La Une

Bruxelles : une église expose en permanence une bannière islamique

Commentaires (26)
  1. gaudet dit :

    L’évêque de Bruxelles est il donc informé de l’existence de cette bannière islamique dans un lieu saint, qui constitue une injure atroce pour tous nos frères chrétiens d’Orient mourant chaque jour dans des circonstances terrifiantes ?

    Dans l’hypothèse affirmative selon laquelle, l’évêque de Bruxelles est parfaitement informé de ce scandale intolérable, pourquoi ne réagit il pas ?

    En cas d’absence de protestation et d’interdiction de la part de l’évêque de Bruxelles, la communauté catholique de Belgique, est parfaitement en droit de penser qu’elle partage le même sort funeste que nous chrétiens français, à savoir que les évêques de nos deux pays, ont purement abandonner leur rôle de pasteur ardent et vigoureux défenseurs de la sainte Eglise, pour endosser le triste vêtement de fonctionnaires religieux apathiques et timorés, incapables de formuler à leur peuple une doctrine claire de ferme résistance , contre un pouvoir politique infâme promulguant des lois criminelles, et contre l’islamisation de l’Europe, aboutissant inévitablement aux futurs massacres de populations chrétiennes, sur le parvis même des églises !

    Je demande donc ici à Mr Daniel Hamiche si il est possible de répondre aux questions précises que j’ai formulées, et je remercie de la réponse

  2. Christian dit :

    Pour information, le texte hébreu sur la bannière bleue est la profession de foi israélite : “Écoute Israël, Adonaï notre Dieu, Adonaï Un”. Si elle a, à mon avis, toute sa place dans un lieu de culte chrétien, je suis d’accord avec le commentaire précédent à propos de l’autre bannière ! Elle est un injure aux chrétiens martyrisés dans le monde islamique et une véritable obscénité dans une église.

  3. Un chrétien arabe (merci S. S. !) m’a fait parvenir cette précision que je m’empresse de vous transmette : « Que la Paix de Jésus Christ soit avec vous ! Concernant cette photo, je vous assure en tant qu’un chrétien arabophone que ce qui est écrit c’est juste le mot “Allah”, ni plus ni moins et parsuite il y a rien d’offensif .. c’est bien le nom que nous utilisons en arabe comme synonyme de “Dieu” et le coran n’a fait que prendre ce mot de l’araméen “Alaha” (accent orientale). En ce qui est de l’intention de mettre ça dans une église en Belgique, je peux pas supposer la cause. »

    1. Richard dit :

      Et la couleur verte, elle est chrétienne, elle aussi ? elle n’a rien d’offensant, d’offensif ? je croyais les chrétiens orientaux plus méfiants.

    2. Kanjo dit :

      si ça veut simplement dire Dieu, alors pourquoi dans ces deux langues seulement ? qu’on l’écrive aussi dans toutes les langues européennes ! Bien que je ne partage pas l’adoration bêlante pour le mondialisme, ça serait un moindre mal que de choisir les langues parlées par nos ennemis : ceux qui ne veulent pas reconnaître le Christ et ceux qui, l’ayant reconnu, le rejettent. .

      1. poulain salvat françoise dit :

        bravo!

  4. Mouna dit :

    Soyez tranquilles sur la banniere verte est ecrit le mot Allah en arabe c’est-a-dire Dieu . Etant syrienne et chretienne, je voudrai attirer votre attention sur le fait que les massacres dont sont victimes les chretiens dans mon pays sont perpetres par les takfiristes qui sont tres differents des musulmans,ces gens la se pretendent etre musulmans,mais ce ne sont que des sanguinaires ,des heretiques dont le but est de detruire la Syrie et d’intaller un califat d’un autre age.Croyez moi les musulmans n’ont rien avoir avec ces gens la et ils subissent aussi leur violence. Ils est tres navrant et tres dangeureux de mettre tous les musulmans dans le meme sac.

    1. Jadis dit :

      Pardon mais j’ai peur de mal comprendre … ou pas … Lorsque vous dites : « ces gens là se prétendent être musulmans, mais ce ne sont que hérétiques » voulez vous dire que pour vous chrétienne, l’islam n’est pas hérétique ?

    2. Warraq dit :

      Ce n’est pas aux victimes de dédouaner l’islam de toutes les atrocités commises en son nom mais aux musulmans de faire le ménage s’ils estiment que ce sont des déviances. Hélas, l’étude des textes montre que ce sont les musulmans paisibles qui sont dans l’hérésie !

  5. hassan dit :

    je confirme que sur la banniere verte est ecrit le mot (Allah) en arabe, je suis musulman mais je tiens beacoup de respect a mes freres chrétiens et je dois attirer votre attention que tous ce que vous voyez dans les medias a propos les massacres commises par ces saloups de Jihadistes n,ont rien a avoir les musulmans ordinaires,
    en fait l’humanité entiere est ciblée par des forces occultes pour detruire toutes nos racines culturelles, historiques etc

  6. Françoise dit :

    Les mises au point qui précèdent méritent la plus grande attention. Il ne faut donc pas juger hâtivement. Toutefois, le commun des mortels en Belgique ne comprenant ni l’arabe ni l’hébreu, il eût été pour le moins utile de traduire ces inscriptions en français et en flamand. Et les bannières, si on les expose dans cette église, devraient quand même être plus discrètes.

  7. gérard dit :

    Certains me font pensé au serpent du pommier(aie confianceeeeeeeeeeeeeee je suis avec Dieu confianceeeeeeeeeeeeeeeeeee?

  8. Daniel dit :

    Il vous faut savoir que la première religion à Bruxelles est dorénavant l’Islam. Et que le prénom donné le plus fréquemment aux garçons est Mohamed. La Belgique est le pays le plus “en pointe” pour l’installation de la religion islamique en Europe, c’est normal, Bruxelles est la “Capitale” de l’Europe et symboliquement il est important que ce soit aussi celle de la civilisation islamique en Europe.
    Tout ceci a été fait avec la connivence des politiques athées fiers de voir couler le christianisme et des pétrodollars.

  9. francois dit :

    N’oublions pas que de très nombreux versets du Coran poussent à la violence et stipulent que le bon musulman doit combattre et que s’il ne combat pas c’est un lâche qui ne méritera pas le Paradis. Combattez, combattez …qui ? Les juifs, les chrétiens, les hindouistes, les bouddhistes les agnostiques, les athées et tous ceux qui ne sont pas musulmans. C’est un énorme racisme, un racisme épouvantable qui méprise et qui hait 90 pour cent de la population mondiale, c’est un racisme qui pousse au crime comme on le voit partout. Les modérés ne sont pas meilleurs puisqu’ils ne font rien pour s’y opposer. Ils sont menteurs et pire que les radicaux. si bien qu’il faut les mettre tous dans le même sac.

  10. raoul dit :

    Bonsoir!en ce mercredi 13/11/13, je tiens à faire savoir aux personnes de ce site que hier mardi 12 j’ai transmis au site observatoire de la christianophobie,un message relatant que la place de vice-président du sénat est tenue par une femme, algérienne de naissance ,musulmane de religion et amie de Laurent Fabius.La France est mal barrée,l’islam nous envahit et il y a encore des personnes pour dire le contraire, même les élus de droite ne disent rien.Tous dans le même panier.

  11. Hélène dit :

    Cette bannière est une insulte et devrait être arrachée. Je me f..qu’il y ait écrit Allah dessus!

  12. Franz dit :

    Il ne devrait y avoir dans cette église ni bannière verte islamique ni bannière bleue juive. Et pour le goût, aucune oeuvre d’art hideuse.

    1. Charlotte Parc dit :

      @Franz
      Les goûts et les couleurs…
      Tel chrétien trouvera telle œuvre d’art sublime, tel autre, tout autant chrétien, trouvera la même œuvre hideuse : chacun ses sales goûts !!!
      Et, sauf à instaurer une dictature religieuse qui déciderait de ce qui est “beau”, votre proposition est matériellement inapplicable.

  13. jofel dit :

    Que le nom de Dieu soit écrit dans toutes les langues de la terre, le seul nom qui relie vraiment l’homme à Dieu le Père est bien celui de Jésus: “Nul ne vient au Père que par moi”. C’est par ce seul nom que sont identifiés ceux qui appartiennent à Dieu : “Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu (Apocalypse 7:3 et 14:1). Mais la présence de cette bannière, qui nie le Fils, montre bien ce syncrétisme en marche, voire ce que St Paul annonçait déjà . (2thessaloniciens 2 :3).

  14. gérard dit :

    François vous avez raison et le mot RACISME est un mot inventé par LUCIFER pour que les hommes se haïssent et s’entrent tue ,pour moi tout les protagonistes de ce mot sont des porteurs de haine et des assassins en puissances .car nous venons d’un seul et même couple ,nous avons tous le même sang et un ADN qui nous relient en une seul humanité.

  15. Charlotte Parc dit :

    Bon, l’apparition aléatoire de sujets (antérieurement publiés) sous les nouveaux articles et sans aucun lien direct avec le sujet (alors qu’avant le renouvellement de l’aspect de ce blogue, il y a quelques semaines, les articles anciens posés en dessous de l’article nouveau étaient toujours en lien avec celui-ci) a quelque chose de bon : on découvre ou redécouvre des articles qui avaient échappé à notre lecture lors de leur publication initiale. C’est ainsi que je viens de tomber aujourd’hui sur cet article ancien.

    Presque 16 mois après sa publication, il ne s’est trouvé personne pour préciser les motifs de l’exposition de telles bannières ?
    Elles doivent pourtant bien avoir une histoire !
    La rareté d’un tel parti pris demande des explications, qu’il faut chercher à obtenir sans qu’auparavant on condamne à tout va sans rien savoir ni de l’histoire, ni des intentions, ni de comment le “vulgus pecus catholicus” local a pris la chose.

    Que le nom de Dieu الله puisse être écrit en arabe, que la profession de foi israélite שמע ישראל “Shma Israël, Adonaï Éloheinou,Adonaï ehad.” “Écoute Israël, l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est un” (qui, au passage, est un verset biblique : Deutéronome 6,4) puissent être exposés dans une église, quel chrétien peut être contre a priori ? Nos frères et sœurs chrétiens arabes ont bien le droit d’écrire leur foi dans leur langue, non ? Et quel chrétien dirait que le verset biblique de Deutéronome 6,4 n’a aucune raison d’être dans une église ?

    Je trouve la plupart des COMMENTAIRES de cet article GLAÇANTS DE RACISME, qui pour moi est bien plus antinomique de la foi chrétienne, professée semble-t-il par tous les commentateurs, que ne l’est l’exposition de ces bannières.

    Mais je reste curieuse de connaitre le pourquoi de ces bannières en plein Bruxelles !
    Elles pourraient sembler bien plus naturellement à leur place dans une église du Moyen-Orient, pouvant ainsi être pour les chrétiens un témoignage que l’Amour de notre Dieu et le Salut que nous offre Jésus transcendent toutes les oppositions et que la paix est possible dans le nom du Christ entre des gens auparavant ennemis.
    Connaissez-vous l’association israélo-palestinienne chrétienne qui travaille justement dans ce domaine de la réconciliation des deux peuples ? https://www.musalaha.org/

    Quant à la remarque faite par @Richard à propos de la couleur verte, elle est d’une insigne mauvaise foi : la couleur verte est, que je sache, moi la protestante, une couleur liturgique dans l’église catholique romaine, non ? Votre remarque réductrice est un mauvais procès. Il resterait à faire l’inventaire des bannières exposées dans les églises catholiques et à voir combien ont un fond vert !!!

    Quant à @jofel, vous aussi, vous êtes de mauvaise foi : le nom de Jésus n’est pas mentionné dans ces deux bannières, c’est vrai, mais où voyez-vous qu’il y soit rejeté ? Combien de bannières, dans combien d’églises catholiques, ne font allusion qu’à Marie ? Est-ce pour autant qu’elles rejetteraient Jésus ? Votre argument est parfaitement spécieux.

  16. Charlotte Parc dit :

    Alors c’est du réchauffé, je sais, mais j’ai eu contact avec des responsables de cette église de Notre-Dame-de-Bon-Secours dans le centre de Bruxelles, en leur écrivant début mars 2015, le jour de mon commentaire précédent, mais ils ont beaucoup de difficultés avec leur site internet qui fonctionne mal (et tout en flamand !!!)
    http://www.goedebijstand.be/
    et ils n’ont pris connaissance de mon courriel que tout récemment.
    Et leur réponse me conforte dans ma réaction première et dans mon jugement que la plupart des commentaires de cet article sont GLAÇANTS DE RACISME.
    Avant de juger, d’émettre une opinion que l’on espère juste, à propos de quoi que ce soit, il faut tout de même prendre la peine de savoir de quoi il retourne. Non ?
    L’apôtre Paul dans sa première lettre aux Thessaloniciens nous enjoint d’ailleurs, au verset 21 « Examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon. » Beaucoup des précédents commentateurs feraient bien d’en prendre de la graine !!
    Voici les questions que j’ai posées au responsable du site (entre les 2 rangées d’étoiles****):

    ******************************************************************
    J’ai quatre questions à poser au (à la ?) responsable de la paroisse qui est au courant de l’exposition de ces bannières :
    1 – Tout d’abord s’agit-il effectivement d’une exposition permanente, les bannières sont-elles toujours aujourd’hui en place ?
    2 – Quelle est l’histoire de ces bannières ? Quelles sont les circonstances qui ont abouti à leur confection et leur exposition ? Depuis quand les avez-vous accrochées dans l’église ?
    3 – Quelle est (ou était) l’intention (ou les intentions) des responsables de l’église pour cette exposition, la réponse à cette question est vraisemblablement directement liée à la réponse à la question précédente.
    4 – Quelles ont été les réactions de vos paroissiens à cette exposition ?
    Personnellement il me semble que qualifier la bannière verte « d’islamiste » comme le fait le journaliste me semble farfelu. (L’autre n’est curieusement pas traitée de « sioniste » !!) Mais j’avoue, comme je l’ai écrit dans mon post, que ce choix rarissime dans une église occidentale catholique d’exposer une bannière en arabe et une autre en hébreux pique bien ma curiosité et mérite quelques explications !
    Je vous serais très reconnaissante de prendre le temps de me répondre pour que je meure moins bête ! Et accessoirement que je puisse contrer, avec des arguments solides, les assertions loufoques et/ou haineuses, ce qui est bien pire, de chrétiens qui pensent que l’apologétique de la foi et de la culture chrétiennes passent forcément par un fixisme occidentalo-centré, vouant aux gémonies tout ce qui n’est pas de culture européenne.
    ***************************************************************************

    VOICI LA RÉPONSE REÇUE (ci-dessous entre deux rangées de slatch ///////// et en français bien sûr) de Danièle Vandervondelen et Christiaan Vanhemelryck de la part de Johnny Demot et Mathieu Peters, pasteurs responsables de cette paroisse, pour toute l’équipe pastorale dont ils font partie (c’est ainsi qu’ils s’expriment alors qu’il s’agit bien d’une église catholique ; mais à ma connaissance de protestante il n’est pas rare qu’un prêtre catholique se considère comme « pasteur » du petit troupeau de sa paroisse, non ? )

    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
    Très chère Charlotte,
    tout d’abord et un tout grand merci et nos plus sincères excuses !….
    La gratitude va à votre détermination de pouvoir répliquer quelque chose de censé à une critique qui vous semblait franchement dévastatrice. Non, en effet, nous n’avions pas eu connaissance avant ce jour de la polémique soulevée dès 2013 par [ce] blog […] !
    [Nos] excuses, bien sûr, pour le retard flagrant [et] embarrassé apporté à votre mail du 2 mars dernier . Des difficultés récurrentes avec note site ( surtout concernant le contact par courriel) ont fait que ce n’est qu’aujourd’hui que mon mari et moi avons pris connaissance avec stupéfaction de cette (ancienne) polémique.
    J’espère que les explications que vous trouverez en page jointe ainsi que la reproduction exacte des explications affichées(en 2 langues) sous les bannières en question vous soulageront des effort fournis. Nous ne pouvons que vous remercier encore une fois de tout cœur et vous inviter à passer à l’occasion chez nous pour y participer (peut-être) à une eucharistie (le dimanche à 11 heures). Nous-mêmes nous aimons, à l’occasion d’un passage à Paris, partager la ferveur communicative de la communauté qui se réunit le dimanche au Centre Pastoral Beaubourg dont nous envions la liberté d’expression religieuse vivante et féconde.
    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Alors dans les pièces jointes au mail reçu, figurent les explications suivantes (qui sont aussi affichées en 1 m X 70 cm en français et en néerlandais sous ces bannières dans l’église. J’en déduis donc que le lecteur de ce blogue qui a signalé ces bannières à M. Hamiche, ou bien était distrait et ne les a pas vues car s’il les avait vues et lues il n’y aurait eu aucune polémique, ou bien il les a vues et les a tues par mauvaise foi, ce que je ne soupçonnerais pas a priori.)

    *******AFFICHE SOUS LA BANNIÈRE BLEUE AVEC L’ÉTOILE DE DAVID :
    ! Se lit de droite à gauche ![mais quand je copie-colle, automatiquement les mots de droite se mettent à gauche et vice versa ! Ce blogue n’est pas fait pour l’hébreu !!)
    דחא הוהי* וניהלא הוהי* לארשי עמש
    Shema Israël Adonaï * elokhénou Adonaï ehad (Deutéronome 6, 4)
    YHWH *
    Écoute , Israël, le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est Un. (Traduction de la TOB)
    La prière du Shéma Israël se prononce matin et soir.
    Deut. 6, 5-7 : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de tout ton être , de toute ta force. Les paroles que je te donne aujourd’hui, tu les garderas dans ton cœur
    tu les répèteras à tes enfants aussi bien chez toi que marchant sur la route,
    quand tu seras couché et quand tu seras debout … »
    * ces 4 lettres représentent le nom sacré de Dieu révélé à Moïse sur le Mont Sinaï :
    « Je suis celui qui est…». Par respect, les juifs ne prononcent pas ce nom, ils disent :
    « Seigneur » = « Adonaï ».

    *******AFFICHE SOUS LA BANNIÈRE VERTE AVEC LA CALLIGRAPHIE ARABE
    Cette calligraphie fut offerte à feu Walter CORNEILLIE, curé de cette paroisse,
    qui pendant des années a soutenu les communautés au Liban et en Irak.
    Nous y voyons le nom Allah (Dieu) et un des 99 autres noms que les musulmans lui attribuent : celui qui parle de sa grande majesté.
    *******EXPLICATION DU CONTEXTE de la bannière arabe dans l’église N.D. de Bon Secours.( Bruxelles-Centre)
    Il s’agit d’une reproduction artisanale d’une œuvre en métal émaillé offerte il y a une vingtaine d’années à l’un des trois « fondateurs » de la paroisse néerlandophone de Bruxelles-Centre : « Onze-lieve-Vrouw van Goede Bijstand » = « Notre-Dame-de-Bon-Secours », le Père Walter CORNEILLIE, supérieur provincial rédemptoriste.
    Celui-ci visitait régulièrement ses confrères du Liban et d’Irak avec qui il aimait partager le contact fraternel qui s’était établi dans ces pays entre les trois religions monothéistes.
    Au décès du Père Walter CORNEILLIE en décembre 2003, les responsables de la pastorale de O.L.V. van Goede Bijstand (N.D. du Bon-Secours) qui vivent également dans un grand esprit d’ouverture, ont voulu lui rendre hommage en confectionnant deux bannières, l’une en arabe, reproduisant le souvenir de l’action du Père au Moyen-Orient et l’autre avec le texte du Shema Israël. Sous ces deux bannières l’explication est fournie aux visiteurs sur un grand panneau (1 m sur 70 cm) placé bien en évidence.
    Nous n’avons connaissance jusqu’à présent que de réactions positives pour cette prise de position résolument œcuménique.
    Ici la fin des explications reçues avec gratitude de ma part.
    Donc, lecteurs, avant d’écrire ce que je considère comme des jugements hâtifs, sans aucun autre fondement que votre haine pour tout ce qui est arabe ou juif, merci de passer (en réfléchissant un peu) 7 fois vos doigts sur votre clavier…

    1. Charlotte Parc dit :

      Petite rectification : vous l’aurez tous vu : la bannière bleue ne porte pas l’étoile de David mais la calligraphie en hébreu du “Shema Israel”

  17. père de Cazenave dit :

    Comme quoi il vaut mieux toujours vérifier les sources et les intentions des symboles que nous utilisons avant de sabrer dans les délires et les fantasmes. Le “nom” de Dieu s’écrit dans toutes les langues, c’est le nom de notre Père et il l’est puisque Jésus nous a associé à sa filiation :”Notre Père”….: légitime donc qu’il soit en évidence dans nos églises mais aussi évident qu’il faut pouvoir en entendre l’explication pour informer les fidèles …..

  18. Carolus Magnus dit :

    Ayant habité pendant longtemps près de cette magnifique petite église bruxelloise d’inspiration Renaissance italienne (j’habitais rue Jardin des Olives) je peux dire deux choses: oui c’est la seule petite église de quartier où la seule langue employée est le flamand, oui j’avais vu ces bannières et peu me chaut. Combien même la seule langue catholique universelle oubliée par les doctes savants qui ont brisé la catholicité tridentine, EST LE LATIN. C’est tout. Après chacune se donne le “genre” qu’il veut en décorant sa propre église comme il l’entend. C’est peut-être dommage mais c’est comme ça. Voilà tout. Bon dimanche à toutes et à tous.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services