Saint-Alban-d’Ay : trois suspects interpellés


Un lecteur (merci J. P. D.) m’a signalé hier au soir la parution d’un nouvel article du Dauphiné sur les tags extérieurs et les actes de vandalisme de l’église Saint-Alban-et-Saint-Roch, constatés le vendredi 6 juillet. Beaucoup de conditionnels dans cet article du quotidien… Nous en saurons peut-être plus lors du procès puisque plusieurs plaintes ont été déposées.

Vendredi, les habitants de Saint-Alban-d’Ay ont retrouvé leur village couvert de tags. Des messages anarchistes inscrits sur l’église, la mairie, la Poste et sur plusieurs maisons. L’intérieur de l’église avait également subi des dégradations. Une dizaine de plaintes avaient été déposées.

Durant le week-end, les trois auteurs des faits ont été interpellés ou convoqués pour certains à la gendarmerie. Il s’agit de trois jeunes d’une vingtaine d’années qui fêtaient un anniversaire dans le village. Selon les gendarmes, il ne s’agirait pas d’un acte politique, les trois individus ne se réclamant pas de la mouvance anarchiste. C’est plutôt « la bêtise et l’alcool » qui expliqueraient ces actes. Les habitants, eux, ont été très choqués.

Source : Le Dauphiné, 10 juillet

Un commentaire
  1. NOUMEA

    15 juillet 2018 à 22 h 48 min

    Quand même, quand on a 20 ans, on est sensé être raisonnables et citoyen, respectueux des lieux, des gens, de l’environnement, etc, n’est-ce pas ?
    Et ils s’en tirent comment ?
    Pas de condamnation, pas d’amende, pas de travail d’intérêt communal ? Rien ?
    Et bien, si c’est ça, ils continueront leur crétinisme ailleurs…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3231 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter