La Une

Belgique : des tombes vandalisées à Vielsalm

Article précédent
Crèches : Coca Cola… Zéro !
17 décembre à 16:47
Commentaires (1)
  1. Avatar Françoise dit :

    Ces jeunes vandales âgés de 10 à 13 ans, voire moins ou plus, sont hélas souvent des enfants du divorce.
    La destruction de la cellule familiale, c’est comme la fission de l’atome : elle porte en elle le germe de nombreuses destructions du patrimoine, de la délinquance. Cela ajouté au vandalisme islamique forme un cocktail explosif.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services