La Une

35 morts : le bilan du massacre de chrétiens en Égypte s’alourdit

26 mai à 17:18
Commentaires (26)
  1. Avatar Etienne dit :

    Notez bien que l’Islam n’a rien à voir avec ça !

    Notre pape François, le miséricordieux, le clairvoyant, il nous l’a bien expliqué et répété.
    C’est un malheur dû aux marchands d’armes. Et surtout pas dû à l’Islam.

    1. Avatar Joseph Khoreich dit :

      Dire que l’Islam n’a rien a voir dans ces massacres perpétrés contre les innocents enfants coptes ne change rien a la réalité de l”islam et de ses enseignements . Allez voir et lire ce qu’enseignent l’Azhar , le haut lieu de la Doctrine islamique, en se basant sur le Coran et les écoles théologiques islamiques . Le pape ne peut etre que positif et tolerant quand il s’agit de dialogue interreligieux. Mais le savoir objectif est autre chose . Il faut se renseigner avant de juger !!

  2. Avatar Maysie dit :

    L’Islam est parfait. Malheur à celui qui voit en lui le tueur de l’humanité.

    1. Avatar Joseph Khoreich dit :

      Dieu Seul est parfait mais l’Islam est une doctrine politico-religieuse soumise a l’erreur . Il faut la soumettre a la critique de la Raison pour juger si elle est parfaite ou imparfaite !! Cessons de mettre le voile sur les yeux !!

      1. Avatar Charlotte Parc dit :

        @Joseph Khoreich
        Bis repetita
        Il faut apprendre à reconnaitre le second degré de certains commentaires…
        Quand on est un lecteur régulier de ce blogue on connait bien les positions des différents commentateurs et on évite de leur faire dire le contraire de ce qu’ils ont écrit, certes parfois au second degré.

  3. Avatar Théo dit :

    L’épidémie du virus mahométan prend de l’ampleur, le ministre musulman marocain et ses amis sont rassurés ils vont continuer à boire le sang des chrétiens …

  4. Puisse le SEIGNEUR accueillir nos frères morts à cause de leur foi et que le SEIGNEUR transforme les persécuteurs de nos frères comme IL l’a fait avec Paul sur le chemin de Damas.
    Aussi on ne vous oublie pas dans nos prières nos frères Égyptiens. Soyez bénis à cause de Jésus Christ notre sauveur qui revient bientôt. Maranatha!!!!

    1. Avatar Marneffe dit :

      C’est la réponse du mouton face à son égorgeur !!! La Bible ne dit-elle pas”Œil pour œil, dent pour dent ?

      1. Avatar Charlotte Parc dit :

        @Marneffe
        “Œil pour œil, dent pour dent ”
        Ah ! La loi du talion ! Oui bien sûr elle est parfaitement biblique.
        On l’y trouve même trois fois dans l’Ancien testament :
        – Exode 21,24 “Œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied.”
        – Lévitique 24,20 “Fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent, il lui sera fait la même blessure qu’il a faite à son prochain.”
        – Deutéronome 19,21 “Tu ne jetteras aucun regard de pitié, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied.”

        Une loi faite pour que la punition ne soit PAS UNE VENGEANCE INCONTRÔLÉE, mais que la PUNITION SOIT PROPORTIONNÉE À LA FAUTE, ce qui, dans le monde de l’Antiquité, était déjà une considérable amélioration “humanitaire” de la justice en Israël, par rapport à ce qui se pratiquait chez les peuples environnants. Si quelqu’un est coupable d’avoir cassé le bras de quelqu’un d’autre, on en va pas le tuer, ni même lui couper les deux bras. On ne fera “que” lui casser un bras.
        La loi du “Œil pour œil, dent pour dent”, n’est PAS UN “DROIT DE VENGEANCE” mais une LIMITATION DU DROIT DE RÉPARATION des dommages.
        Au passage, comparer avec la charia en vigueur dans bien des lieux AUJOURD’HUI où la “justice” islamique coupe la main d’un voleur…

