La Une

Seine-et-Marne : profanation de la chapelle de Barbizon

Commentaires (3)
  1. Françoise dit :

    Les profanations de chapelles et d’églises deviennent quotidiennes. On ne sait plus quoi dire.

  2. Gilberte dit :

    y a-t-il un cerveau organisateur de ces profanations quotidiennes, pourquoi des gens habitant des lieux les plus divers auraient-ils l’idées de profaner un tabernacle? pour décourager, détourner les gens des églises, pour dévaloriser l’image que les prêtres se font de leur sacerdoce, il faudrait réagir

    1. Jean Ferrand dit :

      Il ne faut plus mettre les Saintes Espèces dans les tabernacles.

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »