La Une

Canada : des vols dans les églises liés à des pratiques sataniques ?

Commentaires (6)
  1. katia dit :

    Déjà dans les années 1980 ,le père Régimbald,prêtre canadien avait donné un grand coup de pied dans la fourmilière,dénonçant ce Nouvel Ordre Mondial d’essence satanique!!!
    Il trouva la mort,dans des circonstances plus qu’étranges au sein même du Vatican où il s’était réfugié!!!
    Il ne savait pas encore que tout pouvait être infiltré.
    Les semences de Anton Szandor Lavey ,sataniste notoire ont bien germé et se sont multipliées à une vitesse grand V.

  2. Gérard dit :

    Il y a une vraie christinophobie générale le monde entier, et la pérsecutions est dédiée spécialement contre l’Église catholique et en particulier, ils cherchent les hosties consacrées que prennent part des rithes sataniques et le diable les en exige.
    Tout porte à croire que cette fois le diable intensifie de plus en plus leurs actions pour capturer la plus grand quantité d’âmes que possible, en répartissant le satanisme et le mêmme temps, humilier le Seigneur Jésus.

    1. Jean-M dit :

      Voilà bien la preuve qu’il faut prêcher l’Evangile par tous les moyens…

  3. Charlotte Parc dit :

    Ces actes odieux d’évidente origine satanique sont de toutes les façons absolument condamnables et si la justice humaine ne s’en préoccupe pas, ne soyons – nous chrétiens- néanmoins pas abattus : une Autre Justice attend les responsables de ces forfaits, “car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.” Éphésiens 6,12

    Cela dit, les dégâts serait sans doute moindre si on n’attirait pas ces malfaisants par des valeurs exorbitantes en matière de monnayage : un ostensoir de 50 000 dollars, même canadiens, est-ce bien raisonnable ?
    L’église ne devrait-elle pas plutôt investir dans la formation des chrétiens, l’évangélisation et le secours aux nécessiteux ? Et ne m’opposez pas le “Vous aurez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’aurez pas toujours.” Jean12,8 de Jésus car alors je vous opposerai le “Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.” Matt 6,21 du même Jésus !

    1. Charlotte Parc dit :

      Oh !! rthographe !
      Cela dit, les dégâts seraient sans doute moindres…….

      Quel dommage qu’on ne puisse pas techniquement revenir sur son message pour le corriger ou le compléter…

    2. kanjo dit :

      Le problème est qu’un ostensoir ne peut pas servir à autre chose, il est donc impossible de le vendre, et si on le fond pour le refaire moins beau, il aura certes moins de valeur, mais sera toujours précieux. En plus, ça coûtera cher de le refaire. Les orfèvres de jadis pensaient que rien n’était trop beau pour Dieu, et le mécène qui a offert cet ostensoir l’a voulu le plus beau possible. Il n’avait probablement pas prévu que le cours du métal allait s’envoler, ni que la beauté d’un travail bien fait ferait à ce point augmenter la valeur de l’objet.
      Gardez en tête que les objets de culte sont plus ou moins hors commerce et que les estimations des assurances sont basées sur la valeur artistique, très fluctuante. Ou sur le coût de reconstruction, au prix actuel de l’or et de la main d’œuvre spécialisée.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services