La Une

Bruxelles : provocation offensante dans une vitrine du centre ville

Commentaires (33)
  1. Mikael dit :

    Il ne faudrait pas tomber dans la psychose. Peut être cette dame n’est qu’une simple chrétienne qui voulait rendre hommage au Christ en le représentant en statues. Qu’il soit peint ou non qu’elle est la différence?

    1. Yves dit :

      Mikael bonjour.
      Vous n’avez pas forcément tord. Bonne et Sainte Année. Yves

    2. Jean dit :

      Vous avez raison, ce qui compte c’est le message du Christ.

    3. frannot dit :

      Oui, cela ne me choque pas au premier abord

  2. Eric dit :

    Je ne vois pas trop où est le problème… Que dire des statues de la Vierge Marie dans les magasins de Lourdes avec un girophare sur la tête ou qui clignote de partout tel un sapin de Noël…

    1. frannot dit :

      C’est bien ce que je pensais ! le côté mauvais goût, le kitch de tant de bondieuseries !

  3. Jean-François dit :

    L’offense fait sans doute défaut, car la coloration totale des statues n’a rien d’irrespectueux. Sur les vitraux monocolores des églises de construction contemporaine la représentation des saints et des autres personnages bibliques on non, n’a jamais entrainé de critiques autres qu’artistiques. De même que dire des statues en marbre colorées qui ornent nos sanctuaires? Et fort à propos, je ne peux m’empêcher de dire : ne coupons pas les cheveux en quatre!

    1. @Jean-François

      Un “détail” semble vous avoir échappé. Relisez mon post.

      1. frannot dit :

        Si ce sont les “mains soi-disant coupées” …
        Ces plâtres sont manifestement des statues sulpiciennes du XIXè s, (que l’artiste s’est contentée de repeindre) qui, comme souvent, ont perdu accidentellement les parties “qui dépassent” …

    2. frannot dit :

      … et je ne peux m’empêcher de penser au “Christ jaune” de Gauguin (1889)

  4. Philippe dit :

    Pourquoi offensente ! Elle fait ce que église catho fait !! Mes euh il son permis depuit belle lurette

  5. Kryzaal dit :

    C’est peu être simplement du mauvais goût …

  6. Maysie dit :

    Elle ne sait plus de quels atours se parer .
    Vus les noms qu’elle s’attribue c’est à Sainte Anne qu’elle devrait crécher quelque temps …. On doit bien trouver une maison de ce genre à Bruxelles .

  7. Youcef dit :

    Ceux qui se moquent ou qui tournent le dos à Jésus, paieront surement et chèrement leur inconsciences par les malédictions des envahisseurs musulmans. Notez le bien SVP!

  8. Anne dit :

    Où est l’offense ? Je ne comprends pas…. C’est peut-être le contraire, une volonté affirmée de crier sa foi en Jésus-Christ, à la face de tous ceux qui refusent ne serait-ce qu’un simple “joyeux Noël”…

  9. Alexandra dit :

    A mes yeux cette plasticienne n’ a voulu que reviser avec beaucoup de respect, la tradition culturelle et artistique chrétienne.

  10. E.Gérard dit :

    L’offense réside certainement dans la l’absence des mains : « Que ta main gauche ne regarde pas ce que ta main droite a donné » Et puis, la longueur des cheveux n’est pas anodine. Oui ! il y a certainement un message pas très catholique. Sainte et heureuse année à tous, que la lumière du Christ illumine votre chemin…

  11. Maysie dit :

    Pour la peinture , elle a du utiles les colorants capillaires qui lui restaient. A mon avis , elle ferme son salon de coiffure. Et elle dit adieu à tous ses anciens clients représentés dans la vitrine.

  12. Maysie dit :

    Elle a utilisé ses colorants capillaires.

  13. Jean-Marie dit :

    Personne chez les belges pour foutre un pavé dans la vitrine ?
    Tiens, tiens, v’là du boudin…c’est pas pour les belges etc…

  14. adamastor dit :

    Il ne faudrait pas devenir paranoïaque! A Lisbonne où je me trouve, il est courant de voir par exemple, Saint Antoine de Padoue qui est en fait un saint de nationalité portugaise (né à Lisbonne en 1195, mort à Padoue en 1231), proposé dans les couleurs les plus diverses. Beaucoup en achètent. Les Portugais sont très croyants et catholiques et n’auraient pas l’idée d’en prendre ombrage.

    1. @adamastor

      À Lisbonne peut-être… Mais à Bruxelles ? Et les Portugais achètent-ils donc des statuettes de Jésus ou de Marie aux mains brisées ?

  15. Maysie dit :

    Ah oui ! Elles ont les mains brisées !
    N’ a -t-on pas coupé la main de statues sur les cathédrales cette année?

