Asie

Pakistan : Une prime de 53 000 euros promise à celui qui décapitera le chrétien Faraz Pervaiz.

Commentaires (3)
  1. Charlotte dit :

    La page de ce site francophone
    https://www.igospelmagazine.com/2020/11/13/des-islamistes-radicaux-offrent-une-prime-de-62-000-dollars-pour-traquer-et-tuer-un-activiste-chretien-pakistanais-en-thailande/
    permet de retracer le fil de l’histoire que je connaissais déjà par des médisa anglophones.

    M. Faraz Pervaiz est un Pakistanais chrétien, avocat de son état, et militant des droits de l’homme au Pakistan depuis de nombreuses années. C’est parce qu’il a pris la défense, une nouvelle fois, de chrétiens persécutés au Pakistan, en l’occurrence en 2013 à Lahore dans le quartier appelé Joseph Colony, où des musulmans fanatiques avaient fait bruler plus d‘une centaine de maisons de chrétiens et leurs commerces ( voir ici https://www.christianophobie.fr/non-classe/la-solidarite-sorganise-pour-les-chretiens-de-lahore ) et qui avaient à Peshawar fomenté une attaque contre l’église anglicane de Tous Les Saints (voir là https://www.christianophobie.fr/la-une/peshawar-des-manifestations-hier-pour-protester-contre-les-attentats-qui-ont-fait-82-morts ) qui a fait plus de 100 morts. Les islamistes s’en sont pris au domicile de M. Parvaiz et ont trouvé des documents papiers et informatiques d’apologétique chrétienne et pour l’évangélisation des musulmans qu’ils ont taxé s de blasphème contre l’islam.

    C’est rapidement devenu une affaire d’état puisque M. Pervaiz est le premier Pakistanais à être accusé de blasphème – et donc condamnable à mort – par le gouvernement même de son propre pays !

    Averti des dangers qu’il encourait il s’est réfugié avec sa famille en Thaïlande au début de 2014. Il a déjà a récemment dû déménager dans un lieu secret à l’extérieur de Bangkok, parce qu’une vidéo révélant sa localisation est devenue virale sur les réseaux sociaux. Il vit donc maintenant caché. Mais il ne manque pas d’humour malgré la dramatique situation puisque cette affiche appelant à l’égorger contre récompense lui sert de photo sur son compte Twitter https://twitter.com/FarazPervaiz3/header_photo

    Il faut savoir que la somme promise pour son assassinat est fournie par le parti politique pakistanais Tahreek-e-Labbaik qui avait débloqué une prime de 62 000 dollars en 2015, qui a été portée à 124 000 dollars l’année suivante, selon le site de UCA News https://www.ucanews.com/news/islamists-offer-bounty-to-kill-pakistani-christian-blasphemer/90193

    Et l’article de M. de Castellane ne dit rien de ce que vivent en Thaïlande, en plus des menaces venant du Pakistan, la plus grande majorité des réfugiés pakistanais chrétiens traités pire que des parias par la population et les autorités qui leur refusent le statut de réfugiés et ne leur octroient aucun papier. Ils sont donc considérés pour la plupart d’entre eux comme des résidents clandestins illégaux, comme si le fait d’être pakistanais mettait immédiatement et obligatoirement ces personnes dans la case « terroriste ».
    Pour ceux qui ne les auraient pas lus à l’époque de leur parution, lisez les articles que M. Hamiche leur a consacrés depuis plus de 5 ou 6 ans, qui viennent des nouvelles diffusées par Fides, Église d’Asie et infochrétienne…
    https://www.christianophobie.fr/la-une/thailande-brimades-insupportables-contre-les-refugies-chretiens-pakistanais
    https://www.christianophobie.fr/la-une/thailande-deux-refugies-chretiens-pakistanais-sont-morts
    https://www.christianophobie.fr/la-une/la-photo-du-jour-refugies-chretiens-pakistanais-en-thailande
    https://www.christianophobie.fr/la-une/le-sort-ignore-et-atroce-des-chretiens-pakistanais-refugies-en-thailande
    https://www.christianophobie.fr/la-une/pakistan-100-000-chretiens-persecutes-ont-quitte-leur-pays
    https://www.christianophobie.fr/la-une/au-pakistan-aussi-les-chretiens-fuient-leur-pays

    Prions pour M Pervaiz et sa famille, prions pour tous les réfugiés chrétiens en Thailande. Que notre Dieu leur vienne en aide et les protège.
    Prions pour les autorités thaïlandaises afin qu’elles infléchissent leur politique à l’égard des réfugiés et leur rendent la vie moins difficile.

    Prions enfin pour les autorités pakistanaises, qui agissent souvent sous la pression de leurs partis politiques islamistes fanatiques, par peur de perdre leurs suffrages électoraux ou par crainte des déferlements de manifestations de haines anti-minorités qu’ils sont capables de déclencher, alors qu’elles savent bien que leur attitude les met au ban des nations civilisées.

  2. patphil dit :

    religion d’amour de tolérance et de paix!

  3. Patrick Nathan Muntz dit :

    Je n’ai pas encore lu la réponse de Charlotte mais un appel officiel à décapiter un Chrétien de blasphème est un sérieux indice de barbarie que l’Occident doit attaquer et même ridiculiser. Les pays occidentaux devraient réduire les facilités du Pakistan dans son commerce international si le haut fonctionnaire qui a édicté cet arrêt n’est pas publiquement condamné avec opprobre. La gentillesse de faire comme si rien n’était à signaler sera comprise comme une faiblesse et la preuve qu’Allah soutient ses “préférés” et donnera la victoire finale à la Oumma contre l’Occident. La bonne réponse pour être respecter, c’est une franchise directe et menaçante, certainement pas une pleurnicherie ou l’abandon d’un Français accusé de blasphème. Il est aussi temps que son exil forcé en Thaïlande (de celui accusé de blasphème) soit annulé avec l’aide de la diplomatie, et des services de renseignements français. Dans toute l’histoire, la faiblesse n’a jamais été une politique qui rapporte. Nathan le Toqué

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

  • Types de fichiers acceptés : jpg, jpeg, png, gif.

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services