Le “dialogue” islamo chrétien selon le “curé enragé”…


Une seule vidéo, postée le 3 septembre dernier, aura suffi pour le faire connaître – et apprécier – d’une petite phalange de catholiques non conformistes. Le “curé enragé”, comme il se qualifie, est prêtre – et “ensoutanné” – depuis trente ans… L’abbé Stéphane Drillon, puisque c’est de lui dont il s’agit, est juge ecclésiastique et chancelier du diocèse de Nice. Au vu de sa première vidéo, certains ont émis des réserves sur le fait qu’il fumait “ostensiblement” et qu’il avait disposé sur la table une non moins “ostensible” bouteille de pastis… À ceux-là, on conseillera de méditer la parole : « Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l’homme impur ; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l’homme impur » (Mt 15, 11). Pour ce qui est de ce qui sort de sa bouche, je vous invite à découvrir sa deuxième vidéo qui traite du “dialogue” islamo-chrétien. C’est limpide comme l’anisette avant que l’eau vienne la troubler… À la bonne vôtre !

 

12commentaires
  1. Gérard P.

    12 septembre 2017 à 11 h 27 min

    Il est vrai que le dialogue islamo-Chrétien est enrageant.S’est le loup en peau de mouton devant le chaperon rouge. Ou sauf miracle,l’islam est en posision de vainqueur, comme chez les Allemands ou la takia fonctionne merveilleusement bien.danger pour toute l’Europe.

    Répondre
  2. Pingback: Un curé dénonce la naïveté du “dialogue islamo-chrétien" (Vidéo) - Les Observateurs |

  3. Godefroy

    13 septembre 2017 à 9 h 28 min

    réconfortant et vrai J/M

    Répondre
  4. Carolus Magnus

    13 septembre 2017 à 10 h 43 min

    L’authentique “religion musulmane” écrite par la main de Dieu ? Mais qui le dit ? Mahomet ? Celui qui convertit les infidèles que nous sommes, au fil de l’épée? Il y a un petit problème analytique cher Curé Enragé…

    Et puis affirmer que nous sommes, nous les chrétiens, “pétris de Kant à Sade, de Sartre et Rousseau” de civilisation chrétienne ???
    Je n’aurais JAMAIS osé cet amalgame avec les ennemis jurés de la Foi catholique, qui se sont évertués à la démolir au fil des siècles, que sont tous ces beaux esprits agnostiques et franc-maçons…

    Et puis comment affirmer “Interpréter l’autre avec le prisme du christianisme?”
    Moi j’appelle ce “prisme” interpréter l’autre à la lumière de la FOI qui semble, dans cette explication, vous faire cruellement défaut…

    Affirmer enfin, que la laïcité est un élément fondamental de l’enseignement de Jésus ????? Allons donc !!! Pure apostasie!
    Arrêtez le pastis cher Curé Enragé, et prenez de longues vacances réparatrices…

    Répondre
  5. Romain

    13 septembre 2017 à 11 h 53 min

    Bravo, le dialogue ne peut être fondé que sur la vérité ! C’est aussi la position de l’abbé Pages.

    Aujourd’hui le dialogue est fondé sur le mensonge ou l’hypocrisie.

    Répondre
  6. Axelled

    13 septembre 2017 à 12 h 28 min

    très intéressant ce développement du titre (dialogue) pour montrer qu’il est impossible !! Il fallait s’y attendre car une religion ne dialogue pas avec une autre mais une personne avec son prochain..s’il le veut bien. D’où la seule attitude chrétienne (vraiment chrétienne indépendamment des philosophie ou cultures nationales) : prier pour la conversion des musulmans, prier sincèrement..ce qui implique notre propre conversion (et on voit là aussi qu’il ne s’agit pas de religions, communautés ou oumma, mais vraiment de personnes).

    Répondre
  7. Jacques

    13 septembre 2017 à 13 h 37 min

    Malgré les grincheux qui vous critiqueront, merci cher curé enragé pour votre parole libre et vraie !

    Répondre
  8. Gilberte

    13 septembre 2017 à 17 h 35 min

    Les chrétiens ne connaissent pas l’islam, ou imparfaitement, et ils sont à la fois donneurs et récepteurs de leurs arguments s’ils dialoguent avec l’islam. Ils recherchent ce qui est commun aux 2 religions alors qu’ils ne connaissent pas l’islam. La 2ème difficulté, c’est l’absence de conscience de son individualité chez les musulmans: c’est le groupe qui existe, il n’en est qu’un élément dont il dépend; Taslima Nasreen(devenue athée au milieu des seuls musulmans) dans “vent en rafales” écrit qu’elle n’a même pas été déclarée à l’état civil c’est normal dans son pays
    Le musulman doit s’extraire de sa famille, du groupe où il vit pour penser par lui-même et avoir un regard critique sur sa religion. Le chrétien qui dialogue a intérêt à laisser parler plutôt le musulman pour l’amener à réfléchir

    Répondre
  9. Regard

    13 septembre 2017 à 18 h 15 min

    Arrêtez donc de parler du dialogue islamo-chrétien! Quelle utopie…Pour l’islam il ne peut pas et il ne pourra jamais y avoir de dialogue. L’islam ne peut et ne doit pas s’autocritiquer. Bien au contraire son but est de s’imposer par tous les moyens à la terre entière. C’est une idéologie diabolique qu’il faut combattre avec fermeté avant qu’il ne soit trop tard…

    Répondre
    • patelle

      14 septembre 2017 à 13 h 49 min

      En effet, mais lisez plutôt ce lien sur ce prétendu dialogue écrit par un certaine Révérend Huxley;

      https://www.dreuz.info/2012/10/21/une-eglise-apostate/

      Ceci dit je trouve que ce curé a l’air plus inquiet qu’enragé. Il devrait s’arrêter de fumer d’ailleurs.

      Répondre
  10. Pascal

    14 septembre 2017 à 22 h 08 min

    Bien vu. Il est le meilleur islamologue que j’aie écouté. Les chrétiens ont une idée erronée de l’islam. Les chrétiens, les démocrates, les laïques, … se fourvoient.

    Répondre
  11. PAUTRAT

    15 septembre 2017 à 19 h 41 min

    Un grand merci à ce courageux prêtre, avec Guy Pages, Michel Viot, Henri Boulad. La qualité compense la quantité, mais courage, la Vérité finit toujours par triompher, … notamment sur le politiquement correct politico-religieux, encore faut-il l’énoncer, ce que vous faites merveilleusement!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3368 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter