La Une

Le Père Henri Boulad est… citoyen hongrois !

28 mars à 17:15
Commentaires (9)
  1. Avatar Michèle dit :

    Je suis heureuse de cette nouvelle et l’accueille aussi comme un signe de Dieu. Cependant, une question arrive à mon esprit : comment les supérieurs du Père cceptent ? Est il envoyé en mission en Hongrie ?
    Merci pour vos réponses

    1. Avatar François Sweydan dit :

      Bonjour Michèle,

      D’après mes informations le Père Henri Boulad n’a pas été envoyé en mission en Hongrie.
      C’est sa liberté de parole et d’agir qui dicte sa conduite.
      Il a été invité et il a été, comme il y va tous les ans.

      J’avais communiqué à notre ami, M. Hamiche la nouvelle et les photos que m’a envoyées le Père (il m’a connu ado. au collège/lycée lorsqu’il était aumônier dans la quarantaine) et je sais que les supérieurs gardent un silence contenu, sans approuver…

      Ne pas oublier que lui-même a été supérieur. Donc, difficile de le désapprouver, surtout qu’il ne cessait (déjà à l’époque du collège) et ne cesse de nous dire : La Vérité vous rendra libres… (Jean 8:32).

      Bien à vous
      François Sweydan

    2. Avatar Marie Claude dit :

      @ Michèle….J’ignore la réponse à votre question concernant le Père Boulad mais je peux vous citer le cas,nettement moins glorieux,de l’archevêque d’Alger “Monseigneur” Duval,qui en 1962,à l’indépendance de l’Algérie,a pris la nationalité algérienne…ce qui lui a valu d’être surnommé par les Français Pieds Noirs “mohamed ben duval”.A ma connaissance,il n’a pas été sanctionné par sa hiérarchie qui,à cette époque,était déjà contaminée par “la théologie de la libération”

      1. Avatar Charlotte Parc dit :

        @Marie Claude
        Je suis chrétienne non catholique et je m’agace très régulièrement sur ce blogue de commentaires d’ultra-catholiques qui dénigrent tout ce qui n’est pas de leur (toute) petite chapelle à l’intérieur même de leur propre église et qui entendent laver tous ses travers, réels ou supposés, plus blanc que blanc.

        Mais au moins dans vos critiques, soyez un minimum honnêtes : Mgr Léon-Étienne Duval n’a pas pris la nationalité algérienne en 1962, il a juste décidé de rester en Algérie pour ne pas quitter le navire qui sombrait. S’insurgeant vigoureusement contre la torture, gravissime atteinte à la dignité humaine, et viscéralement abolitionniste en matière de peine capitale, il a sollicité la grâce de terroristes algériens qui avaient tué des touristes, c’est cela qui lui a valu de la part des Pieds-Noirs le surnom de “Mohamed Ben Duval”. Quant à la nationalité algérienne, elle lui a été offerte par les autorités du moment en 1966, alors qu’il n’avait rien demandé…

        Et non seulement il n’a pas été sanctionné par la hiérarchie catholique, mais bien au contraire le Saint-Siège l’a soutenu. Paul VI l’a même nommé cardinal en 1965, 3 ans seulement après l’indépendance. J’ai même lu que son influence a été primordiale dans la rédaction de “Nostra Aetate” au concile de Vatican II en 1965.
        Mais je sais bien que la grande majorité des Pieds-Noirs lui voue une haine inextinguible. “Le Cardinal DUVAL nous a trahit : en tant que chrétienne et en mémoire des victimes des crimes odieux commis par le FLN ses amis, je ne le lui pardonnerai jamais.” a pu écrire une Lucienne Magalie Pons

        Enfin, concernant votre remarque à propos de la “théologie de la libération” , elle n’a pas bien sa place ici puisque ce que vous semblez fustiger à demi-mot, sans l’écrire explicitement, c’est une forme “d’islamophilie” de certaines instances catholiques. Or dans les thèses de la “théologie de la libération”, née en Amérique du Sud, seulement après 1968 et singulièrement avec la publication de “Théologie de la libération” en 1972 par le Père Guttierez, “l’islamophilie” n’est pas précisément ce qu’on pourrait reprocher à ce mouvement.

        1. Avatar Marie Claude dit :

          @Charlotte Parc
          duval ,comme Archevêque d’Alger,avait pour mission,de guider le peuple catholique d’Algérie,et vu le contexte terroriste ,de le protéger:c’était facile pour lui,la population était pieuse,fidèle à ses traditions,les églises pleines,les prêtres aimés et respectés,parce que proches de leurs ouailles.Le monseigneur ,lui,probablement plus occupé à suivre le vent nouveau qui soufflait sur l’Eglise,n’a pas soutenu,réconforté la population,(TOUTE la population,européenne,arabe,berbère) contre
          les exactions ,les attentats,les massacres.
          Le petit clergé,lui, a subi l’exode,a partagé les souffrances de ses ouailles.Tous,prêtres et fidèles,découvrirent d’ailleurs avec stupeur,en posant pour la 1ère fois leurs pieds en “métropole”,que …l’Eglise avait changé (euphémisme)Donc,je confirme mon propos:pour moi,et c’est mon opinion,duval a trahi sa mission de “berger” pour les catholiques,sans parler de sa trahison pour son pays,en passant à l’ennemi.

        2. Réponse à Charlotte Pac : “une Lucienne Magalie Pons” avez-vous écrit dans votre commentaire, je me présente je suis née en Algérie en 1034 (5me génération”) je suis française, le terme dont vous usez et abusez “pieds noirs” est péjoratif et accusateur dans votre commentaire, quand à Monseigneur Duval tous les Français d’Algérie savent parfaitement qu’il n’a jamais eu un mot de compassion , ni une prière pour les français d’algérie, hommes, femmes, enfants et militaires massacrés en Algérie dans des conditions atroces par les rebelles dit fellagas ou FLN, sans doute êtes-vous pour Daesch aujourd’hui ?

  2. MICHEL ABOUCHAAR,

    JE CONNAIS LE PÈRE HENRI DEPUIS MON ADOLESCENCE. IL ÉTAIT MON CHEF COEUR VAILLANT,
    IL ÉTAIT TOUJOURS RESPONSABLE ET DÉTERMINÉ AU FRANC PARLÉ. JE CROIS RÉELLEMENT QU’IL REMPLIT
    UNE MISSION DIVINE, QUE DIEU LE PROTÈGE.

    MICHEL

    1. @Michel Abouchaar

      Merci de votre commentaire mais, à l’avenir, merci de ne jamais composer vos textes en capitales !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services