Cartes des événements

Cathédrale de Nantes : le gardé à vue remis en liberté, est passé aux aveux et mis en examen

26 juillet à 08:11
Commentaires (2)
  1. Avatar Marc Bergerot dit :

    Et un cafouillage de plus au compteur tripartite du Proc qui s’était empressé d’innocenter l’étrange “bénévole travaillant depuis quatre ans à la sécurité de la cathédrale “(sic) , de l’Etat démissionnaire (pardon pour le pléonasme à usage pédagogique envers les moutons qui ont encore de la laine sur le dos ) et du recteur de piètre orthodoxie dont, Dieu merci, les consignes de “discrétion” pour étouffer la tragique “erreur de casting” aboutissant sur cet acte objectivement terroriste , au sens littéral du terme, après l’incendie de Notre -Dame de Paris , n’ont pas été suivis d’effet .On peut remercier les enquêteurs pour la rigueur de leur travail, ainsi que les quelques veilleurs catholiques qui ont su appuyer là où cela fait mal , au moment opportun du démarrage effectif de la campagne présidentielle.Car, en effet, il est un candidat malicieux qui a bien compris que lors de celle-ci un vote catholique devenu enfin lucide – pour nous, il n’est pas encore interdit d’espérer, ni de faire en sorte -pourrait déjouer la propagande et les habituelles danses du ventre programmées envers notre communauté .( cf la cérémonie de ce jour “en hommage au père Hamel” …)
    Quoiqu’il en soit , Chrétiens et hommes de bonne volonté respectueux de l’ordre naturel, nous en avons impérativement le devoir, ne serait-ce que ,prioritairement, face au projet satanique dit de” révision de la loi bioéthique ” qui est en fait pour tous un complot “no limit” contre la notion même d’humanité, et, au-delà, pour nous chrétiens , un abominable crime contre l’Esprit.

  2. Avatar Etienne dit :

    Avez-vous entendu le sacristain de la cathédrale (= ?) plaindre le malheureux incendiaire ?
    C’est incroyable.
    En substance : Il a été si malheureux, le pauvre. Il a demandé notre aide. On n’a pas réussi à l’aider.

    En quoi ces difficultés expliqueraient-elles, excuseraient-elles, justifieraient-elles de mettre le feu à quoi que ce soit ?
    Le problème n’est pas seulement dans la tête de l’incendiaire. Il était entouré d’aussi cinglés que lui.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services