Toulon : formidable homélie du Père Henri Boulad !


Le Père Henri Boulad était à Toulon à l’invitation du Forum Jésus le Messie. Hier, dimanche 15 octobre, XIXe dimanche après la Pentecôte, il a donné une homélie en l’église de la paroisse Saint-François-de-Paule de Toulon des Missionnaires de la Miséricorde divine. Écoutez-le !

20commentaires
  1. Andres

    16 octobre 2017 à 21 h 46 min

    Enfin une personne courageuse ,quel discours de bon sens ,il nous faudrai plus de prêtres comme le pere Boulard dans nos églises elles se rempliraient très vite ,et j’en serai la première heureuse d’y aller .Allez Mrs les prêtres ,cures ,abbés etc ,un peu courages et plus de foi . il faut du concret ,des discours ,des sermons etc .

    Répondre
    • Axelled

      17 octobre 2017 à 10 h 57 min

      Un peu de courage et plus de foi, oui, mais d’abord à ceux qui ne vont plus remplir les églises : croyez vous qu’elles se seraient vidées si les gens avaient exigé des homélies comme celle ci au lieu de tourner le dos, pour aller voir ailleurs ou aller qui à son champs, qui à son commerce, qui à ses propres idoles ?c’est à tous les chrétiens que le père Boulad s’adresse, pas à une quelconque hiérarchie.
      Réunissons nous dans ces églises qui étaient pleines en 1944 ou avant, chassons les marchands du temple (c’est à dire les habitudes consuméristes pseudo-rassurantes de cocooning et bisounours) et prions le Sauveur ! remplaçons le moumou ‘vivre ensemble’ par un vigoureux ‘prions ensemble ‘. Ensemble . et sans attendre !

      Répondre
  2. Bony

    16 octobre 2017 à 22 h 43 min

    “Un supplément d’âme, comme dit l’autre”…; “Dans cette société matérialiste, l’essentiel est de faire passer un courant d’âme.” (André Malraux).
    André Malraux était agnostique.

    Répondre
    • L'Huillier Pascal

      18 octobre 2017 à 7 h 27 min

      Mamalraux

      Répondre
  3. Campinas

    17 octobre 2017 à 6 h 51 min

    Une homélie qui est en même temps une sonnette d’alarme. Combien suivront ?

    Répondre
  4. Pingback: Théophanie du 13 octobre 1917 [ MAJ 17/10 ] - Cril17 |

  5. Charlotte Parc

    18 octobre 2017 à 3 h 47 min

    En écoutant ce vénérable prêtre, j’avais l’impression d’entendre le vieux père (aujourd’hui décédé) de l’un de mes amis chrétiens évangéliques qui avait voué toute sa vie à l’annonce de l’évangile partout autour de lui, dans sa propre famille, dans son travail (il était prothésiste dentaire), dans son voisinage, dans les transports en commun, dans la rue, lorsqu’il faisait la queue pour n’importe quelle raison quelque part, dans ses lieux de vacances, même lorsqu’il était malade lors de ses séjours à l’hôpital, partout, partout, partout et envers tous ceux qui était autour de lui.
    Gagner des cœurs et des âmes à Jésus était sa ligne de conduite.

    C’est en grande partie lui qui m’a transmis ce zèle, cette “rage” même d’obéir à Jésus : “Allez, […] faites des disciples […] et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.” Avec cette incroyable promesse “Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.” (Matt 28,19,20)

    A 12’03 le Père Boulad dit “les évangéliques savent faire, les protestants savent le faire, les catholiques , non…”.

    Ben, c’est un peu pour ça que j’ai quitté l’église catholique il y a plus de 40 ans : j’étais jeune et elle n’avait plus rien à me dire alors que je brûlais de comprendre ce que disait l’évangile de Jésus-Christ, j’avais soif de connaitre ce Jésus et elle était incapable de m’en parler. Des prêtres m’ont raconté des fadaises ou des choses insipides, des autorités universitaires de l’institut catholique de Paris m’ont envoyée bouler et ne m’ont pas laissée étudier la Bible.
    J’ai alors rencontré des évangéliques qui m’ont simplement et clairement témoigné de leur foi vivante, de leur relation de tous les jours avec Jésus ; le Saint Esprit a fait le reste : il m’a convaincue de mon péché et de la nécessité de croire que Jésus m’a sauvée par grâce en acceptant l’abominable supplice de la croix et en ressuscitant au 3ème jour. Ce n’était pas plus compliqué que cela !

    Ah ! si les catholiques se relevaient les manches, quelle différence cela ferait dans notre pays ! Je prie pour vous, pour votre “réveil”.
    Nous ne sommes que 600 000 protestants évangéliques en France en 2017 (alors qu’il y en avait 50 000 quand je suis née après la guerre). Pouvez-vous imaginer, frères et sœurs catholiques, que dans 70 ans le nombre de catholiques pratiquants en France soit multiplié par douze par rapport à aujourd’hui ? Selon les chiffres même de l’église catholique (CEP), il y aurait moins de 3 millions de “messalisants” en France, cela ferait 35 millions de Français à la messe tous les dimanches en 2085 ! L’atmosphère du pays en serait bien changée, vous ne croyez pas ?

    Père Boulad, soyez béni ! Que votre parole prophétique porte loin et beaucoup de fruits ! Qu’effectivement le Seigneur vous prête vie encore longtemps pour être le “Jean-Baptiste” des catholiques francophones “Préparez, préparez le chemin du Seigneur! “(Jean 1,23) . Merci d’avoir bien fait la différence entre l’islam et les musulmans et redit que les musulmans aussi attendent notre témoignage, attendent aussi qu’on leur porte la parole de la Vérité, attendent comme nous le salut en Jésus-Christ, car ils en ont besoin autant que nous.

    Répondre
  6. Charlie Bedeau

    18 octobre 2017 à 11 h 46 min

    Notre chère camarade Charlotte nous fait de la prospective hasardeuse mais elle nous donne une information précise qui demandait à être réactualisée : moins de 3 millions de “messalisants”.

    Quant à faire la différence entre l’islam et les musulmans – une logorrhée contemporaine – il n’est pas certain que cela fasse plaisir à tout le monde. En particulier aux premiers intéressés.

    Répondre
    • Charlotte Parc

      23 octobre 2017 à 21 h 36 min

      @Charlie Bedeau
      “Quant à faire la différence entre l’islam et les musulmans – une logorrhée contemporaine –”
      Une logorrhée ? Alors Jésus aussi était logorrhéique car il a fait maintes fois la différence en le péché et les pécheurs… Et le Père Boulad, lui-aussi a été logorrhéique en faisant très justement la différence dans cette homélie entre les deux.

      COMBATTRE L’IDÉOLOGIE, mais AIMER LES MUSULMANS, nos voisins, nos collègues, nos amis, nous soucier d’eux et de leur salut, leur rendre service et leur témoigner notre amitié pour les gagner à Christ. Voilà un sacré programme d’évangélisation, auquel s’est affairé ce Forum “Jésus Le Messie” pour l’accueil de musulmans qui se posent des questions et se détournent de l’islam et dans le cadre duquel le Père Boulad a prêché.

      Père Boulad, Abbé Pagès, même combat !
      Que notre Dieu bénisse leurs ministères, chacun dans le champ que Dieu leur a mis à cœur.

      Répondre
      • chris83

        25 octobre 2017 à 19 h 56 min

        Charlotte,Bravo, je suis d’accord avec vous. Dieu nous dit d’aimer nos ennemis, mais il ne dit pas de s’agenouiller devant eux mais de témoigner de notre FOI afin d’en faire de nouveaux disciples.

        Répondre
  7. Jonas

    20 octobre 2017 à 16 h 05 min

    Quel courage ! ce père Boulad , qui connait bien son sujet , vivant dans un pays où les habitants sont musulmans à 98%, par rapport à la lâcheté de nos hommes politiques et de leurs caniches comme le chef de tribu islamo/fasciste Mélenchon. Ce dernier et sa tribu exigent que l’on retire le drapeau européen parce que disent-ils ” C’est la République française, ici ,pas la vierge Marie”. En revanche la tribu islamo/fasciste , proclame , que les attentats terroristes qui ont frappé la France n’ont rien à voir avec l’islam.

    Répondre
  8. Marie-Christine

    21 octobre 2017 à 22 h 04 min

    Cher Père Boulad, cher frère en Christ,
    Que Dieu vous bénisse et vous accompagne dans votre campagne pour Son honneur. Il est temps de nous lever et d’obéir à l’ordre de notre maître : prêcher la bonne nouvelle du salut en Christ, l’annoncer à tous, musulmans y compris. Amen, cher frère, amen à votre message inspiré de Dieu. Je suis une chrétienne née de nouveau, issue du catholicisme.

    Répondre
  9. Marie-Christine

    21 octobre 2017 à 22 h 08 min

    Cher Père Boulad, cher frère en Christ,
    Que Dieu vous bénisse et vous accompagne dans votre mission pour son honneur. Oui, levons-nous pour annoncer avec courage l’Evangile du salut en Christ dans notre pays de France. Ne laissons pas notre nation couler sous la vague musulmane. La mission c’est ici et maintenant. Amen à votre message, amen.

    Répondre
  10. MP Jory

    22 octobre 2017 à 14 h 21 min

    Bravo pour ce courage et cette foi !
    Il faut la crier sur les toîts !
    Je fais suivre cette video à ma paroisse et à famille et amis.

    Répondre
  11. MP Jory

    22 octobre 2017 à 14 h 23 min

    Bravo pour cette magnifique intervention

    Répondre
    • MP Jory

      22 octobre 2017 à 14 h 24 min

      Je ne comprends pas …..

      Répondre
      • Charlotte Parc

        23 octobre 2017 à 21 h 21 min

        @MP Jory
        “Je ne comprends pas …..”
        Quoi donc ?

        Répondre
  12. ROGER POITRAS

    23 octobre 2017 à 5 h 22 min

    IL FAUT L’ÉCOUTER JUSQU’À LA FIN.

    Répondre
  13. chris83

    25 octobre 2017 à 19 h 50 min

    Cette homélie peut nous faire pleurer tellement on sent la magnifique FOI du père Boulad! Quel merveilleux orateur, sans palabres inutiles, si nous avions de tels prêtres dans nos églises, nos paroisses se rempliraient. On peut constater également que le Pape François va vider nos églises encore plus vite avec ses discours plus politiques qu’évangéliques!

    Répondre
    • Charlie Bedeau

      26 octobre 2017 à 10 h 35 min

      @ chris83

      Cher camarade, attention à ce que vous dites. Vous allez vous faire tancer. Abstenez-vous de faire des commentaires sur les grands de ce monde.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3513 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter