La Une

Autriche : quatre églises vandalisées samedi dernier à Vienne

31 mars à 16:30
Commentaires (8)
  1. Avatar ArcSaintbernard dit :

    … et, bien sûr, au lieu d’expulsion immédiate d’Europe, ce sera certainement le droit d’asile à Ibrahim, qui en promet d’autres. Bienvenu en Europe, cher briseur de statues, puisque l’Europe est voué à l’islam !

  2. Avatar Jean-Marie dit :

    Il est pas fou cet Ibrahim pour venir en Europe et répandre la bave islamiste !
    Continons d’aduler cette Europe de Schengen qui ouvre largement ses portes aux barbares !

  3. Avatar Marie Claude dit :

    En Autriche comme en France….on relâche le vandale….pour soit disant le convoquer ultérieurement et lui laisser donc tout loisir de récidiver n’importe où dans l’Union Soviétique Européenne,dite de Schengen.

  4. Avatar ian Sobieski dit :

    Un demandeur d’ asile de nom Ibrahim qui détruit une statue dans une église ? Et il ne lui arrive rien? Mais il devrait être imédiatement renvoyé dans son pays! “Le mal fleurit quand les hommes de bien ne font rien” dit Edmund Burke. Il n’ y a donc pas d´hommes de bien en Allemagne? Mais qu´est ce que c´est que ce bordel d´Europe? Et cet infidèle est demandeur d´asile? Ça me met en rage que les gouvernements de ce qu´on appelle l´Europe laissent ces sauvages ignorants, ignares, barbares envahir nos pays et détruire notre patrimoine catholique impunément…Mais réagissez, ne vous laissez pas amener à l´abattoir en silence! Ah elle est belle cette Europe sans foi, sans Dieu et sans âme! Que Dieu ai pitié de nous pauvres pécheurs.

  5. Avatar Charlotte dit :

    Exode 20:4-6 2 « Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punit l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fait miséricorde jusqu’à mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. »
    1 Jean 5:21 3 « Petits enfants, gardez-vous des idoles. »

    L’iconoclasme, puisque c’est de ça qu’il s’agit, est aussi vieux que le monde et touche toutes les cultures et religions qui usent d’images, peintes ou sculptés.
    Il a existé dans l’Égypte pharaonique,
    Dans les trois monothéismes, en toute logique, la représentation du divin étant formellement interdite, il n’aurait jamais dû y avoir de problème de ce type …et pourtant l’iconoclasme a pu se développer au sein même du christianisme parce que très tôt dans l’histoire de l’église toute une “iconographie” s’est développée, l’église s’est mise à produire des images. A tel point que les autorités embarrassées ont dû élaborer des avis sur le statut des icônes et des statues. Les deux iconoclasmes byzantins des 8ème et 9ème siècle furent bien ceux de chrétiens iconoclastes contre d’autres chrétiens iconodules, tout comme d’ailleurs l’iconoclasme protestant au 16è siècle contre l’iconodulie catholique.
    Ces attaques iconoclastes sont le fait pratique des conséquences de conflits théologiques portant sur le statut des images, pas la conséquence de la christianophobie.
    Autre est l’iconoclasme de la Révolution Française , que l’Abbé Grégoire, forgeant un néologisme, a qualifié de “vandalisme”. C’était un iconoclasme politique visant essentiellement la royauté et ses symboles dont des églises faisaient partie.
    Les musulmans , dès le commencement s’en sont pris à toutes les images , dans leur propre camp, mais aussi dans les camps adverses, quels qu’ils soient, animiste (idoles de la Kaaba) chrétiens (iconoclasme omeyyade à Damas) pharaonique (le nez cassé du Sphinx est dû à un iconoclaste musulman au 14è siècle), hindouiste (destruction de temples entiers en Inde) tout récemment bouddhistes (en Afghanistan bombardement des grands bouddhas de Bamiyan).
    J’ai même vu au Cambodge des temples d’Angkor à la statuaire totalement bûchées, au sujet de laquelle notre guide nous a vite repris lorsque nous manifestions notre réprobation quant au comportement des Khmers rouges : les destructions ne dataient pas de ces terrifiants communistes …mais des bouddhistes au 10ème et 11ème siècle lorsqu’ils ont succédé aux hindouistes qui régnaient jusque là en maitres au Cambodge !

    En bonne parpaillote, j’apprécie hautement le dénuement de nos temples et églises où seule est tolérée la croix nue, sans représentation du Christ crucifié, car il est ressuscité et là est la centralité de notre foi “car si Christ n’est pas ressuscité, notre foi est vaine” 1 Cor 15,17 mais je suis reconnaissante à mes ancêtres dans la foi de ne pas avoir détruit tant de chefs-d’œuvre artistiques magnifiques qui auraient pu tomber sous leurs burins.

    Nous vivons dans un siècle où nous sommes sensés être devenus civilisés et tolérants, et quelles que soient nos convictions religieuses quant au statut des images, aussi bien fondées soient-elles, cet irrespect gravissime à l’encontre d’objets vénérés par certains, où simplement regardés comme des œuvres d’art , qui de surcroit sont la propriété d’une communauté ou d’une personne et qui sont souvent les plus belles marques de notre passé commun est inadmissible. La loi réprime toujours ce genre de comportement. Le problème majeur est que les casseurs ne sont jamais les payeurs.
    Mais l’iconoclasme, même si l’on comprend bien qu’il blesse et choque profondément les membres de la communauté victime, est-il toujours de la christianophobie ? N’est-il pas parfois simplement de l'”iconophobie” quand bien même les images cassées seraient exclusivement chrétiennes ?
    L’iconoclasme persistera tant que des images seront forgées ou sculptées ou dessinées ou peintes …
    A tout prendre, c’est moins grave que s’en prendre aux humains. Il faut remettre les choses à leur justes proportions. Çà n’a rien à voir avec la torture et l’assassinat de nos frères et sœurs de par le monde.
    Mais il ne faut pas les minimiser non plus.
    Merci M. Hamiche de ce minutieux travail de fournis de recensement de ces actes condamnables.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services