La Une

Canada : des avocats chrétiens bientôt interdits d’exercer ?

Commentaires (20)
  1. rorol dit :

    moi c’est ce que j’appel du racisme

    1. Kim Phuong dit :

      Ce n’est pas du racisme. C’est plutôt un acte de demeurés.

  2. Shimon dit :

    La charge contre le christianisme et le catholicisme en particulier est sonnée, notamment d’un point de vue économique.
    Il nous appartient individuellement et urgemment de soutenir l’activité de chrétiens déclarés, de choisir nos prestataires de service délibérément.

  3. Aleth dit :

    Comment peut-on signer la pétition?
    Merci.

    1. @Aleth

      En cliquant sur la “source” The Real Bigots qui apparaît en rouge en bas de l’article.

  4. CHRISTIAN dit :

    Je suis catholique et pratiquant mais je dois reconnaître que dans ce cas, un conflit existe entre, d’une part, les règles très rigides d’une école privée et celles du “barreau” qui se veut et doit être laïque. Je ne suis pas fanatique des homos, mais il est bien certain que la charte de conduite de cette école les discrimine. On peut être chrétien et homosexuel, il y en a des milliers d’exemples.
    Par ailleurs, peut-on de nos jours encore prôner que l’acte sexuel (quand il est synonyme de don par Amour, de soi à l’être aimé est encore un pêché alors que le Christ, c’est-à-dire Dieu, a lui-même fondé notre religion sur l’Amour avec un grand A ?

    1. Helene dit :

      Ephesien 5:5 “car sachez-le bien, aucun débauché, ou impur, ..n’a d’héritage dans le royaume de Christ”. Dieu aime les hommes mais la fornication (sexualité en dehors du mariage) est un péché aux yeux de Dieu. C’est pour notre protection physique, mentale et spirituelle. Nous voyons bien les ravages que cela apporte autour de nous: mères célibataires, enfants sans père, maladie vénérienne, pauvreté, solitude….les homosexuels ont une espérence de vie bien plus courte que les hétéros par exemple. La sexualité, crée par Dieu est comme un feu. S’il n’est pas dans le cadre d’une cheminée, il peut etre dévastateur au lieu d’etre réconfortant. On ne peut pas faire n’importe quoi au nom de l’amour, c’est la porte ouverte a l’inceste, la pédophilie, la bestialité…comme on en voit aux USA (ou je vis) et l’Angleterre.

  5. Roby dit :

    Chacun a parfaitement le droit de considérer les liens du mariage comme sacrés et de conformer sa vie à cette opinion. En revanche, vouloir, en vertu des règles qu’on s’impose, contraindre les autres à s’y conformer, est totalement abusif. La pratique de cette école est sectaire et il n’y a rien de christianophobe à la dénoncer. Si une école obligeait ses élèves à être circoncis, elle serait dans le même cas.
    Réclamer le droit de contraindre les autres au nom de la liberté religieuse est un pénible paradoxe. La liberté religieuse consiste précisément à pouvoir adhérer ou non à une religion et à ses règles, à en changer sans menace, à pouvoir critiquer et exposer une opinion différente sans se mettre en danger.

    1. JL dit :

      D’accord avec Roby. Cette école a un comportement sectaire.

    2. Charlotte dit :

      @Roby @JL @Jean-François
      Votre position, tout comme celle des deux barreaux canadiens mentionnés dans le post de M. Hamiche, la Nova Scotia Barristers’ Society (Nouvelle Écosse) et la Law Society of Upper Canada (Ontario) est pour le moins curieuse : personne n’oblige un-e étudiant-e-juriste à aller s’inscrire dans la fac de droit d’une université ouvertement chrétienne, ni aucun professionnel non-chrétien (professeur , personnel administratif ou autre) à aller y travailler. Toutes les universités laïques leurs sont ouvertes, non ? S’il-elle le fait néanmoins, cet-te étudiant-e ou ce professionnel sait à quoi s’attendre, il ne me semble pas incongru ou abusif que les autorités de cette université, invoquant le motif de la morale chrétienne, exige de ses étudiant-e-s et de son personnel qu’ils-elles s’engagent à un comportement cohérent avec la profession de foi de l’établissement.
      Je ne vois pas du tout en quoi la position de cette université est sectaire, elle est confessionnelle et entend se tenir à ses principes éthiques. Je ne vois là rien que de très normal.
      Par ailleurs cette université, sans doute en lien avec l’excellence de ses enseignements, est dûment reconnue par l’Association of Universities and Colleges du Canada et le ministère étasunien de l’Éducation. Cela confère donc aux diplômes obtenus par ses étudiant-e-s une validité territoriale.

      Une fac de droit juive exigerait de ses étudiants et de son personnel mâle qu’ils soient circoncis ne seraient en rien choquant : personne non plus n’est contraint à s’y inscrire ni à y travailler que je sache.
      Un école musulmane exigeant le port du voile pour les femmes, n’est pas plus choquante.

      Qu’est-ce que la confession observée ôte aux diplômes obtenus si les autorités laïques compétentes se sont assurées de la qualité des enseignements et des conditions de délivrance des diplômes ?

