Cartes des événements

Malicornay : l’instituteur est réintégré et l’État condamné

29 juillet à 08:22
Commentaires (4)
  1. Avatar Charlotte Parc dit :

    Victoire en demi-teinte comme le conclut l’un des articles : il est stipulé que la sanction est disproportionnée, pas qu’elle n’aurait jamais dû être….

    Pour l’administration de l’Éducation nationale , il y a toujours eu faute professionnelle de la part de cet enseignant pourtant reconnu comme excellent par ses pairs et les parents de ses élèves et dont les arguments pour enseigner ce qu’il a enseigné sur la Bible sont d’une évidente solidité.

  2. Avatar arthur dit :

    C’est globalement une bonne nouvelle, mais le jugement ne reconnaît pas qu’il n’y a AUCUNE faute et les 1500 Euros alloués me semblent représenter une somme beaucoup trop faible par rapport au préjudice.

  3. Avatar Françoise dit :

    Pour une fois !Merci Seigneur.

  4. Avatar Gérard prime dit :

    Que bluff!!! Non seulement la somme versé est trop faible,pour l’insulte d’un élite, mais la Palme Académique pour réparer le préjudice d’une fausse faute professionnelle, justice divine. Ah! Connait pas!!!!

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services