  16. Charlotte Parc dit :

    Intriguée plus que véritablement choquée par cette installation constituée d’une accumulation de statuettes du Christ, et quelques rares de la Vierge portant l’Enfant-Jésus, pas forcément dans mes goûts artistiques, mais chacun ses sales goûts disait ma grand-mère, et interpellée par le fait que la majorité des lecteurs de ce blogue qui ont jugé bon de laisser un commentaire ne vont pas du tout dans le sens de @M. Hamiche, j’ai eu l’idée de tenter de joindre l’artiste par téléphone, pour en avoir le cœur net et lui demander ce qu’elle avait voulu faire et signifier, puisque son numéro se trouve dans le petit cadre dans la vitrine

    Alors voilà j’ai recueillis plutôt de bonnes nouvelles : j’ai du premier coup réussi à la joindre en milieu d’après-midi ce 3 janvier ; c’est une dame brésilienne avec un joli accent qui est de confession chrétienne, qui voue un culte qui me semble plus que respectable au Christ “J’ai voulu montré Jésus, car c’est Noël, c’est Lui qu’il faut montrer” et qui est depuis de très nombreuses années collectionneuse de ces petites statues, qu’elle a achetées en grand nombre chez des marchands, ou aux puces ou encore qu’on lui a offertes car ses amis connaissent sa collection.
    “Mais s’il vous plait pourquoi avez-vous coupé les mains de vos statues ?” “Mais je ne les ai pas coupées !! Simplement, elles n’y étaient pas lorsque je les ai achetées ou qu’on me les a offertes.” Ensuite elle m’explique la fabrication de ces statuettes : elles sont pour la plupart en plâtre et les fabricants les moulaient sans les mains, trop fragiles au démoulage. Elle m’a dit “Regardez bien dans la vitrine, les mains ne sont pas cassées, à la place de chaque main qui manque il y a un petit trou où les mains étaient ensuite placées juste avant la vente, parfois par les marchands d’art religieux eux-mêmes, en plâtre ou dans un autre matériau, mais nombre de ces statues proviennent peut-être de réserves ou de stocks de fabricants ou de marchands, désolidarisées de leurs mains, ou dont les mains ont été cassées ou perdues dans les déménagements divers. Je n’ai rien cassé du tout, mais n’ai pas jugé nécessaire de reformer ces mains manquantes, d’ailleurs j’ai laissé toutes celles qui étaient présentes”.
    Je lui ai posé ensuite la question de la signification de l’accumulation de ces statues, elle m’a répondu “Ce n’est pas une accumulation, c’est une installation qui m’a été demandée pour une vitrine de Noël et c’est ma réponse d’artiste chrétienne qui souhaite que l’on fixe ses regards sur Jésus à Noël.”

    Donc conclusion pour moi : chacun est libre de ses goûts artistiques, aussi mauvais soient-ils jugés par d’autres, mais ne taxons pas de christianophobe une manifestation qui non seulement ne l’est pas du tout, mais qui au contraire, dans ses intentions, veut honorer le Christ !!
    C’est pour moi le même problème qu’avec le rap en musique, comme je l’ai écrit à propos de l’interview et du clip de Oldream https://www.christianophobie.fr/videos/oldream-des-tenebres-du-salafisme-a-la-lumiere-du-christ#.VKgPzXuYti0 , il n’y a pas que le grégorien pour honorer Dieu de tout son cœur en musique ; il n’a pas non plus que Rembrandt, de Vinci ou Dürer, le marbre ou le bois polychrome pour honorer Dieu par la peinture, la sculpture, les arts graphiques ou manuels de façon générale. Le temps fera le tri de ce qu’il faudra retenir de l’expression artistique contemporaine.
    En attendant, ne faisons pas de procès d’intention, surtout pas de procès en sorcellerie, car notre esthétique n’est pas partagée par tous ou plutôt parce que nous ne goûtons pas l’esthétique nouvelle revendiquée par certains. Finalement la réaction partagée par la majorité des blogueurs de christianophobie.fr qui se sont exprimés ici me semble parfaitement adaptée à la situation.
    Cela écrit, personnellement je préfère cent fois ma petite crèche ordinaire en petits santons de plâtre traditionnels que je possède depuis plus de 40 ans dans des coloris tout ce qu’il y a de plus classiques, et que j’installe tous les ans sous le sapin, que cette “installation-là”. Mais je ne crie pas à la christianophobie !

    1. @Charlotte Parc

      Merci pour votre enquête et toutes les précisions apportées aux lecteurs de L’Obs !

  17. angel dit :

    Bonsoir Daniel
    votre article relate des mains coupées Normalement d’après mr le Curè toutes statues (effigies) ayant les mains coupées sont des statues des-sacralisées ici ce n’est pas le cas mais peut se rapporter à ;
    L’historienne Carla Wisch explique, “Dans le catholicisme populaire, la Main Toute-puissante symbolise la main toute-puissante de Jésus Christ. Avec son stigmate, la main coupée évoque l’image de la main de Jésus cloué sur la croix. bonne soirèe

  18. Maysie dit :

    @ Charlotte Parc
    Bravo! Vous avez eu la bonne réaction .
    Toutefois l’exposition reste bizarre dans un salon de coiffure ….
    Mais il s’agit d’une commande, dit l’artiste.
    Elle ne vous a pas donné la raison des couleurs de ces statues ?
    On les verrait aussi bien dans une teinturerie.

    1. Charlotte Parc dit :

      @Maysie
      Les goûts et les couleurs…..
      Personnellement je n’apprécie que très modérément, mais elles sont plutôt joyeuses, non ?
      Comme le mystère de l’Incarnation que nous fêtons à Noël !
      En quoi seraient-elles plus offensantes en vert ou en orange qu’en blanc pisseux dans lequel elles se trouvent le plus souvent classiquement ?
      Je ne pense pas, comme le souligne @Eric ci-dessus que les vierges de Lourdes clignotant avec un gyrophare sur la tête en guise de couronne, ou creuse en plastique fluo remplie d’eau de la grotte soient de bien meilleur goût ! Pourtant personne ne s’en offusque, surtout pas dans la catholicité, et personne ne crie à la christianophobie !

  19. Gilberte dit :

    Au Moyen Age, les statues étaient peintes: dans ma cathédrale, une statue de la Vierge du 13e siècle vient d’être restaurée, il reste des résidus de peinture sous le vernis de la peau, invisibles dans la niche, pour les visiteurs
    J’ai connu un prêtre qui disait: il vaut mieux de l’hostilité que de l’indifférence: l’indifférence est mortelle; aussi je pense qu’il vaut mieux une vitrine pleine de statuettes d’art populaire qu’une vitrine appelant à une consommation sans rapport avec Noël

  20. Maysie dit :

    Personnellement, je trouve cette exposition hideuse et sinistre malgré la beauté intrinsèque du visage du Christ outragé.
    Dire que cette ” Dame” a voulu représenter Noël !
    Un Noël funéraire peut-être .
    Évidemment il y a le rappel profane du rouge et du vert qui sont les couleurs du sapin , mais quel rouges et quel verts fluos et délavés …
    C’est une excellente idée, une excellente initiative, Charlotte Parc, de lui avoir parlé directement et d’avoir obtenu quelques réponses.
    Nous savons maintenant que cette dame collectionne les statues funéraires.
    Et faute de pouvoir leur faire un brushing , elle leur fait une couleur .
    J’ai l’air de me moquer, mais ce n’est pas de votre initiative, c’est de la vitrine .

    1. Charlotte Parc dit :

      @Maysie
      Chacun est parfaitement libre de ses goûts artistiques ! Et les vôtres sont respectables autant que ceux de n’importe qui ! Et comme chacun sait, le goûts et les couleurs, ça ne se discute pas !
      D’ailleurs, je ne suis pas loin de partager les vôtres.
      Mais ce que je voulais dire, c’est que ce blogue n’est pas un blogue de critique artistique sur l’art sacré mais un blogue de communication sur les actes de christianophobie, des plus petits, relativement anodins, comme les moqueries, au plus importants comme les déprédations volontaires, et jusqu’aux gravissimes allant jusqu’à l’assassinat de nos frères et sœurs au seul motif de leur foi.
      Et il me semble important de ne pas crier au loup en permanence : une vision artistique qui nous dérange n’est pas par principe ou fondamentalement ou systématiquement christianophobe. Il faut juger sur pièce et comprendre l’intention de l’artiste ; il se peut qu’elle ait manifestement et tout à fait volontairement été blasphématoire, il se peut qu’elle ait juste été maladroite sans volonté de se moquer, de nuire ou de blesser, il se peut aussi que l’intention de l’artiste soit la manifestation de la foi chrétienne d’une façon qui n’est tout simplement pas la nôtre. Il ne faut pas tout confondre et tout mettre sur le même plan. En tant que chrétienne, j’aime bien me référer à ce verset de Paul pour ce qui est de la vie pratique : “Examinez toute chose et retenez ce qui est bon.” 1 Thess5,21

  21. Marie Jesus dit :

    c’est magnifique !
    quelle belle dévotion avec toutes statues aux couleurs chaudes de la joie et récupérées aux marchés aux puces !
    j’en ai aussi, elles sont parfois abîmées et peuvent avoir les mains cassées, par le temps, l’usure, etc mais qui répare ?

    Félicitations à cette chère dame !

    1. frannot dit :

      … d’accord avec vous !
      L’ensemble est harmonieux et chaleureux

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services