        La Loi mosaïque permet donc d’obtenir la juste compensation du préjudice subi, mais cette demande de rétribution n’est PAS UNE OBLIGATION. Déjà dans l’Ancien Testament on a le commandement du Lévitique 19,18 “Tu ne te vengeras pas, et tu ne garderas pas de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Éternel.” Il y a même dans Proverbes 25,21 “Si ton ennemi a faim, donne-lui du pain à manger ; s’il a soif, donne-lui de l’eau à boire.” Celui qui aime son prochain, non seulement ne demandera pas une rétribution exagérée, mais renoncera à tout esprit de vengeance.
        Bien plus près de nous Gandhi montra l’absurdité de s’accrocher à cette loi : « Œil pour œil est une loi qui finira par rendre le monde aveugle ».

        Mais depuis, savez-vous quoi @Marneffe ?
        Il y a eu la venue sur terre de Jésus !
        Et que nous a-t-il enseigné ?
        Il va bien plus loin : ” Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. MAIS MOI, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent.” Matthieu 5, 44
        Et Paul en disciple et apôtre de son maitre ne dit pas autre chose : “Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, tu amasseras des charbons ardents sur sa tête.” Romains 12,20

        Conclusion : vous êtes fondé à demander une juste rétribution du préjudice que vous avez subi, en cela il n’y a aucun péché. La justice et ses magistrats sont là pour ça. Mais si vous allez au-delà de la loi du talion, en renonçant à toute vengeance, alors vous suivrez parfaitement l’exemple donné par Jésus. Et vous pouvez faire les deux, les trois même : poursuivre votre agresseur en justice ET lui pardonner ET prier pour sa conversion.

        Dans le cas des abominations commises contre les pèlerins de ce bus, enfants et adultes, quelle justice humaine pourrait équitablement s’appliquer ?
        Franchement : aucune !
        Même la peine de mort pour tous les coupables ne rendrait pas la vie à toutes ces victimes ni ne consolerait ni soulagerait les survivants et parents et amis de ceux qui ne sont plus, exécutés dans des conditions horribles.
        L’enfermement à vie et l’obligation de subir des séances qui les contraindraient à un travail sur eux-mêmes pour qu’ils réalisent l’ampleur de l’horreur commise pour les amener à résipiscence, afin de susciter chez eux des remords, un amendement, une “conversion”. Et obliger quelqu’un à vivre jusqu’à son dernier souffle avec un tel poids sur la conscience, ça ce serait une juste peine. Mais c’est, en l’état, utopique aujourd’hui dans ce pays. Reste la justice divine, qui elle sera parfaite. C’est notre espérance chrétienne.
        Et les chrétiens concernés directement, personnellement par ces abominations, nous montrent le chemin :

        Relisez le témoignage de de Bishoy Gerant, victime de l’attentat de Tanta le 9 avril 2017
        https://www.christianophobie.fr/breves/egypte-lecon-dune-victime-de-lattentat-de-tanta

        Relisez le témoignage des familles des martyrs égorgés sur une plage de Libye le 15 février 2015
        https://news.vice.com/article/christian-martyrs-change-the-world-we-meet-the-families-of-the-egyptian-christians-beheaded-by-the-islamic-state

        Lisez le témoignage de Suzanna, la veuve de Tillmann Geske, exécuté à Malatya en 2007 en Turquie avec deux chrétiens turcs,dont un pasteur, qui collaboraient dans une œuvre d’édition chrétienne, lisez aussi le témoignage de Semsa la veuve de ce pasteur qui s’appelait Necati Aydin, ses deux petits garçons avaient alors 8 et 3 ans, ils ont aujourd’hui 18 et 13 ans.
        https://www.temoins.com/martyrs-chretiens-en-turquie/

        Et savez-vous comment, en 1956, non seulement Elizabeth Elliot a pardonné aux assassins de son mari (elle était mariée depuis 3 ans et avait une petite fille de 10 mois), des Aucas amazoniens, mais aussi comment elle est retournée avec sa fille dans cette tribu amazonienne, y a continué l’évangélisation et y a même obtenu la conversion de certains des assassins de son mari.
        http://www.publicroire.com/blog/un-jour-dans-l-histoire/8-janvier-1956-jim-elliot-massacre-par-les-indiens-aucas#.VTWMMZM73LI

        Ces témoignages sont-ils “lénifiants” @Marie-Sandrine ?

