Tentative d’incendie criminel d’une église à Villefranche-sur-Saône ?


J’avais vu cette information samedi dernier sur un journal local, mais j’avais décidé de la garder sous le coude. Oui une église semblait avoir été en partie incendiée, mais le feu, d’après le journal local, avait été intentionnellement bouté par des “jeunes” encapuchonnés dans un local sportif, et les aléas du vent aidant, l’église avait été “collatéralement” endommagée. L’accident bête… J’en étais resté là car, pour tout vous dire, si nous voulions vraiment rendre compte de tous les actes de christianophobie dans le monde, il nous faudrait au moins deux journalistes à plein temps et polyglottes de surcroît pour ne pas rater trop de choses. Nos moyens ne nous le permettant pas – manière discrète de vous rappeler que tant que les euros ne poussent pas sur les arbres, nous aurons toujours besoin de votre soutien financier –, j’avais presque oublié ce dossier ayant dû en traiter une trentaine d’autre depuis samedi… Et voilà que je tombe sur un papier de Riposte Laïque qui reprend cette information et, me semble-t-il, pose un certain nombre de bonnes questions (félicitation à Florian Piepantere…). Voici de larges extraits de son papier… D.H.

Samedi 21 juillet un lieu de culte d’un quartier sensible de Villefranche  a brûlé (quartier de Belleroche). L’incendie est parti d’un local utilisé par le club de foot. Des témoins ont vu deux jeunes sur les lieux quelques instants avant le début de l’incendie. Le feu s’est propagé à l’ensemble du bâtiment.

Est-ce que cet incendie a fait la une des journaux télévisés ? Y a-t-il eu des articles dans la presse nationale ? Est-ce que le Ministre de l’Intérieur  a chamboulé son agenda pour se rendre sur les lieux ? Est-ce que tous les responsables religieux se sont indignés? Est-ce que l’enquête a été confiée  à un service d’élite de la police?

Vous l’avez compris ce n’est pas une mosquée mais seulement une église qui a brûlé. L’enquête a été confiée au commissariat local, il  n’y a eu à ce jour que deux petits articles sur l’édition locale du Progrès. L’incendie de l’église y est décrit comme un dommage collatéral de l’incendie du local de foot. En omettant bien sûr de dire que ce local se situe  derrière l’église et que c’était l’endroit idéal pour déclencher un incendie.

J’espère que les enquêteurs exploreront toutes les pistes dont celle du contexte (église au milieu d’un quartier islamisé et  début  du ramadan).

Source : Riposte Laïque

 

11commentaires
  1. jejomau

    26 juillet 2012 à 22 h 49 min

    Tout le monde sait ce qu’est … un “jeune”. Oui tout le monde a compris sauf les médias français.. comme d’habitude.

    C’était peut-être en l’honneur du ramadan d’ailleurs ?

    Répondre
  2. le hollandais

    27 juillet 2012 à 11 h 32 min

    il n’est pas un jour sans que des agressions, des meurtres, des destructions, des incendies d’églises ou d’autres lieux, soient commis par des “jeunes” issus de l’immigration et, bien sûr, musulmans. ça suffit ! ça n’est pas la France ! soit ils s’assimilent et se fondent dans notre culture chrétienne, soit ils quittent notre France.

    Répondre
  3. Marie

    27 juillet 2012 à 12 h 05 min

    Comme au Kosovo… mais pas encore aussi ouvertement…
    Ou comment imiter les frères combattants et prendre de l’avance sur le calendrier d’occupation…

    Répondre
  4. Marie

    27 juillet 2012 à 12 h 12 min

    Ce qui est peut-être le plus dramatique, c’est que nos évêques n’interpellent pas le gouvernement sur de tels sujets.

    Si la CEF le faisait, et avec fermeté, si en l’absence de réaction ferme elle aussi, elle encourageait les catholiques et autres personnes honnêtes de toute confession ou laïques à une très grosse manifestation, il serait certainement encore temps de donner un coup d’arrêt à de tels événements.

    Mais que font nos évêques ? Attendent-ils que comme nos frères d’Orient ou d’Asie, nous nous trouvions le couteau sous la gorge ?

    C’est à cela que nous allons arriver, beaucoup plus vite que nous ne voudrions le penser, s’ils ne se réveillent pas…

    Répondre
  5. bourguignon

    27 juillet 2012 à 12 h 47 min

    Et bien sur Mgr BARBARIN n’a pas réagi,si il s’agissait d’une mosquée il se serait précipité en grande tenue d’apparat,il serait intervenu sur FR3 pour nous faire part de son indignation mais ce n’est qu’une église catholique en quoi cela pourrait il concerné un évéque?Quelle tristesse.

    Répondre
  6. jejomau

    27 juillet 2012 à 13 h 32 min

    Les membres de la CEF ne réagissent jamais parcequ’ils sont assurés de “toucher” un “salaire” tous les mois en restant tranquilles…

    Soyons lucides. S’ils étaient concernés par les problèmes de leurs fidèles en sachant pertinemment qu’ils leur doivent “matériellement” beaucoup… Bien des choses changeraient…

    J’espère que je ne vexe pas trop de clercs ? Car la suceptibilité est un péché. Oui, oui…

    Répondre
  7. Jean Theis

    27 juillet 2012 à 17 h 12 min

    Qui paie les salaires de ces permanents ? Nous avec la quête et le don du Carême ?

    Ne donnons plus rien.

    Envoyons l’équivalent à des communautés qui en sont dignes.

    Répondre
  8. Melmiesse

    27 juillet 2012 à 17 h 27 min

    des témoins ont vu les incendiaires donc ils peuvent être retrouvés et ils doivent payer les dégats mais qui l’exigera? il aurait du avoir une réaction de l’Eglise et de la commune, évidemment si c’était l’evêché qui brulait on serait averti

    Répondre
  9. Pagès

    28 juillet 2012 à 17 h 54 min

    Je ne suis pas surpris de ce que les église soient de plus en plus profanées, saccagées ou détruites, au regard de la façon dont clergé et fidèles traitent eux-mêmes la Présence réelle et observent les règles liturgiques. Notre Seigneur n’a t-Il pas annoncé : “Si le sel vient à s’affadir, avec quoi va t-on le saler ? Il n’est plus bon à rien qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds pas les gens.” (Mt 5.13)…

    Répondre
  10. laforet

    28 juillet 2012 à 21 h 28 min

    merci à tous pour vos réponses, mais tout celà n’arrive que parceque en europe et dans le monde entier, c’est la destruction massive des chrétiens et de la foi chrétienne qui est programmée. Et les pires, ce sont les gouvernants européen et surtout français qui sont les plus actifs avec l”aide des éveques et prêtres franc-maçons. Merci beaucoup Pages, effectivement les règles liturgiques ne sont plus respectées, je vois aussi souvent dans les églises des personnes peu respectueuses de la maison de Dieu ; schorts, mini jupes et décolletés, et j’en passe et des meilleures, sans parler de ceux qui sont pour l’adultère, l’homosexualité, l’euthanasie…Revien seigneur Jésus, que ta justice resplendisse, sauve nous oh notre Dieu, donne nous la force de tenir, renforce notre foi.

    Répondre
  11. d'Azambuja

    21 décembre 2012 à 8 h 23 min

    Tout cela est faux !!! C’est le local de foot qui était visé, pas l’église, ça suffit le détournement d’infos, vérifiez vos infos avant de mettre le feu aux poudres !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3466 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter