La Une

Québec : des chrétiens remplacent le crucifix ôté à l’Hôpital du Saint-Sacrement…

27 février à 09:04
Commentaires (18)
  1. Avatar GUILLOM dit :

    Merci et bravo pour avoir “oser”

    1. Avatar Denis Gauthier dit :

      L’hôpital n’est pas une église. C’est une institution laïque pour soigner tout le monde. Si on accepte un symbole religieux, on devra le faire pour les autres religions.

      1. Avatar Maxime Lefrançois-Gauthier dit :

        Non, nous avons besoin de rien faire pour les autres religions nous somme dans une province Catholique non pratiquante… donc ! les autres religions s’ils veulent voir leurs signes religieux qu’ils retournent chez eux.

      2. Avatar jesse Burn dit :

        L’hôpital est érigé en 1927 sous la direction des sœurs Augustines. Elles sont rapidement suivies par les sœurs de la Charité en juin 1927, qui deviennent propriétaire de l’établissement en 1936. En 1931, l’hôpital compte 280 lits, dont 45 sont réservés aux soins des enfants. À l’époque, il est le deuxième hôpital en importance de la ville, après l’hôpital de l’Enfant-Jésus

      1. Avatar Romain22 dit :

        Aude, je peux vous assurer qu’au Québec nous subissons l’intégrisme laïcard et non pas l’inverse. Nous comparer avec le calife Erdogan est tout simplement insultant! Les catholiques pratiquants deviennent minoritaires et les autorités civiles passent à l’unanimité des lois anti-chrétiennes (synonyme de laïques) comme celles sur l’avortement et l’euthanasie et rampent devant devant les musulmans qui eux, n’ont pas peur d’imposer leur religion! Donc svp informez-vous!

  2. Avatar Gilberte dit :

    Comme souvent, la hiérarchie ne fait rien et les fidèles agissent. Ces catholiques parlent de patriotisme, c’est donc aussi avec leur religion, leur identité qui est agressée, niée par la suppression de son expression publique qui a toujours existée. Cet aspect est ignoré en France

  3. Avatar marie dit :

    Bravo au message donné par nos amis et frères canadiens.
    Bon, et maintenant on regarde combien de temps il faudra à l’administration pour enlever ce nouveau crucifix …
    Donc, patience et persévérance, il se peut que l’achat de crucifix soit à prévoir dans le budget. S’il le faut, nous pourrons participer. Juste pour montrer la solidarité des chrétiens de par le monde qui sont une seule famille et n’entendent ni ici ni là qu’on leur enlève ce qu’ils ont de plus cher, la Croix.

  4. Avatar Jacques Morin dit :

    Un très gros bravo!

  5. Avatar balaninu dit :

    Voilà une action chrétienne ! il ne suffit pas d’écrire des mots, les actions sont les meilleures.
    Si les actes ne suivent pas les paroles, cela ne sert de rien.

  6. Avatar Jean-Marie BRUNIER dit :

    Un grand merci à ces chrétiens courageux !

  7. Avatar Elisabeth de Lobkowicz dit :

    Ceux qui ont décidé d´enlever le crucifix n´ont pas le sens du ridicule, puisque de toutes facons l´hopital porte le nom du Saint-Sacrement. Ceci dit, l´emplacement entre les deux ascenseurs, et la taille minuscule ne sont pas non plus un témoignage idéal.

    1. Avatar percywinn dit :

      C’est une petite braise qui indique que le Feu ( de l’amour du Christ) est toujours là.

  8. Avatar Gilberte dit :

    L hôpital a été créé par la communauté des Sœurs de la charité donc pour répondre à l’appel de Jésus Christ, comme en France, les 1ers hôpitaux ont été fondés pour répondre au désir de charité: au Moyen-âge, les maladreries,puis les hôpitaux créés ensuite par Saint Vincent de Paul, les hospices (l’hospice de Beaune est resté célèbre). Maintenant les gouvernements pensent ne plus avoir besoin de Jésus Christ, Il a l’habitude des ingratitudes, mais pas les 5000 signataires de la pétition, auraient-ils dû sceller la croix ou la peindre?

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services