Cartes des événements

Italie : confinement et liberté de culte

30 mars à 11:08
Commentaires (5)
  1. Avatar Françoise dit :

    Autoriser de se rendre dans un bureau de tabac ouvert alors qu’il devrait être fermé en tant que commerce non essentiel pour ne pas dire nuisible, et sanctionner le fait de se rendre dans une église ouverte pour que les fidèles puissent y prier est contradictoire et sournois à mon sens et reflète un esprit abusif de laïcité tout comme les crèches dans les espaces dits publics.

  2. Avatar Charlotte Parc dit :

    Avez-vous été contacté @M. Hamiche pour le signalement de faits similaires en France ?

    Quelqu’un vous a-t-il informé de ce décret du 23 mars paru au JORF n°0072 du 24 mars 2020,
    Texte n° 7, art. 8, paragraphe IV :

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=F9D36FF310F1D4D2ECFF0CAE426CB8AA.tplgfr43s_2?cidTexte=JORFTEXT000041746694&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041746295

    ” Les établissements de culte, relevant de la catégorie V, sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion en leur sein est interdit à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 20 personnes.” La catégorie V est celle des petits établissements recevant du public (50, 100 ou 200 personnes selon le type de lieu clos).

    L’ouverture des petites églises est donc virtuelle puisque toute réunion (même à trois ou quatre) est interdite. À part pour une personne, un célébrant ou un priant ou une personne aller y faire le ménage, mais -dans ces cas à quelle case à cocher correspondent ces activités parmi celles qui sont contenues dans les autorisations de sortir ?

    Je sais que dans les milieux protestants évangéliques, très nombreuses sont les églises qui ont institué depuis 2 voire 3 dimanches un culte local par internet, soit de maison à maison en rassemblant tous les participants par une application commune (par exemple Zoom pour mon église) ; soit sur le site internet habituel de l’église soit en intranet soit en extranet avec un groupe de 2, 3 ou 4 personnes qui se déplacent à l’église pour l’organiser et l’enregistrer.

    Je pense que si l’église (catholique) de son quartier ou de son village est restée ouverte et qu’en allant ou revenant de faire ses courses ou d’être allé ou de revenir de la pharmacie, on fait un crochet par l’église pour aller y prier, et qu’il n’y a personne dans l’église, il ne devrait pas y avoir de sanction par les forces de l’ordre.

    1. @Charlotte Parc. Oui, deux cas m’ont été signalés et dont j’ai traité – et un autre dont je ne traite pas n’ayant pas une mentalité de délateur. Je sors peu de chez moi (tous les deux ou trois jours) mais quand je le fais pour le ravitaillement, je me rends, en passant, dans mon église paroissiale pour un temps de prière ou d’adoration.

  3. Avatar Daniel Fonlupt dit :

    Les bureaux de tabac restent ouverts pour les “accros” à la cigarette. S’ils sont en manque, ça peut être dérangeant pour leurs santés (ceux ci ne peuvent se passer de fumer)
    Dixit Ministre de la santé.

  4. Avatar Gog et Magog dit :

    France, Italie, Allemagne, Kosovo, G-B,…. les actes antichrétiens se multiplient et viennent désormais des gouvernements eux-mêmes. Certains disent que l’Antichrist viendra de l’Europe.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services