        1. La loi du tallion était là pour protéger les femmes enceintes….22 »Si des hommes se battent, heurtent une femme enceinte et la font accoucher sans qu’il n’y ait de conséquence malheureuse, ils seront punis d’une amende imposée par le mari de la femme, qu’ils paieront devant les juges. 23 Mais s’il y a une conséquence malheureuse, tu donneras vie pour vie, 24 *oeil pour oeil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, 25 brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, plaie pour plaie.

  5. Avatar Florence de Flaghac dit :

    Si Dieu n’intervient pas, il n’y aura bientôt plus de chrétiens sur terre.
    Parce que prochainement, ce sera le tour de l’Occident.

    1. Avatar Jean-M dit :

      Madame, nous n’avons pas le droit d’être défaitiste….La lutte est spirituelle…Amitiés en Christ notre Sauveur.

      1. Avatar Charlotte Parc dit :

        @Jean-M
        Bien sûr que non,vous avez raison, nous n’en avons pas le droit.

        L’espérance chrétienne est même une vertu théologale pour les catholiques, c’est à dire qu’elle a Dieu pour origine, pour motif et pour objet.

        Bibliquement on la repère très tôt dans l’Ancien Testament, de façon très claire dans le comportement d’Abraham (quitter Ur, sacrifier son fils unique Isaac…) dont Paul nous dit ” “Espérant contre toute espérance, il crut et devint ainsi père d’une multitude de peuples” (Romains 4, 18).

        “L’espérance est l’ancre de l’âme, sûre et ferme qui pénètre […] là où est entré Jésus pour nous, en précurseur” (Hébreux 6,19-20). Elle est aussi une arme qui protège dans le combat du salut : “Revêtons la cuirasse de la foi et de la charité, avec le casque de l’espérance du salut” (1 Th 5,8). Elle procure la joie dans l’épreuve même : “avec la joie de l’espérance, constants dans la tribulation” (Romains 12,12). Elle s’exprime et se nourrit dans la prière, particulièrement dans celle du “Notre Père”, résumé de tout ce que l’espérance nous fait désirer.

        Paul exhorte les Corinthiens en butte à une grande opposition de la façon suivante : “Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l’extrémité ; dans la détresse, mais non dans le désespoir ; persécutés, mais non abandonnés ; abattus, mais non perdus ; portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps…” ( 4 Cor 4,8-10)

        Et vous avez encore raison @Jean-M, que ce combat est SPIRITUEL.
        “Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.” (Éphésiens 6,12)

        Si les musulmans sont notre cible, ce ne doit pas être celle de notre haine, mais au contraire de notre amour à les voir sauvés après qu’ils aient trouvé en Jésus leur Rédempteur, leur Seigneur et Sauveur.
        Prions avec ardeur et ferveur pour la conversion des musulmans, particulièrement en cette période de ramadan où bien des musulmans pieux sont plus sensibles aux choses spirituelles
        Voilà, de quoi alimenter notre prière en ce sens pour le mois qui vient :
        http://30jours.org/wp-content/uploads/2017/04/Livret2017.pdf

        1. Avatar Charlotte Parc dit :

          Erratum
          Ma référence était bien évidemment 2 Cor 4,8-10 et non 4 Cor 4,8-10 qui n’existe pas !

  6. Avatar Marie-Sandrine dit :

    @Charlotte Parc
    Je vois que vous n’avez pas changé, vos commentaires lénifiants me dissuadent de venir sur ce blog car je n’en peux plus.
    Certes il faut prier mais cela ne suffit pas : voyez le Christ avec les marchands du temple : il ne s’est pas contenté de prier, ils les en a chassés. Et voyez les résistants en 1940 : ils ne se sont pas contentés de prier, ils ont agi aussi, sinon nous serions peut-être allemands à l’heure qu’il est. Heureusement que leurs proches les ont soutenus et ne leur ont pas dit de prier uniquement.
    La prière ne suffit pas, il faut aussi agir, il faut aussi parler et parfois avec rudesse, voyez ce que le Christ a dit sans relâche aux pharisiens. Votre attitude est véritablement exaspérante, excusez moi de vous le dire.

    1. Avatar Ralph dit :

      Oui, mais je crois qu’elle a un problème …

      1. Avatar Titi dit :

        à Ralph

        Un troll en mission commandée n’est pas à exclure non plus…

  7. Avatar Rosetta dit :

    @Charlotte Parc –

    « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang,…les esprits méchants, etc… »
    En effet, l’apôtre parle ici de l’attitude que les chrétiens doivent avoir dans leur conduite en général mais il ne parle pas d’événements qui lui tombent dessus et qui sont indépendants de sa volonté. Si une guerre éclate par exemple avec toutes ses horreurs on fait comment ? Si des troupes étrangères attaquent votre pays, qu’ils essaient de violer votre femme, de tuer vos enfants, de spolier vos biens, vous proposez quoi ? On notera que la Bible interdit d’assassiner mais non de se défendre et de défendre son pays.

  8. Avatar Charlotte Parc dit :

    @Marie-Sandrine
    @Ralph
    @Rosetta
    Eh bien dites donc ça s’appelle un volée de bois vert !

    Alors VOUS, vous faites quoi ?
    En pratique je veux dire, vous faites quoi ?

    SI VOUS REFUSEZ DE PRIER POUR NOS ENNEMIS, VOUS LES ASSASSINEZ TOUS ?
    Vous en faites quoi ? De la chair à saucisse ?
    Vous allez zigouiller votre voisin de palier, votre collègue de travail, le maitre ou la maitresse de vos enfants, votre facteur, la dame du guichet de l’état civil de votre mairie, le guichetier de votre gare et de votre bureau de poste, votre boulanger, votre médecin ?
    Vous tenez à passer le reste de vos jours en prison ?
    Parmi les musulman(e)s que je connais il y a de toutes ces professions, parfaitement intégrés dans notre société et je prie chaque jour que l’Esprit Saint ôte les écailles de leurs yeux.

    Vous écrivez n’importe quoi !

    Cela vous gêne donc tant qu’une chrétienne rappelle l’enseignement de Jésus ? Vous vous sentez repris ? Nous avons tous besoin de l’être et lorsque j’écris ce que j’écris, JE ME LE PRÊCHE TOUJOURS D’ABORD À MOI-MÊME.

    Si quelqu’un subit les désastres de la guerre en ce moment ce n’est pas nous, bien douillettement installés à pianoter sur nos claviers où personne ne nous inquiète ! Les magasins sont pleins, les routes sont sûres (enfin pas tant que ça, mais ce n’est pas à cause des musulmans cette fois), nos enfants vont à l’école, les hôpitaux nous soignent. Tout n’est pas parfait, il s’en faut de beaucoup, mais n’exagérez pas, ce n’est pas la guerre, ou bien les mots n’ont aucun sens.
    Si quelqu’un subit actuellement les désastres de la guerre, ce sont les Syriens, les Irakiens, les Libyens, les Afghans, les Nigérians du Nord, les Ukrainiens du Dombass, les Colombiens dans les zones ou les FARC n’ont pas cessé le combat… Alors ne comparez pas ce qui n’est pas comparable. Nous ne sommes pas en 1940 et nous ne vivons dans aucun de ces pays !
    La résistance en France, tant intérieure (RIF) qu’extérieure (France Libre) n’a pas commencé en 1919-20 lorsqu’Hitler a commencé à militer au NSDAP, ni en 1930 quand 20 % des députés du Reichstag étaient nazis, ni même en 1933 avec l’avènement d’Hitler comme chancelier, mais seulement avec l’Occupation nazie de la France en 1940.

    Il y a eu un carnage en 2015-2016 en France du fait du terrorisme islamique, plus de 250 morts, c’est abominable, des centaines de gens qui resteront invalides à cause de leurs blessures, des milliers de personnes dont la vie est définitivement brisée à cause de ces morts et de ces blessés. C’est une horreur. C’est intolérable. Nous sommes en droit d’exiger de nos gouvernants qu’ils s’occupent très sérieusement et efficacement de notre sécurité.
    Mais ne dites pas n’importe quoi, ce n’est pas la guerre. À titre de comparaison 3464 personnes sont mortes sur les routes françaises en 2015 et 3469 personnes en 2016, plus de 7000 personnes en 2 ans et je ne parle même pas des handicapés à vie. C’est tout aussi abominable, horrible et intolérable, mais ce n’est pas la guerre.
    Arrêtez de fantasmer et de mal nommer les choses.

    @Marie-Sandrine : “lénifiant” vient du mot latin “lenis” qui signifie “doux” et “facere” faire.
    Et bien oui, Jésus nous l’a ordonné et l’apôtre Paul à sa suite : “Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples (ou purs ou doux selon les traductions) comme les colombes.” Mat 10,16 “Soyez doux les uns envers les autres, pleins de compassion, et vous pardonnant les uns aux autres, ainsi que Dieu vous a pardonné par Christ.” Eph 4,32 “Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.” Phil 4,5
    Cela vous gêne le rappel de l’enseignement biblique ? Personne ne vous contraint ni à le croire ni à le suivre. Mais tirez-en les conclusions logiques.

    @Ralph : Quel genre de problème, vous m’aideriez grandement en l’explicitant, car je sais que je suis pécheresse et j’accepterais volontiers de me mettre sous la discipline chrétienne sur les recommandations de Jésus selon Matthieu 18,15

    @Rosetta : Avez-vous déjà personnellement été agressée physiquement? Moi oui, pour vol de mon sac ; j’ai déposé plainte et ai laissé la justice faire son travail. Évidemment que j’ai essayé de me défendre, je ne suis pas, n’ai jamais été ni suicidaire, ni un petit mouton qu’on tond comme ça, cela m’a valu une belle blessure (mon agresseur était armé d’un couteau de cuisine) et il a fallu que j’aille me faire recoudre (j’en porte la cicatrice 40 ans après), c’est d’ailleurs à l’hôpital que les policiers sont venus m’interroger pour faire leur enquête. Mon agresseur a été retrouvé, condamné, emprisonné. Et j’ai prié pour lui.
    Où avez-vous lu dans ce que j’ai écrit qu’un chrétien ne devait pas se défendre lorsqu’il était agressé ? Vous me faites un procès d’intention !
    Auriez-vous mal lu ce que j’ai écrit ? Lorsque j’ai répondu à @Jean-M que ” Bien sûr que non, vous avez raison, nous n’en avons pas le droit.” je parlais du DROIT AU DÉFAITISME évoqué par @Florence de Flaghac et repris dans son commentaire par @Jean-M, pas au droit de se défendre !
    Sachez lire ce qui est écrit !

  9. Avatar Gérard P. dit :

    @Charlotte Parc
    Si j’avais votre niveau d’instruction,je serai Président de la République depuis longtemps.Hélas pour des raison historique et de santé cela me fut interdit due à la stupide 2e guerre mondiale,oui une stupide guerre!Grâce aux Américains et L’URSS nous ne sommes plus sous la botte Nazi.L’Europe fut libéré par deux Nation étrangère.Ses libérateurs, à la victoire Furent ses occupant.Or toute occupation d’armées victorieuse signifie l’importation des idées de l’occupant.Quand l’occupant est le libérateur on accueille plus volontiers ses idées.L’idéologie américaine,c’était le libéralisme protestant.Ce libéralisme était d’autant mieux accueilli que le protestantisme était déjà fortement implanté en Europe.Vous en êtes une victime.
    On aurait pu penser que l’influence soviétique et l’influence américaine se neutraliseraient partiellement, tant, apparemment, sont opposées l’URSS et les USA.
    Certes on ne peut identifier les deux pays,mais leur , en ceci leur PHILOSOPHIE PROFONDE est la même,en ceci du moins que c’est un humanisme démocratique.Humanisme athée en URSS,humanisme déiste aux USA,mais Pascal notait déjà la ressemblance qui existe entre l’athéisme et le déisme sans dogme.Le commun dénominateur des religions respective(de l’URSS et ET des USA)est un anthropocentrisme (homme centre de tout)caractérisé qui est en lui,en opposition radicale avec le théocentrisme (DIEU centre de tout) de la religion catholique.(L.S.)

