La Une

Canada : encore une odieuse et immonde “œuvre” d’art

Commentaires (12)
  1. André dit :

    Apparemment, il a intitulé cette “oeuvre”… “Deeply Disturbed” soit “Profondément dérangé”!
    Il est peut-être conscient de son problème, peut-être faut-il même y voir une sorte d’appel à l’aide?!?
    Dans tous les cas, le plus chrétien est encore de prier pour son cas et que les lumières de l’Esprit-Saint puissent l’éclairer en cette Pentecôte qui approche!

  2. zézé dit :

    C’est vraiment immonde !!! je rejoints André, prions pour lui.

  3. Maurice dit :

    Prions pour lui, OUI !
    Mais n’oublions pas : qui aime bien châtie bien !
    Je sens que je vais aimer – Stu Edwards – ! ! Je vais déborder d’amour.

  4. Denis dit :

    Une superbe œuvre d’art pour imposer une paix sataniste sans la vermine chrétienne ?

    A ce niveau là il vaux mieux sortir un exorcisme.

  5. gerard dit :

    Je me joints aussi a vous ,pour prier .

  6. Jacques dit :

    Le Canada de mes rêves de jeunesse, comment a-t-il pu en arriver là? Greg

  7. Roby dit :

    Je crains que l’on aille chercher un peu loin une évocation blasphématoire dans cette œuvre. Je n’y vois, pour ma part, aucune référence précise à l’iconographie chrétienne. Attention, votre révulsion peut révéler vos propres fantasmes ! Dans ce corps de femme aux traits tirés, au visage ambigu et souffrant, couronné d’une clôture en barbelés, et semblant émaner d’une planète à feu et à sang, je vois quelque chose de bien plus fort qu’une provocation puérile.
    Son ventre est marqué en rouge sang du mot grec anathema dont le sens premier est sacrifice, bien avant de marquer la réprobation. Au lieu de prier, ne vaut-il pas parfois mieux réfléchir ?

  8. roymar1050BXL dit :

    D’un naturel curieux, j’ai consulté la page Facebook de cet artiste où figure un grand nombre de photos du vernissage de cette exposition en la galerie Moniker de Toronto. Je n’y trouve rien d’offensant vis-à-vis du christianisme ni même dans l’œuvre en question. Grosso modo, je suis en accord avec l’analyse et l’avis de Roby.

  9. de toute façons , je n’ai pas l’intention , ni les moyens
    de me rendre à Toronto pour aller voir cette “œuvre d’art ”
    comme j’en fais tous les matins dans mes toilettes !
    Cet “artiste” , un de plus , donne dans la provocation
    uniquement pour faire sa pub auprès des gogos qui vont
    encore se pâmer en criant au chef d’œuvre !!!

  10. Françoise dit :

    Non, le visage évoque celui du Christ. Tous les signes du satanisme sont réunis dans les “œuvres” diaboliques et cet “artiste”. Une séance d’exorcisme lui ferait du bien.

  11. Colette dit :

    “Art dégénéré” !

  12. Gilberte dit :

    Elle est dans un cercueil, son auréole est une toile d’araignée, elle pleure du sang, du sang coule de sa bouche, ses yeux vitreux révulsés sont morts, ses jambes saignent; cette œuvre est morbide elle est sortie d’un cerveau malade, d’un pessimisme malsain

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services