AED : la liberté religieuse menacée par un « hyper extrémisme islamiste »


Dans un communiqué rendu public le 15 novembre, Aide à l’Église en détresse (AED France) annonce la publication de son rapport 2016 sur la liberté religieuse, dans lequel elle souligne la dégradation générale de la situation et un intégrisme religieux plus violent que jamais. En voici des extraits.

Sur les 196 pays étudiés, 38 ont montré des preuves indubitables de violations importantes de la liberté religieuse. Parmi eux, 14 ont vu leur situation s’aggraver nettement depuis 2014, date du dernier Rapport, 21 n’ont pas évolué (mais pour certains comme la Corée du Nord, leur situation pouvait difficilement empirer…), et seuls 3 ont vu leur situation s’améliorer (Bhoutan, Égypte, Qatar).

Le Rapport définit un « nouveau phénomène de violence qualifié d’hyper extrémisme islamiste ». Ses principales caractéristiques sont une tentative systématique d’expulsion de tous les groupes dissidents – y compris les modérés –, avec un niveau de cruauté sans précédent, aidé d’un réseau mondial et de l’utilisation active des médias sociaux.

L’AED souligne que de juin 2014 à juin 2016, période d’étude du Rapport, les attaques liées à l’« hyper extrémisme » ont touché 1 pays sur 5 dans le monde – de l’Australie à la Suède, en passant par 17 pays africains. S’ajoutant aux voix de ceux qui appellent à qualifier les persécutions de l’État islamique de génocide, les auteurs du Rapport mettent en garde contre la tentative généralisée des groupes islamistes de remplacer le pluralisme par une mono-culture religieuse, notamment au Moyen-Orient, mais aussi en Afrique ou dans le sous-continent asiatique.

Le Rapport pointe l’extrémisme islamiste comme un « facteur clé » dans le déplacement massif des populations fuyant des pays tels que l’Afghanistan, la Somalie et la Syrie, qui se retrouvent dans le nombre record de réfugiés de 2015 (65,3 millions selon l’ONU).

Pour Marc Fromager, directeur de l’AED : « tous ces éléments sont une preuve sans équivoque d’une menace radicale contre la paix dans tout le Moyen-Orient et le pourtour méditerranéen, zone particulièrement visée par le terrorisme islamiste ». L’AED déplore par ailleurs une « nouvelle vague de répression » (non liée à l’islam), sur les groupes religieux, signalée en Chine et au Turkménistan. Et dénonce toujours un déni systématique des droits de l’homme dans les pays les plus discriminés que sont la Corée du Nord et l’Érythrée […]

La totalité du rapport 2016 (196 fiches, carte de l’intolérance religieuse, conclusions du rapport…) est disponible sur le site http://www.liberte-religieuse.org

6commentaires
  1. penelope

    20 novembre 2016 à 9 h 48 min

    d’accord,toute cette ingérence dans les pays étrangers rendent les islamistes enragés et cela se retrouve même chez nous,encore un prêtre agressé dans une église à Madrid;je ne sais pas si en les combattant dans ces pays où il règne actuellement arrangera les choses;ils viendront chez nous,pays laxiste à un tel point et respectant trop les droits de l’homme;il faudrait leur appliquer les mêmes droits qu’ils laissent à leur victime.

    Répondre
  2. Martinjl

    21 novembre 2016 à 13 h 36 min

    Quand je penses que les musulmans de France n’ont rien compris au cadeau que leurs à fait Allah, Il leurs a permis de goutter à ce que sera le paradis avant leur dernier voyage et eux que font-ils, ils veulent le détruire.

    Répondre
    • Patrick

      21 novembre 2016 à 20 h 13 min

      Vous êtes bien gentil mais vous n’avez pas compris ce qu’est l’islam et l’islam n’a rien à faire de la démocratie, des droits de l’homme et de l’égalité homme femme. D’ailleurs leur allah ne promet de cadeaux au paradis qu’aux seuls musulmans qui l’auront bien servi mourrant en martyrs. Par contre rien pour les femmes musulmanes, pour elles pas de cadeaux sexuels au paradis. Pour elle juste être des esclaves de leur maître de mari et être qualifiées d’adolescentes à vie à l’intelligence limitée. Leur corps n’étant qu’un champ de labour… l’islam et le reste du monde est totalement incompatible.

      Répondre
  3. Athénaïs

    21 novembre 2016 à 17 h 19 min

    … et pendant ce temps en Europe les mamamouchis je me mêle de tout pourvu que je foute la m…. du “Grand Orient” avec un titre pareil il faut s’attendre à tout, les gauchistes socialistes laiques, les anti Français et anti Chrétiens, de la république qui ont tous les droits de l’homme … font la guerre à la Crèche de Noël fête de douceur et de paix … Les émigrés musulmans oui, le Christ NON !

    Répondre
  4. Caroline

    22 novembre 2016 à 11 h 03 min

    Avec ce gouvernement socialiste en France aussi, les hypers anti Chrétiens et anti Catholiques ne manquent pas. Avec eux et les musulmans en plus, c’est devenu une pandémie surtout à l’approche de Noël. La Sainte Famille avec le petit Jesus dans sa crèche leur montre simplement que ce sont des gens inutiles, avec leur orgueil, leur vanité, leurs guerres et leurs bombes.

    Répondre
  5. Gérard P.

    22 novembre 2016 à 21 h 19 min

    Caroline entièrement de votre avis.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3513 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter