Non classé

Tombes chrétiennes profanées en Haute-Savoie : cette fois, ce ne sont pas des fous, mais des alcooliques…

19 novembre à 18:27
Commentaires (20)
  1. Avatar Michèle dit :

    La prochaine fois ce seront des épileptiques ou des somnambules..

    1. Avatar Michèle dit :

      Ce sont bien des alcooliques
      réponse d’une anthychoise = une habitante d’Anthy
      Ce sont bien deux “jeunes adultes” ayant passé toute leur vie dans la commune qui sont responsables. Ils n’ont pas pu faire l’inventaire exact de leur consommation : quelques cannettes et verres divers, un litre de votka à deux et des substances illicites…

    2. Avatar Michèle dit :

      Déroulement des faits :
      Par une Anthychoise, une habitante de la commune.
      Deux individus de 18-20 ans, résidents dans la commune depuis leur naissance, ont passé la soirée à boire diverses boissons dont un litre de vodka et ont fumé des joints. Ils n’ont pas avoué d’autres substances.
      Au milieu de la nuit, ils ont senti le besoin de prendre l’air, sont passé devant le cimetière. L’un deux connaissait un jeune de 14 ans, mort dans l’accident de car d’écoliers au passage à niveau d’Allinges en 2008. Il a voulu aller voir la tombe de son ami. Les deux ont constaté que certaines tombes avaient beaucoup de décorations (plaques, divers) et de fleurs, en particulier sur les tombes de quatre enfants morts dans l’accident du passage à niveau, tandis que d’autres en avaient pas beaucoup. Ils ont voulu rétablir un équilibre.
      Ils ont pris des décorations et fleurs et ils ont voulu les répartir (ou les intervertir) sur d’autres tombes. En raison de leur état d’alcoolémie, des pots de fleurs ont été renversés, ou positionnés n’importe comment.
      Une croix en bois sur une tombe récente a été cassée, déplacée. Ils ont voulu la positionner sur une autre tombe, ne l’ont pas mis dans le “bon sens”, vu leur état…
      Aucune plaque n’a été volontairement retournée ou cassée.
      Ils ont cassé la tête d’une statue de Marie sur une tombe.
      Neuf tombes ont été concernées par ces “répartitions”.
      Puis, ils sont partis et ont rencontré, à environ 150 mètres du cimetière, un oratoire. A côté, il y avait des plants de vigne, un par centenaire du village. Ils ont réussi à en arracher un, se sont amusé avec puis l’ont jeté sur l’oratoire. La vitre a été cassée ainsi que la statue de Marie, à moitié de sa hauteur. Elle devait mesurer environ 40 cm.
      Cette statue que je me rappelle avoir repeint avec d’autres jeunes lorsque nous avions 15 ans…
      Les deux individus se sont fait remarquer lors de leur sortie nocturne dans la nuit de samedi à dimanche. Ils ont été soupçonnés très vite, dès le dimanche midi. Il fallait le temps de faire l’enquête, sans pouvoir dire les soupçons.
      Les parents des deux individus entretiennent de bonnes relations avec les familles des tombes concernées. Cela a choqué le village, surtout avant de connaître toute l’histoire.
      Pour une fois, c’était bien l’action de personnes très alcoolisées, qui n’expliquent pas leurs gestes. D’autant plus que la première tombe concernée par ces inversions était celle de l’ami d’un des deux individus.
      Ils ont été arrêtés, puis remis en liberté, passeront devant le tribunal le 11 décembre 2012.
      Je ne veux pas minimiser leurs actions inacceptables. Je regrette que toutes les familles n’aient pas porté plainte. Il faut être objectif, ce n’était qu’une idiotie d’alcooliques.

      Je n’admets pas que le moindre dessin humoristique sur certain prophète ou religion déclenche des émeutes et que ces personnes insultent notre religion (et notre pays, notre drapeau) sans sanction, quand ce n’est pas sans réaction suffisante.
      Les médias parlent souvent de profanations de tombes musulmanes ou juives, mais les statistiques prouvent que la très, très grande majorité des profanations concernent des cimetières chrétiens. Les médias n’en parlent pas beaucoup.

      1. @Michèle
        Merci de vos précisions… Mais imaginons un instant que ces abrutis s’en soient pris à des tombes juives ou musulmanes… Je crois qu’ils auraient très vite dessaoulé et qu’ils n’auraient sans doute pas été remis en liberté en attendant de passer devant le juge. Mais puisqu’il s’agit de tombes chrétiennes… C’est là ce qui est choquant, ce deux poids deux mesures, et c’est là le signe de cette culture christianophobe qui ne cesse de se répandre…

        1. Avatar Michèle dit :

          Je suis d’accord avec vous.
          Il y a aussi le racisme anti-blanc et anti-nation française, mais ce n’est pas politiquement correct de le dire…

      2. Avatar Michèle dit :

        Le 11 décembre, le tribunal les a condamné à une peine de 120 heures de travaux d’intérêt généraux à effectuer dans un délai de 18 mois.

        1. @michel
          Merci de ce suivi et de cette précision. Ce n’est pas cher payé. Dans un pays musulman on les aurait retrouvé égorgé…

  2. Avatar Gérard dit :

    ” … une virée de personnes alcoolisées ! ”
    Continuez de minimiser l’acte politique et peut-être un jour devrez vous rendre des comptes … Monsieur le Maire !

    1. Avatar Michèle dit :

      Pour une fois, ce n’est pas un acte de christianophobie.
      les deux auteurs, habitants du village, ont reconnu tous les faits. La seule explication est la consommation de drogues et d’alcool.

  3. Avatar Le Pog dit :

    Eh oui M. Hamiche, vous venez de l’écrire ” les réponses sont données avant que ne commence l’enquête “. Rien de nouveau sous le ciel de France, si ce n’est que les christianophobies continues dans un silence sournois !

    1. Avatar Michèle dit :

      Lorsque les interviews ont été faites, la police et le maire savaient déjà les noms des saccageurs, il leur manquait des preuves.

  4. Avatar utopie dit :

    lorsque ce sont des lieux de culte musulman, c’ est une profanation, or lorsque ce sont des lieux de culte chrétien, c’est est du vandalisme . encore et encore , un deux poids, deux mesures . Ce silence médiatique est scandaleux !!!

    1. Avatar Michèle dit :

      Le 14 juillet 2011, la tombe de mon grand-père (qui est aussi le grand-père du maire) a été saccagée dans un cimetière à 40 km d’Anthy. J’ai porté plainte. Il n’y a pas de raison que nous, chrétiens, nous ne disions rien.

  5. Avatar françois dit :

    Les responsables de ce journal sont des proislamistes qui protègent les vrais criminels.
    Il y aurait donc pletorez de fous et d’alccdfooliques en France et

  6. Avatar vivi dit :

    Au moins, une chose est sûre : s’ils sont alcooliques , ils ne sont pas musulmans !

      1. Avatar vivi dit :

        Humour, évidemment !!

  7. Avatar Melmiesse dit :

    le commissaire a envie d’enterrer l’affaire qui ne touche pas de résidents en vie

  8. Avatar btk dit :

    j’ai passe mes vacances d’enfant dans cette region, a cette epoque, meme les ‘rouges’ respectaient les Catholiques.. il est vrai que les paysans etaient presque ‘arrieres’.. mais ils ont eu acces a l’education (ripoublicaine) et a l’argent… bcp d’argent…
    en 50 ans, la vie du monde a tristement change..
    continuons sur cette pente, nous arrivons a un suicide collectif au niveau mondial
    heureusement que j’ai encore la Foi, donc l’Esperance

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services