Cartes des événements

Profanation de l’église de Nîmes : des précisions abjectes

8 février à 16:05
Commentaires (9)
  1. Avatar RODRIGUEZ Jean-Claude dit :

    De la part du Vicaire général de Nîmes :

    Communiqué
    Aux catholiques du diocèse de Nîmes

    La profanation de l’église Notre-Dame des Enfants à Nîmes affecte grandement notre communauté diocésaine. Le signe de la croix et le Saint-Sacrement ont fait l’objet d’actions gravement injurieuses. Ce geste de profanation nous heurte tous dans nos convictions les plus profondes.
    Dans ces conditions, le culte ne peut plus être célébré dans cet édifice tant que la profanation n’aura pas été réparée par un rite pénitentiel dont la date n’est pas encore fixée.
    D’ores et déjà, les carmélites, les cisterciennes et les clarisses du diocèse se sont mises d’accord pour observer une journée de jeûne et d’adoration, en réparation des actes de vandalisme. A leur manière, toutes les communautés catholiques sauront s’associer à cette prière, de la façon qui leur paraîtra opportune.

    Le 8 février 2019

    + Robert WATTEBLED
    Evêque de Nîmes

  2. Avatar Gilberte dit :

    Qu’est-ce qu’un petit délinquant en face de Dieu, de Jésus Christ, fils de Dieu? même pas un ver-de-terre défiant un éléphant. Les sacrilèges peinent Dieu mais ne peuvent rien contre Lui. Par contre ce qui est inquiétant de la part de ces Français qui saccagent les églises, c’est l’état de barbarie où sont tombés les Français élevés sans éducation: l’homme ne descend pas du singe il y retourne; Au début du 20e siècle, les sans-religion recevaient à l’école, une éducation morale au respect de l’autre, à la fraternité. Ces leçons ont été supprimées après 1968 . On voit le résultat de cette idéologie du bon sauvage de Rousseau, et il est toujours interdit d’interdire: le téléphone portable a certainement plus de valeur qu’un crucifix aux yeux des athées. Au moins 2 ou 3 génération pour remonter la pente

  3. Avatar Rachel dit :

    “• Vous qui aurez profané mon lieu saint et tout ce qui est dans son enceinte, vous vous verrez dépossédés de toute action. Vous allez vouloir fuir, car vous vous sentirez à découvert. Parce que vous aurez violé mon enceinte, vos membres ressentiront l’immobilité et vous saurez que c’est à cause de ce que vous aurez fait. Vous, les renégats, serez dépourvus de tout égard envers vous-mêmes, car vous n’aurez pas respecté tout ce qui est sacré et votre être entier sera dans la douleur, car vous ressentirez ce que, moi, j’ai ressenti lorsque vous commettiez ce sacrilège contre mon lieu d’amour.”

    1. Avatar Françoise dit :

      @ Gilberte, entièrement d’accord avec vous. En outre ces actes horribles ont peut-être été commis par des Français ou double nationaux qui ne devraient pas l’être. Il est urgent d’identifier les coupables et de les juger à la hauteur de leurs méfaits.i

  4. Avatar MARIE-JOSEPHE BERTHOU dit :

    Il faut vraiment être habité par Satan pour commettre ce genre de sacrilège !
    “Père pardonnez-leur ils ne savent pas ce qu’ils font ! ”
    Peut-être ne savent-ils pas qu’ils ont AUSSI une Âme ?
    Devant tant de malheurs pleurons et en union avec les sacrifices et prières des religieuses demandons à Notre Seigneur de leur pardonner cet horrible geste.
    Qu’ils se repentent et regrettent ce qu’ils ont osé faire.

  5. Avatar c dit :

    Des actes sans doute commis par personnes intellectuellement et mentalement fragiles mais qui sont d’autant plus encouragées par une ambiance de plus en plus délétère et anti-catholique en France.
    Des horreurs de ce type dans une église, ce n’est malheureusement pas nouveau, au cours des siècles et de l’histoire tumultueuse de Nîmes. Quand un pays est en crise, et en plus depuis des années, tout peut arrivé.

  6. Avatar Eve dit :

    Ceux qui ont profané l’église avaient apporté les hosties, puisqu’il n’est pas signalé
    d’effraction. Pour avoir des hosties, il faut donc avoir accès à une sacristie où sont gardées les hosties pour les Messes.
    Et sur les hosties, il reste peut-être des empreintes digitales.
    Honte à ces profanateurs, diaboliques ou fous !
    Si toutes les églises pouvaient être gardées, il y aurait ainsi une prière continuelle.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services