La Une

Armer des « milices chrétiennes » en Irak ? Des Assyriens répondent au patriarche Sako

Commentaires (9)
  1. Pénélope dit :

    Mg Sarko se plaint des départs de sa population chrétienne,si personne ne peut les défendre il faut leur permettre de le faire pour leur liberté et celle de leur pays;ils montrent leur courage contrairement à beaucoup d’autres qui n’essaient même pas;les armes et leur foi en Dieu,ils montreront que cela doit se faire et réussiront

    1. Michel dit :

      Mgr Sako n’a rien à voir avec Sarko !!!

  2. Gérard P. dit :

    La non-violence comme de mai 68 permet à toute canaille de prendre le pouvoir sans difficulté!
    Bien sûr les ecclésiastiques compte les martyres,travail comptable,mais il serait temps d’élaborer une stratégie de déffensive efficace, vu que historiquement, quand les lâches prennent,une féroce défaite ils abandonnent la batailleet préfère se cacher. Il est vrai que la violance n’à jamais résolut quoi que ce soi ce qui est valable pour des personnes civilisées et instruites,mais face à des fous stupides il n’y à pas d’autre remède malheureusement!La paix est à ce prix,sauf si DIEU et tous les
    Saints s’en mêlent.

  3. Pascal dit :

    La situation est de toute façon très inconfortable pour les Assyriens. Ils ont à choisir entre une satrapie kurde, une satrapie sunnite (arabe) soutenue par la Turquie et une satrapie chiite (le pouvoir à Bagdad).

  4. Françoise dit :

    Il est bien précisé que les Assyriens chrétiens ont besoin d’armes : il s’agit de légitime défense et le maintien de l’embargo sur les armes dans la région maintenu par l’Occident depuis plus de 5 ans est à l’évidence criminel.

  5. Maysie dit :

    Il ne faut plus confondre religion et politique . On tombe dans l’idéologie quand on arrive à dire : Les chrétiens, ce sont ceux qui ne se défendent pas. Les chrétiens, ce sont ceux qui tendent l’autre joue pour recevoir la deuxième gifle.
    Il est temps de revenir au sain discernement, tant décrié, que Benoît XVI avait exprimé à Ratisbonne.
    L’´ amour, oui, mais pas sans la vérité.
    Actuellement, nous sommes englués dans l’amour sans la vérité.

  6. Manuel dit :

    Sur le fond, le patriarche Sarko a raison mais le contexte actuel fait que la situation est très grave. Si les chrétiens sont armés, ce sera surtout pour défendre leur population et non pour attaquer des innocents, ni par souci de vengeance. De plus, les chrétiens sont suffisamment fiables que pour inspirer confiance des diverses nations.

  7. Charlotte Parc dit :

    “L’Orient compliqué” … De Gaulle avait bien raison.
    Mais on peine à trouver les “idées simples” qu’il revendiquait.
    Même les chrétiens entre eux sont infoutus de s’accorder !

    Je ne suis ni irakienne, ni syrienne et ce n’est pas à moi de prendre parti dans cette dramatique situation. Il n’y a que les habitants de ces pays qui peuvent trouver entre eux les accords pour sortir de cette guerre. Aucune décision plaquées de l’extérieur n’a de chance de réussir. Toutes celles qui l’ont été dans le passé – même récent – ont fait tellement de dégâts !

    Ma foi en l’Évangile me donne à penser que le chemin des armes est a priori à rejeter (“Tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée.” Matthieu 26,52) et je comprends la position de Mgr Sako(SAKO sans r, @Pénélope et @Manuel) qui pense qu’armer des milices chrétiennes c’est les jeter dans la gueule des loups qui les instrumentalisent à leur propre profit (qui Bagdad, qui les Kurdes et qui les Sunnites,et tous à la fin ne feront des chrétiens qu’une bouchée) mais d’un autre côté je sais que la problématique de la “guerre juste ” ne date pas d’hier, qu’Augustin et Thomas d’Aquin l’ont largement abordée sans la résoudre, et les arguments des Unités de Protection de la plaine de Ninive sont parfaitement recevables. En particulier celui de la nécessité d’une séparation totale entre églises et état, entre pouvoir religieux et pouvoir civil, entre spirituel et politique, ce qui n’implique nullement que toute manifestation religieuse soit absente de la vie publique comme voudraient l’imposer les laïcards de tous poils qui sévissent sous toutes les latitudes.

    Tout est très compliqué au Moyen-Orient
    Uns chose est sûre : en tant que chrétiens, nous devons être solidaires de nos frères et sœurs dans la foi qui souffrent de ces guerres.
    Prions l’Esprit Saint pour qu’Il donne à chacun sagesse et discernement, amour et unité.

  8. Etienne dit :

    Votre lecture littérale de St Matthieu montre que vous comprenez ce passage de la manière stupide que nous impose un clergé post-soixante-huitard.

    Relisez dans l’A.T. l’histoire de Bethsabée, vous comprendrez d’où vient cette parole attribuée au Christ.

    Lui qui, peu de temps avant, notait avec réalisme et satisfaction qu’il y avait deux glaives dans son équipe.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services