Pakistan : encore un chrétien accusé de “blasphème ” !


J’ai reçu, tôt ce matin, un courriel d’alerte de l’avocat chrétien pakistanais Sardar Mushtaq Gill, le directeur de la Legal Evangelical Association Development (LEAD) du Pendjab. Ce défenseur intrépide des droits des minorités du Pakistan, et notamment de ceux des chrétiens, vit depuis un an dans la clandestinité en raison des agressions et des menaces de mort que lui-même et sa famille ont subi de la part de musulmans. Il signale dans ce courriel un nouveau cas de chrétien arrêté pour “blasphème”. En voici la traduction.

Une plainte pour blasphème a été enregistrée sous le n° 273/17 au commissariat de Dinga dans le district de Gujrat [Pendjab], en application de l’article 295-C du Code pénal du Pakistan. Shahzad Masih, âgé de 17 ans, ouvrier d’entretien dans hôpital privé local, a eu une controverse d’ordre religieux avec un des ses collègues qui a essayé de le convertir à l’islam. Après un mois, le propriétaire de l’hôpital est intervenu pour essayer de trouver une solution pacifique à cette controverse religieuse entre les deux hommes. Le plaignant, Nadeem Ahmed, est allé s’ouvrir de cette affaire de controverse religieuse au chef [local] du Tehrik-e-Tahafz-e-Islam [ou Tehreek e-Tahafuz e-Islam (TTIP), parti islamique fondé en 2007]. Le 13 juillet, lorsque Shahzad Masih est arrivé à son travail, son collègue a appelé les clercs musulmans locaux qui l’ont incarcéré puis ils sont allés porter plainte au commissariat de police.

5commentaires
  1. Romain

    17 juillet 2017 à 12 h 44 min

    Pour les macronistes qui nous gouvernent ne pas accepter la culture islamique importée en France serait un comportement raciste et belliqueux.

    Que pensent-ils des Pakistanais qui veulent extirper de force le christianisme de leurs compatriotes de souche ?

    Répondre
  2. marie

    17 juillet 2017 à 17 h 06 min

    Faudrait-il que les macronistes lisent la presse mentionnant tous ces actes de haine.

    Répondre
  3. courgette

    18 juillet 2017 à 7 h 26 min

    @Romain,marie

    Je crains que vous ne criiez dans le désert. il est plus tard que vous ne le pensez…

    Répondre
  4. Gérard P.

    18 juillet 2017 à 12 h 11 min

    Mais oui! le “Truc” raciste fonctionne déjà bien,le blasphème n’est pas loin…

    Répondre
  5. Bertille

    18 juillet 2017 à 18 h 46 min

    L’islam n’admet pas la liberté de religion; tous les Pakistanais qui ont commencé une controverse avec un musulman ont été accusés de blasphème, Asia Bibi est la plus célèbre accusée, condamnée, qui a comparé l’islam et le christianisme. Les chrétiens pakistanais devraient être mis en garde, ils ne sont pas en force pour cela.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3466 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter