La Une

Cameroun/Nigéria : la libération des trois religieux a été “monnayée” !

Commentaires (3)
  1. Avatar Françoise dit :

    Réjouissons-nous et remercions le Seigneur de la libération de ces trois chrétiens, même si elle a été monnayée, le payement d’une rançon est pratiquement incontournable et bien sûr inquiétant pour l’avenir. Mais d’où viennent ces armes aussi sophistiquées aux mains de Boko Haram ? Quel pays est le fournisseur … ?

  2. Avatar Anne Lys dit :

    Bien sûr, la libération de ces religieux, et surtout de la religieuse très malade qui pourra finir sa vie entourée de sa famille naturelle et de sa famille religieuse.

    Mais cette libération laisse un goût amer : des armes et de l’argent ont été remis aux ravisseurs en échange. Des armes et de l’argent qui permettront de nouveaux enlèvements, avec des exigences toujours accrues de la part de Boko Haram.

    Je me demande si ces religieux, qui étaient sans doute prêts à donner leur liberté et même leur vie pour le Christ, auraient donné leur accord si on les avait consultés.

    Ceux qui prennent des otages pour obtenir une rançon ont évidemment la partie belle, puisque nul ne peut souhaiter qu’il arrive du mal aux otages, que chacun souhaite leur libération. Mais les organisations ou les gouvernements qui cèdent à ce chantage s’engagent dans un engrenage sans fin, ou plutôt auquel on ne peut mettre fin qu’en refusant totalement ce chantage, fût-ce en mettant les otages en danger. Tous les gouvernements, un jour ou l’autre, se sont heurtés à ce dilemme. La Russie (alors URSS) l’avait réglé de façon drastique : des citoyens soviétiques ayant été enlevés par des terroristes palestiniens et étant morts au cours de leur enlèvement ou après celui-ci, on a retrouvé, au lendemain de la nouvelle de leur mort, le corps coupé en morceaux d’un important chef des terroristes palestiniens dans le coffre d’une voiture de construction russe : aucun citoyen soviétique n’a été enlevé par la suite.

    Ce n’est sans doute pas une méthode à conseiller, mais ce n’est qu’en mettant les preneurs d’otages en danger que l’on peut mettre fin à cette spirale infernale enlèvement/paiement d’une rançon en argent et en armes/nouveaux enlèvements grâce à cet argent et à ces armes/et ainsi de suite.

    1. Avatar Françoise dit :

      @ Anne Lys : une forme de légitime défense de la part de l’URSS qui a porté ses fruits en sauvant bien des vies à l’avenir en quelque sorte.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services