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Gerard P
      Pas sûre de bien suivre votre raisonnement !

      Vous regrettez que l’Europe ait été libérée du joug nazi à l’issue de le seconde “stupide” guerre mondiale grâce à sa résistance propre, aidée des alliés américains et russes ? C’est bien ce que vous voulez dire ? Et que les “occupants”, américain et russe, ont imposé leur point de vue de vainqueurs ?
      Cela va totalement à l’encontre des remarques des autres commentateurs de cet article qui me reprochent de ne pas vouloir me battre (physiquement ou verbalement ?), ce que je n’ai jamais écrit !
      Mais surtout cela serait pour moi monstrueux. Le nazisme était autrement moins catholique que les américains victorieux sont protestants et ils n’ont influencé les choix religieux des Européens que très à la marge, même s’il est vrai que quand les GI sont rentrés, ils nous ont envoyé quelques “bataillons” de leurs cousins missionnaires évangéliques. Mais les nazis victorieux auraient fini par faire disparaitre tout christianisme (de quelque confession qu’il soit) de l’Europe qui parlerait allemand de Trondheim à Bari et de Brest à Kiev !
      Si ce n’est pas ce que vous vouliez exprimer, je ne comprends rien à ce que vous avez écrit. Je ne vois pas en quoi le communisme athée et dictatorial de l’URSS aurait pu être un “humanisme démocratique ” ????? C’est assez confus.

      Je suis, et je l’ai déjà exprimé à plusieurs reprises dans ce blogue, protestante évangélique baptiste.
      Les caractéristiques distinctives de cette branche du christianisme ne résident en rien dans un anthropocentrisme, vous vous fourvoyez complètement sur un terrain dont vous ignorez tout.

      Pour mémoire les caractéristiques spécifiques de ce christianisme-là (L’historien universitaire français Sébastien Fath, chercheur au CNRS, a écrit un livre qui s’intitule “Une autre manière d’être chrétien en France. Socio-histoire de l’implantation baptiste (1810-1950)”) – je passe sur tout ce qui nous est commun, le symbole de Nicée-Constantinople en premier lieu – sont les suivantes (initialement explicitées en 1989 dans le travail de recherche universitaire d’un historien anglais, David Bebbington, professeur à l’université de Stirling en Écosse, mais elles se trouvaient déjà dans la confession de foi de l’Alliance évangélique mondiale de 1951 et ont été reprises dans la confession de foi du Conseil national des évangéliques de France à sa constitution en 2010), elles sont au nombre de quatre :
      1- BIBLICISME : pour un(e) évangélique, la Bible est LA PAROLE DE DIEU ayant, seule, toute autorité en matière de foi et de vie ;
      2 (parfois inclus dans le point 1) – Le “CRUCICENTRISME” : un(e) évangélique met l’accent sur l’œuvre expiatoire du Christ à la Croix et sur la pleine valeur de substitution pénale de son sacrifice en notre faveur, par pure grâce dans un don gratuit aux êtres humaines
      3 – Le “CONVERSIONNISME” : un(e) évangélique à la conviction qu’on ne nait pas chrétien(ne), mais qu’on le devient ; il faut passer par l’expérience spirituelle de la repentance et faire le choix personnel de donner sa vie à Jésus pour recevoir le salut qu’il nous offre ; cette expérience porte divers noms : conversion, nouvelle naissance ou régénération. Le baptême adulte par immersion (éventuellement anabaptiste, c’est-à-dire un “re baptême” lorsqu’il y a eu baptême de l’intéressé(e) par aspersion lorsqu’il(elle) était un petit enfant) est l’expression logique et publique de cette décision.
      4 – le MILITANTISME : un(e) évangélique est convaincu(e) que la meilleure chose qui puisse arriver dans la vie de quelqu’un est de faire ce choix de devenir disciple de Jésus en lui donnant sa vie, il (elle) aura donc spontanément à cœur de partager la Bonne Nouvelle (= sens du mot Évangile) du salut en Jésus-Christ, et les convictions qui en découlent, autour de lui (famille, amis, voisins, collègues…) ou en partant comme missionnaire loin de chez lui.

      Alors dites-moi @Gerard P, en quoi ces caractéristiques font de l’évangélisme un humanisme anthropocentrique ?

      Moi, je me vois, et je vois mes frères et sœurs évangéliques, vivre comme des personnes dont le centre de la vie n’est pas leur propre nombril et confort et bien-être, fût-il psychologique, moral voire spirituel, mais dont le centre de la vie est leur amour pour ce Jésus qui les a sauvés et pour Son Père auquel ils rendent grâce et gloire, dans leurs prières, leurs chants, leurs cultes, l’étude de Sa parole mais surtout dans leur vie de tous les jours, dans une vision globale parfaitement théocentrée.

      Sur le plan doctrinal, théologique, les différends entre catholiques et évangéliques sont nombreux (et les plus importants pas là où beaucoup les imaginent), mais l’éthique évangélique est très proche de l’éthique catholique, beaucoup plus que beaucoup aussi l’imaginent. Elle est aussi fortement exigeante. Mais un(e) évangélique ne tente pas de conformer sa vie en cohérence avec l’éthique biblique POUR obtenir son salut ou POUR obtenir une meilleure récompense au ciel, mais PARCE QUE Jésus l’a DÉJÀ sauvé(e) et qu’il (elle) a à cœur de faire plaisir à son Seigneur et Sauveur. La mise en perspective est tout autre.

      Je ne vois pas que l’on puisse qualifier cette vision d’humaniste.

  10. Avatar Rosetta dit :

    @Charlotte Parc

    ” Avez-vous déjà personnellement été agressée physiquement?…”. La réponse est oui et bien plus que cela mais j’évite d’étaler ma vie sur ce forum dont ce n’est pas l’objet. Ceci étant je vous suggère cordialement d’éviter des messages trop longs car les gens ne les lisent pas. Il ne s’agit pas d’écrire des romans ou des soutenances de thèses mais des messages courts et simples.

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Rosetta
      Vous répondez à mon message sur la forme et pas sur le fond.
      Ce message-ci est-il assez court ?
      Où ai-je écrit qu’un chrétien attaqué ne devait pas se défendre ?

      1. Avatar Rosetta dit :

        @Charlotte Parc

        En parlant de se défendre, je parlais d’utiliser des armes en temps de conflit et de les utiliser si besoin est. Votre exemple
        de porter plainte en période de paix au commissariat du coin suite à une agression est une défense minimale. Quant à la longueur de vos messages je donnais juste mon point de vue mais libre à vous d’en écrire des tonnes.
        Bonne soirée.

  11. Avatar Charlotte Parc dit :

    Au sujet du “procès” que me font certains commentateurs, sur ce qu’ils jugent être de ma part un parti pris absolu de non-violence, alors que je n’ai jamais rien écrit – ni même pensé – de semblable, et me souvenant aussi de l’article parlant de la réaction l’abbé Grosjean face à cette persécution
    https://www.christianophobie.fr/la-une/chretiens-persecutes-faire#.WUHqFdxpzX4
    je viens de tomber sur un assez long, mais très instructif, article écrit par quelqu’un qui sait de quoi il parle, un ancien évêque de l’église méthodiste de Malaisie, Hwa Yung, intitulé « Nous pouvons accepter le martyre, mais pas le génocide ! » et en sous-titre “Endurer fidèlement est-il le seul paradigme des chrétiens face à la souffrance ?” Vous le trouverez ici
    https://fr.ifesjournal.org/nous-pouvons-accepter-le-martyre-mais-pas-le-génocide-83145fa2983c

    D’ailleurs tout le numéro 3 de ce journal “Parole et monde” a pour thème la persécution. Il est globalement d’une lecture passionnante, offrant une occasion rare de réflexion en profondeur sur le sujet et en lien étroit avec le propos de ce blogue https://fr.ifesjournal.org/persecution/home
    J’ai aussi beaucoup apprécié l’article sur “la théologie des larmes”.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services