geôles de ce pays…Bien sûr aussi, se débrouiller pour faire intervenir le parlement européen grâce à Madame Antoine en faveur d’Alexandre Ogorodnikov, cinéaste orthodoxe russe, en péril de mort car soumis à des tortures dans les prisons soviétiques est amasser des charbons ardents sur la tête de ceux qui l’ont emprisonné…et un 2ème tas de pierres est prêt quand on arrive par l’entremise du Général Close, président de la ligue mondiale contre le communisme, à toucher le Sénat américain pour cette même personne. (Voir Rom 12 : 20)
    Bêler dans des manifestations ou dans des lettres personnelles à des ambassadeurs est facile…bien sûr…Monsieur Hollande (je n’ai jamais voté socialiste et refuserais) pourrait décorer ceux qui donnent régulièrement une partie de la dîme pour diffuser la Parole aux âmes perdues dans les pays musulmans. Et avoir passé …seulement…il aurait fallu le faire plus tôt…42 ans de sa vie à s’intéresser à ses frères persécutés ne vaut pas un seul tir d’armes de guerre dans une quelconque mosquée en France ou ailleurs…
    Bien sûr, on pourrait aussi évoquer Actes 20 : 29 qui parle de loups cruels qui s’introduisent dans le troupeau et….diront des choses perverses pour entraîner des disciples à leur suite….
    Amitiés à vous. Une réponse m’obligerait…

    Répondre
    • Gérard P.

      17 mars 2015 à 9 h 46 min

      Merci! Vive la vie! amitié en prière!

      Répondre
  26. Marie-Sandrine

    14 mars 2015 à 10 h 09 min

    @Charlotte Parc
    Je ne crois pas que la parole de Paul – Ephésiens 4, 13 – 16, que vous citez, soit applicable aux musulmans : avec la meilleure volonté du monde, ils se sont exclus eux mêmes de cette communion, nous ne croyons pas au même Dieu, pour eux nous sommes des associateurs et le Christ reviendra pour…casser la croix et croire en allah ! Elle n’est pas applicable non plus à ceux qui font profession d’athéisme. Ils doivent d’abord se convertir.

    Répondre
  27. LEBLOND

    28 avril 2016 à 8 h 38 min

    Continuez à vous faire égorger si tel est votre bon plaisir. Eux prendrons votre place comme ils l’ont fait ailleurs, Albanie, Kosovo, afrique du nord, centre afrique, indonésie etc..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3373 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter