Pétition au Président Macron : Fermez toutes les mosquées salafistes !


Le 14 novembre 2015, au lendemain de la vague meurtrière d’attentats islamistes qui ensanglantèrent notre pays – 130 morts, 413 blessés –, nous avions lancé une pétition destinée à François Hollande exigeant la fermeture de toutes les mosquées salafistes. Dans les mois qui suivirent, seule une poignée d’entre elles furent administrativement fermée. Le dernier en date de ces attentats, sur les Champs-Élysées le 19 juin 2017, fut commis par Adam Lotfi Djaziri, un islamiste salafiste, issu d’une famille salafiste, et proche des milieux salafistes de l’Essonne…

Notre première pétition, signée par 30 000 personnes, n’ayant pas obtenu (entièrement) satisfaction, nous en lançons une nouvelle à l’intention du Président Macron. Même en plein été, nous ne lâchons rien, jamais ! Signez et faites signer cette pétition ! Merci.

Monsieur le Président,

Aux cris de Allahou akhbar, des terroristes islamistes nous ont déclaré la guerre. Les Français, dans leur immense majorité, sont déterminés à mener cette guerre jusqu’à la victoire. Mais cela implique, en particulier, d’être capable de nommer l’ennemi et de le neutraliser – non seulement en Syrie et en Irak, mais aussi sur notre sol.

Or, selon des chiffres officiels, plus de 100 mosquées et lieux de prière salafistes sont installés en France. En invoquant une lecture littérale du coran, on y diffuse à longueur de jour des discours de haine contre la France, contre les Juifs, contre les chrétiens et contre les kafirs – mécréants. On y soutient ceux-là même qui nous font la guerre et l’on y appelle au djihad.

Il est inadmissible que de tels foyers de haine continuent leur œuvre malfaisante et puissent, directement ou indirectement, favoriser l’effusion du sang innocent de centaines de nos compatriotes. Vos prédécesseurs ont timidement pris des mesures et fait fermer une demi-douzaine de ces foyers de haine et de violence, mais aucune action d’envergure contre le salafisme n’a réellement été entreprise sur le territoire français.

Par conséquent, nous vous demandons, Monsieur le Président, de prendre les mesures qui s’imposent en faisant fermer ces mosquées et lieux de prière, expulser de France les imams étrangers qui y profèrent ces discours de haine, mettre les autres en prison, et placer sous séquestre les biens meubles et immeubles de ces officines extrémistes.

C’est la moindre des mesures à prendre dans la situation où nous nous trouvons et le moyen d’envoyer un message clair aux ennemis de la France : ils ne seront jamais chez eux chez nous.

Dans l’attente de votre action immédiate au service de la France, des Français et de la civilisation, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à notre totale détermination pour la défense de notre Patrie.

19commentaires
  1. Pingback: Pétition au Président Macron : Fermez toutes les mosquées salafistes ! – les4verites |

  2. Pingback: Pétition au Président Macron ! – les4verites |

  3. Katia

    18 juillet 2017 à 16 h 47 min

    Voilà qui est fait,c’est signé.

    Répondre
  4. Marie Claude

    18 juillet 2017 à 21 h 04 min

    Signé….mais sans beaucoup d’espoir quant au résultat! on commence à connaître le zozo!

    Répondre
  5. Charlie Bedeau

    19 juillet 2017 à 10 h 07 min

    Pétitionner pour la fermeture des mosquées salafistes ce n’est pas une demi-mesure, ni un quart, ni un huitième de mesure.

    Pétitionner pour la fermeture des mosquées salafistes c’est accepter les autres.

    Quand 3 chrétiens s’assemblent, IL est au milieu d’eux.
    De même une terre où est érigée une mosquée devient mahométane.

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      19 juillet 2017 à 15 h 11 min

      @Charlie Bedeau

      Votre remarque n’est ni réaliste ni de bon sens. Et comme vous ne proposez rien d’autre, elle ne présente guère d’intérêt.

      Répondre
  6. Bertille

    19 juillet 2017 à 15 h 41 min

    c’est signé, mais je doute qu’une pétition même signée par un million de personnes fasse bouger les responsables

    Répondre
    • Aleth féret

      25 juillet 2017 à 10 h 40 min

      Même doute. Aleth.

      Répondre
  7. Marie Claude

    19 juillet 2017 à 16 h 00 min

    @Charlie Bedeau
    Vous avez raison,mais exiger la fermeture de TOUTES les mosquées,c’est maintenant trop tard,même Marine le Pen n’a pas osé mettre cette exigence dans son programme…parce que c’était éradiquer purement et simplement l’islam de notre pays et donc déclencher la guerre ouverte contre les envahisseurs…et d’abord,y sommes nous prêts? Nous n’avons pas (plus) de chef et notre armée est infiltrée par l’ennemi!

    Répondre
  8. Françoise

    19 juillet 2017 à 20 h 47 min

    Pétition signée ! J’ai rappelé dans mon commentaire un paragraphe de campagne du futur président :
    “Démantèlement des organisations qui, sous couvert de religion, s’attaquent aux lois de la République”.

    Répondre
  9. Pingback: Pétition au Président Macron : Fermez toutes les mosquées salafistes ! - Nouvelles de France Portail libéral-conservateur |

  10. Charlie Bedeau

    20 juillet 2017 à 12 h 58 min

    @ Marie Claude

    Chère camarade,

    « Vous avez raison… » est une entame bien sympathique.
    « Vous avez raison mais… » voilà que ça se gâte !

    Vous parlez d’or. Sauf sur un point mais il est capital : je n’exige rien. Qui suis-je pour exiger quoi que ce soit ?

    Mon propos n’est pas incitatif mais réflexif. Vous en faites d’ailleurs la preuve.
    Il est clair que nous sommes présentement dans une situation telle que lever le petit doigt constitue un outrage irresponsable et périlleux. Restons impavide en attendant la fin !

    PS- Vous faites remarquer que « notre armée est infiltrée par l’ennemi ». Sans doute êtes-vous de ces citoyens ironiques qui considèrent les patrouilles Vigipirate composées en général d’un africain, d’un magrébin et d’un européen (le plus souvent de sexe féminin) avec la plus grande commisération.

    Répondre
  11. Gérard P.

    20 juillet 2017 à 14 h 20 min

    En France il y a déjà depuis longtemps deux États.La République qui gouverne encore,et l’état totalitaire islamiste,avec banderole religion qui attend avec impatience,pour prendre le pouvoir.Avec un Président qui avant les élections fut soutenu par un chef jihadiste donne à réfléchir.

    Répondre
  12. Charlie Bedeau

    20 juillet 2017 à 18 h 50 min

    @ Daniel Hamiche

    Mon propos n’était nullement de m’en prendre aux courageux pétitionnaires, quel que soit le sujet de leur préoccupation, car leur action est légitime, revigorante, exaltante et ne mange pas de pain.
    Il n’était pas non plus dans mes intentions de casser le coup à quiconque. Encore moins de faire la moindre proposition, honnête ou malhonnête !

    Mais soutenir que « pétitionner pour la fermeture des mosquées salafistes ce n’est pas rien mais c’est presque rien (Proposition 1) », n’est pas irréaliste ni sans bon sens. Au moins pour 2 raisons.

    1. Nous savons tous que le pouvoir politique qui serait à même de prendre une telle mesure n’est pas encore né. Pétitionner pour sa naissance serait une bonne chose. Mais nous sortons d’une longue période au cours de laquelle le peuple a donné toutes les preuves qu’il ne souhaitait pas sa venue. Alors ?

    2. Un pouvoir « démocratique », quel qu’il soit, est incapable de distinguer les mosquées salafistes de celles qui ne le sont pas. Sans même évoquer le problème des idiomes multiples, qui fixera la frontière entre ce qui acceptable de ce qui ne l’est pas ? Nos propres siècles théologiques sont remplis de bavardages inépuisables qui laissent rêveurs.

    « Pétitionner pour la fermeture des mosquées salafistes c’est accepter les autres (Proposition 2) » ne mérite pas plus que la précédente les noms d’oiseaux dont vous la gratifiez.
    C’est une proposition de pure logique : fermer les salafistes c’est condescendre bel et bien à ce que toutes les autres restent ouvertes. Benêt, primaire si vous voulez, mais pas plus.

    En vérité l’intérêt – s’il y en a un – n’est pas dans ces 2 propositions mais dans les 2 dernières phrases (20 mots) où l’on s’attache à faire ressentir ce qui sépare le christianisme de l’islam. L’une est spirituelle et gît dans le cœur et l’esprit des hommes. L’autre est matérielle, ancrée dans les territoires qu’elle arrive à conquérir et à soumettre.

    Le reste n’est que littérature.

    Répondre
  13. Mathieurosset

    3 août 2017 à 6 h 24 min

    Voilà qui est fait,c’est signé en espérant que ça portera ses fruits et que macron se mobilise

    Répondre
  14. esposito

    19 août 2017 à 20 h 56 min

    j’ai signé la pétition mais je pense que c’est trop tard …..De plus beaucoup de Français acceptent ces conditions et le Roi n”est pas d’accord …Vu ce qu’il est allé raconter en Algérie ?…..

    Répondre
  15. franz

    21 août 2017 à 21 h 41 min

    Au point où nous en sommes, toute initiative est la bienvenue, même si tout est contre nous et en leur faveur.Alors signez et taisez-vous

    Répondre
  16. rosario

    22 août 2017 à 10 h 44 min

    comment l’état peut laisser des criminels agir en toute liberté dans certains quartiers de France !

    Répondre
  17. Pingback: Île-de-France : deux lieux d’endoctrinement islamiste fermés - L'observatoire de la ChristianophobieL'observatoire de la Christianophobie |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3466 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter