Cartes des événements

Toulouse : une église évangélique taguée par des anarchistes

19 février à 06:56
Commentaires (3)
  1. Avatar Charlotte Parc dit :

    L’UNEPREF est une union d’églises réformées qui s’est formée par scission de l’Église réformée en 1938 lorsque l’Église réformée au moment de sa réunification de deux grandes branches du protestantisme, a décidé de ne plus avoir de confession de foi, tant les divergences théologiques entre les différentes tendances libérales étaient dissonantes. L’Église réformée évangélique, quant à elle, continua, et jusqu’à ce jour, à garder comme confession celle, “orthodoxe” des réformateurs et en France, la confession de foi dite de La Rochelle essentiellement calviniste et évangélique .

    Un commentateur de cette photo de l’église taguée fait remarquer sur Facebook 3 choses que je complète un peu :

    – 1. Ces anti-bourgeois feraient mieux de faire une analyse sociologique de l’évangélisme en France, car la plupart des membres de ces églises sont de milieu populaire et parce que, en leur sein, les personnes qui travaillent professionnellement à améliorer la justice sociale y sont surreprésentées.

    2. Ces anti-cléricaux feraient mieux de faire une analyse religieuse et ecclésiologique ; ils sauraient que les protestants n’ont pas de “curés”, mais que chaque membre de l’Église, au sens global, est “prêtre” (cf : Apocalypse 1, 6) le clergé n’y existe pas, les pasteurs n’ayant par rapport aux fidèles qu’une différence de fonction, de service, pas de nature. Les deux seuls sacrements retenus par les protestants, baptême et Sainte Cène ne nécessitent pas obligatoirement la présence d’un pasteur, Une église protestante peut parfaitement fonctionner sans aucun pasteur (d’où la multiplication de églises de maison, en particulier là où l’église est persécutée), mais de façon, il est vrai, moins confortable.

    3. Ces anti-étatistes feraient mieux de relire les travaux de Jacques Ellul (philosophe protestant du XXème siècle) , ils verraient en quoi le christianisme est un anarchisme (aucun régime politique ne trouve grâce aux yeux d’un protestant, car il a les yeux rivés sur le Jésus des Écritures et cette défiance envers le pouvoir en place et son idéologie est en relation avec l’eschatologie chrétienne) et que leur pauvre contestation n’a aucun effet sur l’État qu’ils croient combattre.

  2. Avatar C dit :

    Curés…C’est donc bien à l’Eglise, donc l’Eglise catholique, qu’ils en veulent. Voilà au moins ce qui clarifie la chose ! Même le plus acculturé des antifas, sait faire la différence, car il n”est pas écrit pasteur qui aurait prêté à confusion, mais bien curé…

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @C
      Votre raisonnement m’échappe : taguer “curés” sur la façade d’une église REFORMÉE dont les lettres de l’intitulé juste au dessus mesurent au moins 30 cm, à moins d’une amblyopie majeure, ne s’adressent pas à l’église catholique spécifiquement, mais à l’ensemble des chrétiens dont ces “tagueurs” ignares méconnaissent tout des différends théologiques et des usages lexicaux, même de base, entre les différentes confessions… Beaucoup sans doute ignorent même qu’il existe des confessions chrétiennes différentes et font l’amalgame de tous les chrétiens …

      Leur ignorance nous importe peu, ce qui est important c’est que les chrétiens de toutes confessions fassent bloc contre de tels agissements, qu’ils se soutiennent et s’encouragent mutuellement face à toutes les formes que prennent la détestation et la persécution à leur encontre.

      C’est ce que @M. Hamiche s’efforce de faire à longueur de colonnes dans ce blogue.
      Qu’il en soit une nouvelle fois ici remercié.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services