      L’exclusion du système de la justice canadien des étudiant-e-s ayant obtenus leur diplôme dans la fac de droit de cette université chrétienne est donc parfaitement discriminatoire.
      Et c’est très clairement une discrimination christianophobe.

      Lisez ce que cette université, qui est une émanation des “Evangelical Free Churches of America” (EFCA) (= une des “familles” d’églises protestantes nord-américaines), dit d’elle-même : sa mission est d’être comme un bras de l’Église, pour développer la formation de leaders chrétiens pieux : une université positive, axant son activité sur l’obtention de diplômes dans un esprit foncièrement chrétien et permettant la croissance spirituelle de disciples de Christ qui glorifient Dieu par l’accomplissement de leur grande mission : le service de Dieu et des hommes dans tous les domaines de l’existence.
      (traduction personnelle libre de ce que vous trouverez ici -merci de la corriger si vous la trouvez fautive- : https://twu.ca/about/ )

  6. Jean-François dit :

    Las, il est bien difficile d’opérer, dans cet article, le départ entre ce qui est défendable et ce qui ne l’est pas. La Trinity Wester University a bien le droit, après tout, d’imposer à ses professeurs et étudiants un “code de conduite” concernant leur vie privée, code qui répond aux exigences morales de l’Eglise catholique. Il m’eût donc été impossible, en tant qu’homosexuel, d’y enseigner et d’y étudier, à moins de dissimuler et de mentir, comme le fit longtemps le théologien allemand David Berger. Soit! Toutefois, en contrepartie, cette université ne doit point s’étonner que les barreaux de la Nouvelle Ecosse et de l’Ontario s’estiment libres de prendre, contre pareille intolérable immixtion dans la vie privée, des mesures de rétorsion. Le drame, dans toute cette désastreuse affaire, c’est que ces mesures elles-mêmes ne sont pas équitables, puisqu’elles font payer aux étudiants de la Trinity University des pratiques discriminatoires dont ils ne sont aucunement responsables. “Sales pédés”, mes frères, n’oubliez jamais que l’Eglise, quand elle avait partie liée avec le trône, nous livrait au “bras séculier” pour que nous fussions mis à la question, pendus, étranglés, brûlés vifs. Lecture à conseiller : “Les bûchers de Sodome”, de Maurice Lever (collection 10-18, éditions Fayard, 1985).

    1. Roby dit :

      Il faut reconnaître en tous cas que ce site à le courage de publier des propos contestataires comme le vôtre. C’est loin d’être le cas partout. Chapeau, Monsieur Hamiche !

  7. Gilberte dit :

    Puisque c’est une école privée, elle a parfaitement le droit de refuser les élèves ne partageant pas les valeurs chrétiennes, je ne vois pas ouest le problème, ceux qui ne croient pas au mariage chrétien choisissent une école publique ou non confessionnelle pour la liberté sexuelle acceptée

  8. Marie dit :

    @Christian
    Quelque chose me gêne quand vous parlez de “don de soi par amour à l’être aimé” et balayez ainsi ce que dit l’Eglise sur l’homosexualité : elle demande l’abstention, point barre : c’est la seule manière d’être chrétien et homo. Est-ce si difficile à comprendre ?…Et plus encore de gêne lorsque vous parlez de “l’Amour du Christ avec un grand A” : vous vous moquez du monde ? Cet Amour là n’a rien à voir avec l’amour homo.
    @Daniel Hamiche
    Votre blog serait-il devenu un noeud de militants de la cause homo ?…

    1. @Marie

      « Un nœud de militants de la cause homo » ? Une seule « hirondelle ne fait pas le printemps », tout de même ! Le commentateur souhaitait exprimer son opinion – que je ne partage pas – et je n’avais aucune raison de le « modérer ». Ai-je eu tort ?

      1. Marie dit :

        @Daniel
        Mais pas du tout, vous n’avez pas eu tort, et d’ailleurs c’est votre blog. Merci pour ce beau travail que vous faites. Mais j’ai cru lire la participation de plusieurs militants de la cause homosexuelle sur ce fil-ci (Christian, dont la phrase sur l’amour du Christ est plus qu’équivoque, et rorol, Jean-François, aussi?…). J’espère qu’ils ne viennent pas là comme des trolls. Autant nous devons les respecter, les aimer et les accueillir, autant il me paraît difficile de les laisser militer. Laissez les venir, mais répondez-leur.

        1. @Marie

          Je vais y regarder de plus près. Avis aux commentateurs…

          1. Marie dit :

            @Daniel
            Hélène a d’ailleurs très bien répondu à Christian…

  9. Mireille dit :

    Bonjour, je pense que ces avocats ne devraient pas être exclus. le jugement fait sur cette école est excessif, c’est une école privée confessionnelle, donc ceux qui s’y engagent soit pour étudier ou travailler doivent se conformer à l’éthique de cette université ou alors qu’ils aillent voir ailleurs où les conditions leur conviennent. il ne faut pas déranger les gens avec cette histoire d’homosexualité, la vis est un choix. et nous devons assumer nos choix et non vouloir forcer les gens à y adhérer. on dirait les homosexuels veulent s’imposer partout même où les règles d’éthique morale ne le permettent pas.
    merci.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

  • Types de fichiers acceptés : jpg, jpeg, png, gif.

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services