La Une

Turquie : les chrétiens, citoyens de deuxième classe

13 octobre à 15:22
Commentaires (7)
  1. Avatar Tchetnik dit :

    Mais dans l’Empire Ottoman aussi les Chrétiens ont toujours eu un “statut”…de “race” inférieure. Les Chrétiens étaient reconnus comme des communautés avec leurs lois et leur chef de “milliet”.

    A chypre, l’Archévêque était aussi “ethnarque”, statut que les Britiches ont conservé après avoir reçu l’île en cadeau des Turcs en 1878.
    Chaque chef religieux était considéré comme chef de “peuple”, de communauté.

    Avec en effet une considération d’esclave.
    En fait, l’état Turc actuel ne diffère pas de celui des sultans.

  2. Avatar Vijay dit :

    Ils ne sont pas prisonniers, ils sont otages comme dans tous les pays où les adorateurs de pierres sont en majorité, si on ne cède pas au chantage des turcs ils transformeront plus d’églises en mosquées et termineront leurs génocides. Attaturk avait réussi à civiliser le pays et herr dog âne le replonge dans la préhistoire.
    “L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies” Mustapha Kamal

  3. Avatar Gérard dit :

    Rien ne m’étonne venant de ses gens Farouk un sois disant réfugier politique en Europe dans les années 1970 m’expliquai qu’il y a deux karentcha (‘fourmi)une noir une rouge, chrétienne la rouge on l’écrase la noir on la protège elle est musulmane et ils étudient cela dans les école primaire de plus il me disait qu’ils venait en pays chrétien pour mariée les filles faire des petits mus et quand ils serons majoritaire ils nous supprimeront ,c’était charment mais bon je prenait cela comme ne pouvant devenir ,aujourd’hui se pose la question?

  4. Avatar PandeliSymi dit :

    Ca suffit!!!!! La minorité d’origine Turque, de confession musulmane et de nationalité Grecque qui vit en Thrace occidentale, en territoire Grec au Nord de la Grèce a tous ses droits, chose que n’a pas la minorité chrétienne d’origine Grecque ou autre en Turquie puisqu’elle a été en majorité massacrée pour son appartenance religieuse au cours du siècle dernier.
    En Grèce du Nord, ces citoyens de confession musulmane ont toutes leurs mosquées qui fonctionnent avec le mufti qui appelle à la prière 5 fois par jour, dans les grandes villes de Xanthi ou Komotini par exemple. En Turquie nos églises orthodoxes ont été transformées en mosquées ou musées et redeviennent des mosquées comme Ste Sophie à Nicée où ont eut lieu les 1er conciles œucuméniques ou Ste Sophie à Trébizonde dans le Pont. Des députés Turcs ont un projet de loi en préparation pour transformer Ste Sophie de Constantinople en Mosquée alors que depuis plus de cent ans c’est devenu un musée. Les grands partis politiques Grecs ont des députés musulmans de Grèce du nord dans l’assemblée nationale grecque. En Turquie pas un seul député chrétien dans leur assemblée nationale. C’est vrai que le grand Mufti de Grèce du Nord est nommé par les autorités grecques sous proposition des autorités musulmanes de la région. Et alors! Notre Patriarche Œucuménique de Constantinople, Primus Inter Pares de 300 millions d’Orthodoxes dans le monde, ne peut être élu que par des Hiérarques de nationalité Turque, alors qu’ils ne sont pas turcs et sont métropolites de grèce du Nord, de Crète, du Dodécanèse, de France, d’Amérique du Nord , d’Australie ou d’ailleurs. En France voudrait-on que les imams soit nommés par les autorités religieuses Algériennes, Tunisiennes, Marocaines, Saoudiennes ou Quataries? Ce serait un comble. Erdogan voudrait deux grandes mosquées dans les deux plus grandes villes grecques où les musulmans sont hyper minoritaires: Athènes et Thessalonique? Et ce pour autoriser l’ouverture de l’école théologique de Halki qu’ils ont arbitrairement fermée il y a plus de 40 ans. Le marché est un marché de dupes. Qu’il autorise Sainte Sophie De Constantinople qui est le Saint des Saints de l’Orthodoxie Grecque et mondiale à redevenir un lieu de culte Orthodoxe comme il a toujours été jusqu’à ce que les turcs musulmans envahissent la ville de Constantinople devenue Istanbul et alors il pourra prétendre demander deux grandes mosquées à Thessalonique et Athènes, chose qui n’a jamais existé.
    Et puis comble des combles, la turquie occupe arbitrairement la partie Nord de Chypre depuis 1975 envers et contre toutes les résolutions de l’ONU et progressivement, le patrimoine classé à L’UNESCO des église byzantines chypriotes grecques est détruit ou transformé en mosquées et quelques fois en casino. Qu’elle honte!!!! Vraiment avec ces gens là il n’y a rien à attendre. Réagissons nous chrétiens d’occident de toutes confessions, sinon il sera trop tard pour nous aussi. Aidons de toutes nos forces et de toutes nos prières tous les chrétiens d’orient, actuellement massacrés par les extrémistes musulmans, comme le furent les Grecs et les Arméniens et le Chypriotes Grecs au siècle dernier. Seigneur Jésus Christ Fils de Dieu aie pitié de nous. Très Sainte Mère de Dieu sauve nous pécheurs.

  5. Avatar kafirpride dit :

    Il semble bien que dans le même temps la basilique Ste Sophie soit redevenue mosquée grâce à un tour de passe passe du dit Erdogan?
    Qu’en dites-vous?

  6. Avatar Melmiesse dit :

    combien l’Union Européenne a-y-elle versé d’argent à la Turquie pour se moderniser-car l’islam paralyse les pays musulmans- Si le christianisme avait été reconnu fondement de l’Europe, les choses auraient peut-être été différentes

  7. Avatar Tonio dit :

    En Turquie les Ottomans sont des envahisseurs; avant le VIIe il n’y a ni Turcs, ni musulmans en Anatolie, terre byzantine..
    Donc Erdogan poursuit une conquête qu’il estime légitime, c’est un peu simple, mais c’est comme ça…

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services