La Une

Bien vu…

Commentaires (20)
  1. gaudet dit :

    La déclaration de Mrg Aillet doit être accueillie favorablement. Cependant , elle se trouve foncièrement incomplète et met en lumière, sa regrettable méconnaissance de l’islam réel.

    Comme l’immense majorité des évêques de France et même des membres de la haute curie romaine, Mrg Aillet commet un total contresens sur la doctrine musulmane. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les islamistes ne sont pas de mauvais musulmans, c’est à dire des illuminés s’étant profondément trompés sur la nature de leur religion et le contenu de l’ouvrage fondateur.

    Autrement dit ,en accomplissant leur oeuvre de terreur et de destruction , les islamistes font preuve d’une fidélité remarquable face au coran, dont les lois implacables de la fameuse charia, rendent obligatoire la lutte contre les infidèles, et la mise en place d’un système de répression judiciaire, ayant pour résultat de réduire en esclavage la condition féminine .

    On ne combat un mal qu’en s’attaquant à sa source, et condamner vigoureusement l’islamisme ne sert strictement à rien, si on ne décide pas de lutter également contre l’origine de toutes ces horreurs contenues , non pas tant dans la conscience des gens, mais bien plutôt dans les préceptes criminels de la charia, qui constitue une partie très importante du Coran!

    Je reconnais donc ouvertement mon islamophobie personnelle, et je la revendique sincèrement , en raison même du contenu doctrinal d’un livre, dont la mise en oeuvre est directement responsable de la mort de milliers d’innocents depuis des siècles. Toute autre point de vue face à l’islam est carrément mondain , inutile, et surréaliste !

    Par ailleurs, Mgr Aillet étant évêque de Bayonne, je me réserve le droit de lui adresser une lettre reprenant en détail le contenue de ce message, car je suis domicilié sur le territoire de son diocèse.

    1. Bruno dit :

      Je n’ai rien contre votre dégoüt de l’islam. Mais que votre amour pour les musulmans soit fort, solide. Si vous n’aimez pas vos ennemis, vous n’êtes pas vraiment chrétien. L’amour du prochain se vérifie lorsque le prochain vous fait souffrir. Car si vous aimez ceux qui vous aiment, vous êtes comme “eux”, comme les païens. Croyez en l’amour. Pour le reste, je ne critique pas votre critique de l’islam, même si j’ai des amis musulmans qui voient bien autrement l’islam. Car eux aussi écoutent leur coeur plus que leur religion, comme nous chrétiens sommes invités par notre Eglise à écouter notre conscience avant tout le reste.

      1. Roland dit :

        Je pense que Bruno ne répond pas exactement au problème en parlant d’aimer son ennemi. Car il s’agit ici de dire clairement que l’on déteste l’Islam, comme les martyrs des premiers siècles étaient capables de maintenir leurs détestations des idoles païennes. Bien sûr nous devons nous efforcer d’aimer nos ennemis, même si c’est très difficile.
        Quand nous corrigeons nos enfants en leur disant ce qui est bien et ce qui est mal, nous sommes dans la situation assez confortable, comparable à la situation où nous nous trouvons lorsque notre raison nous montre que l’islam est détestable. Mais nous sommes aussi dans la situation confortable de continuer à aimer nos enfants car l’instinct “maternel” ou “paternel” nous y pousse naturellement et que en général nous n’avons pas été agressés par nos enfants d’une façon violente au point de les craindre.
        Il est beaucoup plus inconfortable de détester l’islam tout en aimant les musulmans auteurs de crimes… car nous savons maintenant que ces crimes sont innombrables et qu’ils ont été commis au nom de cette doctrine détestable qui s’appelle simplement l’islam et non l’islamisme. Même si localement nous connaissons des musulmans pacifiques et sympathiques, la doctrine est mauvaise et nous devons le dire et le répéter en toute circonstance où il est opportun de le dire.
        Très longtemps nous avons considéré l’islam avec une certaine condescendance en voyant bien ses défauts, mais en jugeant la doctrine comme vieillotte et surannée. Bref l’Islam c’était surtout le coran, un livre un peu oublié sur une étagère, que quelques égarés consultaient de temps en temps. Maintenant il nous faut nous habituer au fait que pour un milliard d’individus l’islam est une cette doctrine très actuelle et doit être mise en pratique. Et notre devoir de chrétiens c’est de combattre cette doctrine (comme Saint-François d’Assise avait tenté de l’éradiquer du cœur d’un sultan d’Egypte)… au besoin en nous fâchant pour de bon avec nos connaissances musulmanes et nous préparant aux inévitables représailles physiques que les musulmans amis ou ennemis nous infligeront.

      2. Olav dit :

        Je ne sais comment on se défend ou on protège sa famille d’un ennemi en l’aimant.

      3. Gérard(l'autre) dit :

        Bruno
        Moi aussi, j’ai beaucoup d’amis musulmans. Je vis au Maroc.
        Effectivement, face aux exactions des “Islamistes”, ils répondent que : “Ce n’est pas ça l’Islam !”
        D’ailleurs, peu de marocains sont informés des massacres des chrétiens dans le Moyen Orient.
        Mais … mettez les en face de leurs contradictions et vous constaterez d’abord qu’ils ne connaissent du Coran que ce qu’ils veulent connaître et ensuite qu’ils sont beaucoup plus solidaires qu’ils ne le paraissent … momentanément !
        Mettez vos amis en demeure de choisir entre la défense de la France et les islamistes … par exemple !
        Le précepte de la joue tendue ou de l’amour du prochain s’applique à titre personnel.
        Il ne s’applique plus quand il s’agit de combattre le terrorisme.
        J’aime beaucoup les gens qui m’entourent. Mais je sais aussi me montrer fort et catégorique quand ils m’opposent parfois leurs conceptions religieuses.
        Et c’est pour cela qu’ils me respectent. Car je sais que si je leur donnais la main ils me mangeraient le bras … Et eux, le savent aussi !

      4. Isabelle dit :

        “Aimer ses ennemis” : beaucoup de personnes se basent sur cet impératif chrétien MAIS sans le comprendre, hélas ! Aimer ses ennemis ne veut pas dire qu’il faut faire “profil bas” devant eux, non ! Aimer ses ennemis veut dire : PRIER POUR SES ENNEMIS.
        Et croyez-moi, ce n’est pas si facile que cela en a l’air. Essayez de prier pour quelqu’un qui vous a vraiment fait du mal ou qui en a vraiment fait à l’un de vos proches, vous verrez…

      5. jofel dit :

        Paroles d’Evangile, certes ! Mais « aimer ses ennemis » quels qu’ils soient, ou son prochain quel qu’il soit, c’est surtout attirer leur attention sur l’état de condamnation de l’homme, de l’humanité entière, depuis son existence. Ce que nous avons été dans le bien comme dans le mal au cours de notre vie, c’est ce que nos ancêtres de l’époque pré-diluvienne ont été aussi, jusqu’au jour de la chose incroyable qui les emporta tous. Sauf une famille de huit membres dont le père avait cru à la voix d’en haut. Ils n’étaient sans doute pas meilleurs que les autres, mais ils avaient saisi, gratuitement, la seule opportunité de sauver leur vie : une seule arche de salut, une seule porte vers la vie. Il faut croire que le « bien et le mal » était bien accroché à leur chair et transmissibles puisqu’ ils sont toujours là, bien présents dans toute l’humanité à des degrés divers. Ce bien et ce mal qui ont reçu pour identité globale le nom de « péché ». Du plus petit au plus infâme, c’est le «péché ». L’histoire se répèterait-elle ? Peut-être pas sous la même forme, mais certainement car la même voix d’en haut s’est manifestée : « Car Dieu a tant aimé le monde (nous, ses ennemis à cause du péché) qu’il a donné son fils unique (Jésus) afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3 :16). Il est donc bien question, une nouvelle fois, de périr mais pour toujours. Que l’on soit riche, pauvre, au raz des pâquerettes ou Roi, ou président d’une nation, ou religieux, ou athée, libre ou esclave, de droite, de gauche, d’Orient ou d’occident, celui qui ne croit pas à cette nouvelle opportunité gratuite de salut, cette nouvelle Arche offerte en Jésus-Christ, Fils de Dieu, périra. Des hérauts ont parcouru la terre entière depuis près de deux milles ans, annonçant cet édit divin. Qui pourra affirmer ne l’avoir jamais entendu ? Et cette fin arrivera aussi soudainement que la première (Matthieu 24 : 27 et 37). Aimer son prochain, son ennemi, c’est surtout lui indiquer cet unique chemin qui mène à la vie.

    2. M68 dit :

      Après avoir adressé votre lettre à Mgr Aillet, nous vous suggérons également d’aller expliquer à tous ces islamistes assoiffés de sang que le coran est source d’horreurs. Bon courage…

      1. Jean-M dit :

        Il faut essayer d’évangéliser l’ami…En tous cas aider les associations qui soutiennent nos frères persécutés. Et nous-mêmes, …..essayer …..d’être des témoins de la grâce.
        Bien à vous en Christ.

    3. Olav dit :

      Entièrement d’accord, Gaudet. Il n’est plus excusable de ne pas avoir ouvert le Coran aujourd’hui. Il est gratuitement téléchargeable entre autres ici : http://islamfrance.free.fr/coran.html . D’autres traductions sont également en ligne pour ceux qui aimeraient comparer les traductions. Celle de Chouraqui est ici : http://nachouraqui.tripod.com/id16.htm
      Sous forme de pdf, le premier permet de rechercher toutes les occurrences de racines, mots ou expressions comme “assoc” (association, associateur, …), “mécr” (mécréant, mécroire, …), “gens du livre”, “enfants d’Israël”, etc..
      Difficile de se faire des illusions sur la pretendue interpretabilité du texte après cet exercice tout simple.

    4. José dit :

      cher Gaudet,

      Je vous lis souvent et vois combien vous regrettez que les évêques de France soit “muet” sans les médias.
      Ici celui-ci parle peu mais bien. Ce n’est pas ici son propos d’être ou non islamophobe ou paritaire pour les frères coptes. Il dénonce la position publique de la France quant a son attitude anti islamophobe et son aveuglement sur le terrorisme inhérent à la religion de l’islam (ici reporté contre les chrétiens égyptiens)…
      Je sais de quel bord est Msg Aillet et que cet homme est très bien comme évêque en France. Normalement il devrait vous plaire si vous l’écoutez (à sa cathédrale par exemple!).

    5. Robert dit :

      Merci Monsieur pour cette mise au point nécessaire . Ceux qui n’ont pas lu le Coran parlent dans le vide . Etant profondément athée je ne m’égare pas dans des discussions bysantines.
      Les assassins baptisés ” islamistes ” par l’établissement politique et ses médias stipendiés
      sont de purs MUSULMANS .

  2. Hélène dit :

    Et bien moi je suis parfaitement d’accord avec Monseigneur Aillet et je suis heureuse qu’il ait dit ce qu’il a dit.

  3. le perroquet dit :

    Merci Monseigneur,voici une démonstration réelle de la Foi qui ose+++
    L’islam a allumé un feu de violence sur la terre,qui ne s’arrêtera pas._Sa Sainteté Benoit XVI

  4. Jean-Marie dit :

    DIFFUSEZ : Lettre ouverte de Mr Tarek EZZAT ( Egyptien Professeur au CNAM) à Mr.
    Laurent Fabius, Ministre Français des Affaires Étrangères de la France.

    Monsieur le Ministre des Affaires Étrangères,

    J’ai appris par les médias que vous avez appelé à la libération de M. Morsi et de
    ses collaborateurs, que vous considérez comme des « prisonniers politiques ».
    En votre qualité de ministre, je suppose que vous recevez régulièrement, de la
    part de votre ambassadeur au Caire, et aussi de la part des services secrets de
    renseignements, des comptes rendu détaillés de ce qui ce passe en Égypte.
    Ainsi, vous ne pouvez pas dire ‘je ne savais pas’.

    -Vous savez certainement que depuis l’accession de M. Morsi au pouvoir, il y a
    quelque 1500 égyptiens tués par ses milices.

    – Vous savez certainement qu’au village de Dabyia, à Louxor, ces mêmes milices ont
    sauvagement assassiné quatre personnes, un prêtre et un ingénieur
    uniquement parce qu’ils sont chrétiens, et qu’elles ont incendié et pillé les
    maisons et les commerces des villageois et obligé la plupart d’entre eux à
    émigrer ou à se réfugier dans l’église. -Vous savez
    certainement que pour empêcher des chiites de fêter un événement religieux,
    les milices de M. Morsi ont incendié leur maison, tué quatre de la même
    famille et lynché leurs corps. Un véritable pogrom.

    -Vous savez certainement que des milices de M. Morsi ont poursuivis des enfants qui
    criaient contre M. Morsi et qui se sont réfugiés sur le toit d’un immeuble et
    pour les punir ils les ont balancés du haut de l’immeuble. Ceci s’est passé à
    Sidi Gaber à Alexandrie le 6 juillet 2013.

    -Vous savez certainement que le même jour, ces milices ont tué deux jeunes
    femmes, dont le seul crime fut d’avoir mis des autocollants hostiles à M. Morsi
    sur le pare-brise arrière de leurs voitures, l’une d’entre elles, Noha, a reçu 122
    coups de couteaux. Ceci a eu lieu à Alexandrie.

    -Vous savez certainement que l’armée égyptienne assure des missions de
    sécurité et de maintien de l’ordre à l’encontre de djihadistes au Sinaï et El Arish
    et que tous les jours tombent des soldats, voire récemment des civils tués par
    un obus qui a atteint leur maison

    -Vous savez certainement que la mafia de M. Morsi, cette milice organisée, a
    enlevé des jeunes filles chrétiennes, mineures, pour les violer, en invoquant
    pour motif le désir de les convertir à l’islam et les “marier” de force à un barbu
    de la milice islamiste.

    -Vous savez certainement que la milice de M. Morsi a organisé des convois de
    cars, où des fillettes étaient envoyées en nombre à des «spécialistes » pour être
    excisées.

    -Vous savez certainement que la confrérie des frères musulmans, aux abois,
    utilisent des femmes et des enfants, recrutés dans les orphelinats, comme
    boucliers humains. Vos services vous ont certainement envoyés des photos
    d’enfants en procession, habillés de leur linceuls, ou portant ces linceuls sur
    leurs bras frêles, et se disant candidats à la mort, au martyr, pour défendre la
    prétendue légitimité de M. Morsi et sa mafia.

    -Vous n’avez peut-être pas de pitié pour les adultes, avez-vous un peu de pitié
    pour des enfants, enlevés, assassinés, excisés, et manipulés par des terroristes
    en mal de victimisation ?
    Il est vrai que si vous vous intéressiez aux enfants, vous auriez commencé par
    vous occuper de l’éducation du vôtre, condamné par la justice française pour
    escroquerie et/ou abus de confiance.

    Monsieur le ministre des affaires étranges, vous avez, il n’y a pas longtemps,
    déclaré que M. Bashar el Assad « n’a pas le droit d’exister ». A ma
    connaissance, même le Ministre Nazi des affaires étrangères, Joachim Von
    Ribbentrop, n’a jamais fait de telle déclaration. C’est la première fois qu’un Ministre des Affaires Étrangères ait ainsi appelé au meurtre d’un ennemi. N’avez-vous pas honte de vous abaisser, et d’abaisser la France, en allant dans une probable réunion à Genève, négocier avec un représentant de quelqu’un ” qui n’a pas le droit d’exister” ?
    Ces temps-ci, vous rajoutez le grotesque au ridicule, et vous appelez l’Égypte à
    libérer des « prisonniers qui sont en fait poursuivis par les juridictions pénales
    pour des crimes dont vous êtes parfaitement au courant. Vous répondrez de vos fautes politiques devant vos électeurs. Je considère que par votre déclaration, vous tentez de protéger des auteurs de crimes contre l’humanité.Tenter de justifier ou d’excuser un crime contre l’humanité, ou d’en disculper ses auteurs est un crime sanctionné par la Loi Française.
    C’est pourquoi j’appelle tous les juristes qui prendront connaissance de cette
    lettre ouverte de vous assigner devant les Tribunaux Français, pour apologie ou
    complicité de crime contre l’humanité. Monsieur le Ministre des Affaires Étrangères, le temps béni des colonies est révolu. L’Égypte n’est ni une colonie, ni un protectorat de l’OTAN.
    Á part les réponses diplomatiques, que vous ne tarderez pas à recevoir,
    préparez-vous à répondre, en France, aux poursuites que les ressortissants
    français, épris des droits de l’Homme à la dignité et à la liberté.
    Je vous prie, Monsieur le ministre des affaires étranges, de croire à mes
    sentiments les mieux choisis.

    Tarek EZZAT.
    PS : Si vous souhaitez me poursuivre en justice pour diffamation ou injure, pas
    la peine de mettre vos services à mes trousses. Envoyez-moi un petit mot en
    réponse à ce message, et je vous indiquerai l’adresse à laquelle vous pourrez
    m’envoyer une assignation en justice.

  5. joseph dit :

    Merci Mgr Marc Aillet pour votre courage évangélique;le Christ ,s’ il a prôné l’ amour des ennemis a clairement dit que son Royaume n’ était pas de ce monde et que le disciple n’ est pas au dessus du Maître .A l’ Image de Jésus il a donné son Evangile ,paroles d’ amour et de vie ;le ciel et la terre passeront mais les paroles de Jésus ne passeront ; C’ est l’ Islam qui doit se convertir au christianisme et non l’ inverse : Le Prix àpayer . Les martyres de tous les temps témoignent par le don de leur vie qu’ ils ont choisis la route de ciel qui passe par la Croix.Merci Mgr ,beaucoup de ceux qui veulent suivre Jésus sont avec vous.En union de prières et d’ amitié.Joseph

    1. joseph dit :

      Je ne comprends pas votre interrogation : ” en attente de modération

  6. joseph dit :

    merci Monseigneur pour votre lucidité , votre foi , votre courage . A la suite de Jésus, vous nous “poussez” à mettre l’ Évangile à la première place et opter pour le royaume ou seul l’ amour régnerai , nous sommes avec vous et voulons témoigner que les paroles de Jésus sont la finalité de l’ histoire . Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas.Mon Dieu que votre règne vienne. Joseph

  7. Didier dit :

    Je vous conseille l’excellente présentation de l’Islam, faite dans ses 3 livres, par Mark.A.Gabriel ex professeur d’ l’histoire de l’Islam à l’université Al Azhar du Caire.

  8. barbary dit :

    Il n’ya d’islam que l’islamisme, mais il y a de bons musulmans, ceux là même qui ne vivent pas du coran.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services