Uruguay : la façade d’une église souillée à Montevideo


Lors de la marche de mouvements féministes, qui s’est déroulée à Montevideo (Uruguay) à l’occasion de la “Journée internationale des femmes”, une quinzaine de jeunes femmes cagoulées et coiffées de chapeaux de sorcières, ont jeté des bombes de peinture rouge contre la façade de l’église de la paroisse de Nuestra Señora del Carmen La Mayor : on a compté une vingtaine d’impacts. Les jeunes femmes ont aussi entonné des chants hostiles à l’Église catholique. Nihil novi sub sole…

Source : ACI Prensa, 9 mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3273 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter