Cartes des événements

Vidéo : une belle leçon de l’archevêque de Kirkouk

Commentaires (3)
  1. Marie Claude dit :

    Cet archevêque est très affable,il a beaucoup de charisme et agit avec beaucoup d’intelligence,sur le plan pratique et obtient donc de beaux résultats…mais il agit au sein de sociétés moyen-orientales majoritairement très pauvres.D’autre part,ces gens,qu’ils soient chrétiens,musulmans,yézidis ou autre,ont en commun des coutumes,un langage,une mentalité commune,se sont cotoyés pendant des siècles.Il est évident ,surtout pour des jeunes dont le jugement mûrit au fur et à mesure qu’ils s’élèvent dans l’échelle sociale,ils en viennent naturellement à comparer islam et christianisme,coran et
    évangile…il n’y a pas photo,comme on dit:les musulmans délaisseront l’islam,si toutefois,ils ne se convertissent pas.
    Mais en occident,la situation est tout autre:nos sociétés,majoritairement chrétiennes autrefois,sous les coups de boutoir de la révolution maçonnique,du consumérisme omniprésent,affaiblies par vaticanII,contaminées par le virus laïcard,ne sont absolument pas en mesure d’offrir aux populations exogènes majoritairement musulmanes qui déferlent dans nos pays,ce que l’archevêque de Kirkouk préconise:contrairement à ce qu’il dit,NOUS N’AVONS PAS PEUR (hormis les bobos bisounours qui allument des bougies et déposent des fleurs sur les lieux d’attentats pour conjurer leur trouille)mais nous sommes IMPUISSANTS sous un régime DICTATORIAL DE TERRORISME INTELLECTUEL…c’est très différent de ce que vivent les Chrétiens d’Orient.
    Pour résumer,ce que Monseigneur fait là-bas,c’est parfait mais ce n’est pas transposable chez nous…hormis quelques cas isolés de conversions.
    Par contre,il est vrai que “à quelque chose ,malheur est bon!”Face au tsunami qui s’annonce,beaucoup d’entre nous retrouvent,sinon le chemin de l’église,au moins la voie de la prière et de la méditation…les desseins de Dieu sont impénétrables!

    1. Michel dit :

      “affaiblies par Vatican II” ?
      Je pense au contraire qua sans Vatican II (je ne parle évidemment pas ici de certaines dérives post-Vatican II, mais du Concile lui-même) la situation serait bien pire.
      Le repli identitaire n’a jamais été une solution à la crise.
      Du reste la crise en Occident est antérieure à Vatican II.

  2. Marie Claude dit :

    @Michel De quelle crise parlez -vous? …une “crise migratoire”selon la terminologie officielle?
    Une crise n’est pas voulue,elle est la conséquence d’un facteur ou de la conjonction de plusieurs facteurs négatifs:par exemple,la crise démographique dans l’Europe depuis les années 50 ou la crise pétrolière dans les années 70.
    L’invasion migratoire n’est pas “une crise”:elle a été décidée,organisée,planifiée par nos gouvernants depuis 1973,en PARTENARIAT avec les pays arabes de l’O C I (l’Organisation des Communautés Islamiques)pour justement pallier la crise démographique chez nous et se soumettre au chantage des pays producteurs de pétrole.
    Quant au “repli identitaire”,il est effectivement la seule solution,pour le moment:la RESISTANCE PASSIVE pour préserver notre identité FRANCAISE et CHRETIENNE car nous sommes trop affaiblis (cf les facteurs énumérés dans mon 1er post)pour laisser entrer “le loup dans la bergerie”dans l’espoir de le transformer en “agneau”

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services