Portes Ouvertes : la première source de la persécution des chrétiens, c’est l’extrémisme musulman


Pour Michel Varton, directeur de l’ONG protestane Portes Ouvertes, la source première de la persécution des chrétiens dans le monde, c’est l’extrémisme musulman. C’est ce qu’il pointe dans un entretien accordé à 20 Minutes. En voici des extraits…

Depuis sept semaines […], nous avons noté douze agressions d’extrémistes islamiques contre des coptes en Égypte. Mais la violence islamique a deux faces. L’une est visible, ce sont les meurtres notamment, les agressions, nous l’appelons le marteau. L’autre est invisible, c’est l’étau, c’est-à-dire une pression quotidienne, très présente, qui pèse sur la population. Les chrétiens sont victimes de nombreuses discriminations. Un travail peut leur être refusé du fait qu’ils ne sont pas musulmans, comme en Égypte. Il leur est plus difficile de trouver un appartement, d’obtenir une promotion, les prix sont plus chers pour eux… Et les musulmans qui souhaitent se convertir sont vus comme des traîtres et risquent la mort […] [Au Nigéria] Il y a une forme de persécution qui régresse un petit peu, celle de Boko Haram. Le gouvernement réagit plus efficacement, le groupe est repoussé vers le nord. Mais le plus grand problème actuellement ce sont les nomades musulmans de l’ethnie peule, qui visent spécifiquement les chrétiens pour leur voler leurs terres et leur bétail. Ce groupe est encore plus radical et dangereux pour les chrétiens que Boko Haram […] Les chrétiens sont visés car ils sont chrétiens, donc mécréants pour Daesh. Avant tous ces groupes extrémistes, les chrétiens étaient tolérés, ils avaient le droit de cohabiter, même s’ils étaient des citoyens de seconde zone. Depuis quelques années, en Afrique et au Moyen-Orient, l’objectif est de les chasser de leurs terres, de les expulser, pour instaurer un califat 100 % musulman.

Source : 20 Minutes, 27 juillet

5commentaires
  1. JO

    29 juillet 2016 à 23 h 37 min

    Ne soyons pas naïfs. Avant d’aller loin, regardons chez nous. La première source de persécution commence par la classe politique qui a longtemps favorisé l’abaissement des chrétiens. A cause de cette classe, nos églises dépérissent tout en soutenant et en offrant la sécurité aux lieux de culte d’autres religions. A cause de cette classe, l’impunité est acquise aux marginaux qui envoient des messages répugnants sur nos martyrs et nos valeurs. A cause de cette classe, nos revendications sont foulées aux pieds et notre façon de vivre caricaturée. A cause de cette classe, les programmes scolaires sont changées pour créer des générations d’abrutis; etc… Alors, avant de réussir de nous braquer contre l’Etat Islamique et de nous associer a leur guerre de cinéma qui n’a apporté que le malheur, les français feraient bien de commencer par élire une nouvelle classe de politiciens, de toutes religions mais qui ont une vision de la France universelle.

    Répondre
    • Christian

      30 juillet 2016 à 13 h 38 min

      Vous avez raison et la cause plus profonde de cette corruption politique est l’athéisme dogmatique militant dont les racines plongent dans le darwinisme dogmatique le plus ségrégationniste (loi du plus fort) et l’eugénisme de Galton, le cousin de Darwin… N’en déplaise aux Richard Dawkins et E. O. Wilson de ce monde : “Il n’est effectivement pas scientifique d’utiliser l’évolutionnisme pour justifier l’athéisme”… Les athées et autres sectateurs de l’ombre veulent créer de toute pièce une grande guerre de religion alors qu’en réalité la guerre en question provient d’eux et des impérialistes qui les financent… Vous aurez devinez le but!

      Répondre
  2. DenisL

    30 juillet 2016 à 8 h 51 min

    Il n’y a pas d’islam extrémiste. L’islam c’est l’islam.
    L’islam “semble” tempéré par l’exercice de la taqîya
    (on trouve parfois les orthographes taqiyya ou takia) (arabe : taqīya, تقيّة) est lié aux mots tuḳan, tuḳātan, taḳwā ou ittiḳāʾ signifiant prudence, crainte ou kitmān « action de dissimuler, voiler », opposé à id̲h̲āʿa « divulgation, révélation ». (Wiki)
    A+

    Répondre
  3. aziliz

    30 juillet 2016 à 11 h 58 min

    Je suis aussi bien contre l’extrémisme musulman que contre la lénifiance de notre clergé. A mettre dans le même sac de saloperie. Je suis chrétienne mais pas idiote. Barbarin, Dubost et autres me font gerber. Aussi, malgré quelques amis “tradis” je refuse de rejoindre les rangs de l’église. Demain j’irai à la messe pour le Pére Jacques, mais s’il y a un muzz dans l’église, je me barre.

    Répondre
  4. Martinjl

    30 juillet 2016 à 13 h 58 min

    J’ai voulu lire le Coran, je me suis vite aperçu que ce livre est un danger parce qu’il est conçu pour atteindre et reprogrammer le cerveau par une répétition continuelle des mêmes phrases qui finissent par imprimer dans notre cerveau un désir de soumission à un Dieu cruel qui en fin de compte n’est pas le Dieu des Chrétiens mais plutôt le Dieu des diaboliques qui finissent par trouver comme normal de tuer et de détruire tout ce qui fait le Dieu d’amour et de miséricorde. Le Coran et les adhiche doivent être interdits parce que ces livres n’ont pour but que de détruire ce qui fait de nous des humains.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3513 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter