Pascal Obispo menacé par un musulman ?


Provocation ou prosélytisme ? En tout cas, l’affaire fait du bruit et elle aura, sans doute, des suites judiciaires…

Pascal Obispo est menacé, affirme ce samedi 25 novembre Closer, qui indique que la mère du chanteur, qui gère ses trois entreprises, s’est rendue au commissariat du XVe arrondissement de Paris après avoir reçu une missive inquiétante. Son auteur n’aurait pas du tout aimé la comédie musicale de Pascal Obispo, Jésus, de Nazareth à Jérusalem, jouée au Palais des sports de Paris, depuis le 17 octobre. Selon lui, elle est « blasphématoire ». Outre, la demande d’arrêt immédiat de la nouvelle « fresque musicale » de l’artiste, il l’exhorte à se repentir « envers Allah », rapporte le site du magazine. « Le Messie ne prononce pas de paroles écrites par un pécheur, c’est-à-dire vous », indique également la lettre. Selon la mère de Pascal Obispo, il s’agit de la première fois que son fils fait l’objet d’une telle menace. Une enquête en flagrance a été ouverte par le parquet de Paris, indique Closer.

Source : Valeurs Actuelles, 25 novembre (merci F. V. pour ce signalement)

Mise à jour : 26 novembre, 16 h 30

Hier au soir Pascal Obispo à twitté :

Il n’était pas question de « menace de mort » dans la brève de Valeurs Actuelles, mais d’une lettre l’accusant de blasphème…

3commentaires
  1. Marie Claude

    26 novembre 2017 à 18 h 41 min

    En tous cas,il y a menace…et de la part des islamistes ,on peut s’attendre à tout.
    Cela pourra inciter les Chrétiens qui habitent Paris à assister à ce spectacle,si ce n’est déjà fait,ne serait-ce que par solidarité avec son auteur.

    Répondre
  2. P dethier

    28 novembre 2017 à 18 h 19 min

    Depuis plusieurs semaines je craignais ce qui arrive aujourd’hui, voire plus grave, comme un attentat pendant le courageux spectacle de Pascal Obispo. Mais nous, chrétiens, ne devons jamais oublier ce que Jésus lui-même disait à propos de la Mission à ses disciples : Allez relire Lc. 10, 1-12 et vous vous rappellerez que le témoignage est toujours une prise de risque ! Je pense qu’il n’est pas inutile de prier pour Pascal Obispo et pour tous ceux qui vont participer à ce spectacle présenté courageusement dans l’époque agitée que nous connaissons.

    Répondre
  3. Geneviève LAMBERT

    3 décembre 2017 à 1 h 52 min

    Témoigner de ma Foi et de mon amour pour Dieu m’a valu plusieurs internements en hôpital psychiatrique et ce “grâce” à ma famille de baptisés élevés dans la religion catholique, ce qui n’a rien d’étonnant puisque “le diable préfère les saints” (livre de Jacqueline Kelen) et que le célèbre psychiatre et psychanalyste suisse Carl Gustav JUNG a qualifié la psychiatrie de “sacrement du diable”. La plus grande ruse du diable consiste à se déguiser et quel est le meilleur déguisement que celui de se faire passer pour un ange divin alors que l’on est en réalité un démon ? G.L.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3520 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter