Suède : une convertie iranienne menacée d’être expulsée vers son pays


Intéressant article de nos confrères de Breizh Info.

La Suède est un pays en plein délire idéologique : récemment, par la voix de son ministre de l’Intérieur Morgan Johansson, le pays a affirmé qu’il refusait de priver de leur citoyenneté suédoise les combattants de l’État Islamique de retour en Suède. Dans le même temps, une actrice iranienne, Aideen Strandsson, convertie secrètement au christianisme, arrivée avec un visa de travail de trois ans et publiquement baptisée, a demandé l’asile à la Suède, ce qui lui a été refusé. En effet, cette dernière, en raison de sa conversion au catholicisme, est passible de sanctions pouvant aller jusqu’à la peine de mort si elle retourne dans son pays.  « Tout le monde connaît la situation en Iran et en Islam. Dans la charia, la conversion à une autre religion n’est pas acceptable et elle est punie de mort.» explique-t-elle. La Suède vient pourtant de lui refuser l’asile, au motif, comme le rappellent nos confrères du Visegrad Post, que sa conversion relève « de son choix » et qu’elle n’aurait « qu’à affronter seulement six mois de prison en Iran ». La Suède, ce pays généreux qui accueille des migrants du monde entier, qui féminise ou annule intégralement des festivals de musique pour éviter que les migrants ne commettent des agressions sexuelles. La Suède qui a accueilli récemment 244 000 demandeurs d’asile (dont 34 % de Syriens et 10 % d’Irakiens), la plus forte proportion par habitant en Europe. La Suède, pays dans lequel les immigrés sont en moyenne deux fois plus représentés dans les statistiques de la délinquance que les personnes nées de deux parents nés en Suède. La Suède, cette dictature qui ne dit pas son nom, qui a reporté toutes les élections à 2022 en raison de la « menace » que ferait peser les Démocrates Suédois, parti identitaire en vogue dans ce pays scandinave. Le cas d’Aideen Strandsson étant particulièrement grave, les dirigeants hongrois, qui ont eu connaissance de cette information, ont publiquement fait savoir par la voix du vice-Premier ministre Zsolt Semjén que la Hongrie lui accorderait l’asile. « Cette prise de position est à la fois une démarche tout à fait sincère du gouvernement hongrois de Viktor Orbán qui a toujours affirmé son souhait de protéger les Chrétiens dans le monde mais est aussi un pavé jeté dans la mare au moment où la Hongrie et d’autres pays d’Europe centrale du groupe de Visegrád sont en opposition frontale avec l’Union Européenne sur la question des quotas de migrants à repartir au sein des pays membres de l’Union européenne » notent nos confrères du Visegrad Post. L’Europe se fracture de plus en plus, entre des pays, à l’Est et au Centre, qui cherchent à sauvegarder une civilisation, et d’autres, au Nord et à l’Ouest, dans lesquels dirigeants et élites s’appliquent méthodiquement à tout détruire.

Source : Breizh Info, 10 août (merci C. R. de ce signalement)

14commentaires
  1. marie

    12 août 2017 à 14 h 11 min

    L’argument suédois est hallucinant et surtout il contrevient à la Convention de Genève.

    Répondre
  2. Coralie

    12 août 2017 à 18 h 02 min

    Elle est tellement charmente … si c’était un monstre barbu musulman ou une andouille qui étouffe sous une casemate toute noire, elle aurait plus de chance chez les Suédois et en Europe ! Même au Vatican je me demande si son cas interessera le Pape François 1er puisqu’elle n’est plus musulmane …

    Répondre
  3. Laurence

    12 août 2017 à 23 h 55 min

    Que la Sainte Vierge Marie protège Aideen Strandsson et Victor Orban.

    Répondre
    • Carolus Magnus

      13 août 2017 à 20 h 22 min

      Merci Laurence !!!
      Seules nos prières protégeront Aidées.
      Bergoglio est actuellement trop occupé à lire les oeuvres complètes du philosophe agnostique et maçon Zygmunt Bauman, son grand “pote”, décédé récemment, pour s’immiscer dans une affaire de conversion à la chrétienneté.
      Pourtant cela a lieu en Suède, chez5les hérétiques luthériens, ses autres “potes”.
      C’est du Bergoglio pur jus…

      Répondre
      • trèfle

        16 août 2017 à 5 h 09 min

        @Carolus Magnus

        “…Seules nos prières protégeront Aideen,…”
        La prière seule n’est pas toujours suffisante. Parfois Dieu nous demande de mettre la main à la pâte. Une action sur le terrain n’a jamais fait de mal à personne non plus.

        Répondre
  4. betsynette

    13 août 2017 à 12 h 28 min

    Pour ces politique qui font allégeance à l’islam, rien ne les fera changer d’avis et ils tiendront toujours avec ces barbares de peur pour eux et leur famille, prions pour cette jeune femme.

    Répondre
  5. Gilberte

    13 août 2017 à 18 h 13 min

    Pourquoi le Pape est-il allé dernièrement en Suède si les catholiques menacés de mort n’y sont pas accueillis. Même si elle n’avait que 6 mois de prison, elle ne trouvera plus en Iran d’engagement et n’exercera plus son métier. La Suède a-t-elle peur que la beauté et les malheurs d’Aideen Strandsson attendrissent et convertissent les protestants au catholicisme?La Suède qui a accueilli Taslima Nasreen accusée de blasphème condamnée à mort pour son livre “vent en rafales” où elle commente sur plusieurs pages ce qu’elle pense de Mahomet et du coran

    Répondre
  6. Gérard P.

    13 août 2017 à 22 h 04 min

    En Norvège comme à Téhéran, la pauvre est livrée aux loups.Satanique folie!Sauf en Hongrie, alors qu’attente t-ils? Il faut la sauver mais comment?

    Répondre
  7. LUCO 12

    15 août 2017 à 6 h 58 min

    Ce genre de politique à la poudre de perlin-pinpin, arrivera bientôt chez nous car MACRON est un admirateur de la SUEDE et du CANADA de TRUDEAU.

    Répondre
    • Claire

      16 août 2017 à 11 h 22 min

      Votre petit commentaire était prémonitoire ….avec Macron çà y est, encore un pas de fait,”islam et Vérité” est supprimé !

      Répondre
  8. Françoise

    15 août 2017 à 12 h 59 min

    Même 6 mois de prison en Iran, c’est l’enfer sur terre ! Plus le risque de viol pour les femmes. Les chrétiens sont les plus menacés. Serait-il possible d’organiser une pétition pour que cette convertie courageuse puisse rester en Suède ou être accueillie en Hongrie ?

    Répondre
    • Gérard P.

      17 août 2017 à 8 h 28 min

      Même si DIEU veille,sauver la vie de cette jeune femme devrait être automatique en Europe.
      Mais tout le monde s’en fou!La valeur de la vie humaine de cette charmante Chrétienne mérite qu’on bouge pour elle,qui en est capable? La politique? Vive la VIE!

      Répondre
      • Claire

        17 août 2017 à 9 h 30 min

        Vous avez raison ils s’en foutent, c’est automatique et les médias aussi. Tous ces “hommes” en Europe et dans les pays soit disant civilisés, sont bien plus intéressés et occupés par leurs parades obsènes qu’ils nomment “gay pride” et à pervertir la jeunesse. Ce ne sont pas les abominables en tous genres qui manquent !

        Répondre
  9. Coralie

    15 août 2017 à 15 h 47 min

    @Ludo et @Françoise. – S’ils ne voient pas d’inconvénients aux moeurs des musulmans, il serait préférable pour le bonheur de tous, d’envoyer le Ministre de l’Intérieur suédois, Trudeau et Macron en Iran à la place de Aideen, se faire violer pendant six mois dans les prisons iraniennes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3466 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter