Cartes des événements

Pays-Bas : plus de carnaval à l’école, mais une « fête du déguisement »

16 février à 15:10
Commentaires (3)
  1. Avatar Charlotte Parc dit :

    Je ne comprends rien à cette histoire : l’immense majorité des Européens ont totalement oublié quelle origine religieuse est celle du carnaval et ont même oublié que le carnaval pouvait avoir une origine religieuse !

    De surcroît, qui a la moindre idée, hormis les rares latinistes, sans doute encore plus rares aux Pays-Bas qu’en France, de l’étymologie du mot “carnaval” ?
    Clle-ci bien évidemment révèle sa connotation religieuse catholique si l’on veut bien se souvenir du latin médiéval “carnelevare”, composé de carne « viande » et de levare « enlever , ôter», à moins au contraire, comme l’explique le CNRTL, qu’il ne dérive des mots “carne” et “aval” (sens originel :”descendre” puis “avaler” car “descendre du gosier à l’estomac”), “parce que dans ce temps [compris entre épiphanie et carême] on mange beaucoup de viande pour se dédommager, à l’avance, des privations que le carême impose” https://www.cnrtl.fr/definition/carnaval
    Cette méconnaissance totale de cette étymologie pour l’immense majorité des gens fait que dire “carnaval” ou dire “défilé ou soirée costumé ou déguisé”, c’est exactement la même chose !!!

    De mémoire, dans mon enfance, ce carnaval pouvait avoir lieu à deux moments différents, mais je ne me souviens pas que, la même année en tout cas, on ait fêté les deux dans mon village de la région parisienne :
    -il y avait mardi gras, que vous appelez @M. Hamiche carême-prenant, mais n’ai entendu et lu cette expression qu’à l’âge adulte, juste avant le mercredi des cendres et donc juste avant le carême
    – et il y avait la mi-carême, qui comme son nom l’indique se situait à la moitié du carême, toujours un jeudi
    C’était l’occasion pour les enfants de défiler costumés dans les rues et même de concours de déguisements. Je n’y ai jamais vu d’adultes déguisés.

    Je viens de découvrir un livre intéressant sur le sujet “Paris Carême-prenant. Du carnaval à Paris au XIXe siècle. Paris, Hachette, 1978, 196 p.”, téléchargeable en pdf sur cette page :
    https://idhes.parisnanterre.fr/equipe/alain-faure-liste-des-travaux-publies-117643.kjsp
    C’est le 4ème ouvrage répertorié dans le premier chapitre intitulé “Histoire du mouvement ouvrier et des comportements populaires au XIXe siècle”

    On change “Pâques” en “printemps” et “Noël” en “hiver “, Ce sont les temps post-modernes de postchrétienté…
    Ça me fait penser au thème d’un récent numéro du “Monde des religions” : “Noël. Comment une fête païenne est devenue chrétienne. Et inversement.”

    1. Avatar DFK dit :

      Merci pour cette longue explication très intéressante!

      La novlangue et la sémantique continuent simplement leurs ravages INFERNAUX!
      (Pour mieux endoctriner les peuples et les éloigner toujours plus de Dieu!)

      Vous vous plaignez du changement de Pâques en “Printemps”?
      Je comprends très bien!
      Or Pâques n’a jamais été, sauf erreur de ma part, en hiver, et, pour moi, de la “très” vieille école, le printemps débute le 21 mars, donc pas en février et Pâques, malgré une date variable, sera TOUJOURS au printemps, un signe qui n’est pas à négliger… je crois, avec la Résurrection, le renouveau de la Vie…
      Au-delà de leurs vacances (lesquelles ne relèvent pas que du repos ponctuel, mais plus encore en permanence de l’esprit et de la raison!!!).

      Et, je suis désolé de vous contredire, car, comme vous, je pensais Noël remplacé bel et bien par “hiver”, et même Toussaint par “Automne”, mais la république nous contredit (sans doute pour mieux nous embobiner) :

      https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31952

      Noël, Toussaint et Ascension semblent y demeurer…
      A VERIFIER DANS LA PRATIQUE!
      (Et pas la pratique religieuse, hélas…).
      Mais le fait est que le catalogue officiel semble respectueux dans ces cas, même trop pour être totalement honnête peut-être……

      Avec toutes les atteintes diverses et variées à la Civilisation et au CHRISTIANISME, qui en est directement source de pacification et d’humanité, je partage bien vos idées et nos craintes.
      Surtout si “Le monde” s’en mêle!!!

      MAIS nous nous épuisons en vain!
      Et je sais de quoi je parle, regrettant parfois, après deux ou 3 jours d’isolement, de devoir être confronté dès la première minute à la vacuité et/ou la médiocrité environnantes, pour ne pas dire pire.
      (Sans être ni un génie ni Saint!)

      Il nous faut simplement évangéliser, à notre manière… comme nous en avons été chargés depuis notre Baptême.
      Avec nuances ou moins…
      (Comme je “reproche” à certains de mes proches commerçants du marché du dimanche de laisser les églises vacantes et de favoriser d’autres croyances faute de Foi et de pratique!!!)

      Pour moi, au-delà du déguisement et des masques, que, ENFANTS, nous exhibions, Carnaval c’est avant tout Mardi-Gras, et surtout une période où on DEGUSTE des beignets sous diverses formes, que ce soient des Bugnes, des Boules de Neige, ou autres recettes régionales!
      Et ce gras de friture, à cette période, je m’en contrefiche!

      Parce qu’on pourrait aussi parler des masques actuels, pour ce que j’en vois…
      Avant on voyait des nains de Disney, Blanche-Neige, et autres…

      En plus, bientôt on nous parlera d’épisode de dérèglement climatique 1, 2, 3B, etc.
      Cela, ajouté à la “civilisation” des loisirs, du moindre effort (Etc.), des plaisirs, et de la superficialité.
      Fi de Noël, Pâques, et même des saisons, et plus tard de toute sensibilité et de toute humanité

      Bon Carême

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services