Nigéria : une autre lycéenne échappe à Boko Haram ?


1024x576_368414

Elle n’a pas fait l’objet d’un “échange” mais se serait tout simplement enfuie. Une information donnée au conditionnel.

Le groupe islamiste Boko Haram a encore perdu l’une de ses captives. Les troupes nigérianes ont en effet trouvé une fille présentée comme une des lycéennes de Chibok enlevées par centaines en 2014. L’information a été donnée par Femi Adesina, le conseiller en communication du président nigérian Muhammadu Buhari. Les détails autour de la libération de la jeune, ni sur son identité, n’ont pas été révélés. Le vice-président Yemi Osinbanjo – qui assure l’intérim de la présidence – l’aurait tout juste [annoncé] lors du Conseil des ministres hebdomadaire. Tout ce que l’on sait, c’est qu’elle a été conduite à Abuja où elle rejoindra la centaine de filles libérées des mains de la secte et qui suivent un programme de “dé radicalisation” et de réintégration dans la société.

Source : Africa News, 17 mai

Mise à jour du 18 mai (15 h 30). J’ai eu raison de donner cette information au conditionnel… Le gouvernement nigérian est revenu aujourd’hui sur sa précédente affirmation. La jeune fille qui a faussé compagnie à Boko Haram ne faisait pas partie du groupe de 276 lycéennes enlevées en avril 2014. On ne peut que se réjouir qu’elle soit libre, mais l’information du gouvernement nigérian était fausse. Plus de détails ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3322 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter