Cartes des événements

Un calvaire vandalisé et souillé à Nonant-le-Pin, dans l’Orne

Commentaires (2)
  1. Esteban80 dit :

    A Nonant le Pin !! Contrées jadis si paisibles car ancrées dans la ruralité … On peut dire que la destruction du tissu paysan, (D’ailleurs initié en 1914-18) est la plus grande tragédie française de l’Histoire ! Celle-ci aboutit aujourd’hui à l’urbanisation des terroirs qui fait disparaître chaque année 60000 ha du meilleur de notre outil agronomique, chose que les VRAIS PAYSANS n’auraient jamais accepté !!
    Je crois qu’ils nous ont eu. C’est sans retour possible, humainement parlant, car les territoires ont été vidés du meilleur d’eux-même… et par dessus le marché leurs églises sont désertes !

  2. Marie dit :

    Bonjour,

    Du temps de Jésus, Marie était caillassée par les petits voyous de l’époque, à cause de son fils.
    Petits voyous qui ont eu des descendants … . Mais il n’a pas abandonné sa mère; il l’a prise avec lui au Paradis. C’est pour cela qu’elle est toujours active.

    Celui qui a commis ce sacrilège a profité de la nuit pour ne pas être vu. Un minable qui vit dans et avec les ténèbres … .

    Je me rappelle d’un récit où il était question d’un paysan qui avait coupé la tête de la statue de la Vierge dont il se moquait. Des années plus tard, suite à un concours de circonstances, c’est lui qui a eu la tête coupée, au même endroit.

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »