La Une

Cathédrale orthodoxe du Quai Branly : un veto gouvernemental aux relents christianophobes…

Commentaires (21)
  1. lapôtre dit :

    Ah non ! il ne faut pas se laisser faire par cette Filipetti dont l’inculture notoire ne prédisposait certainement pas au poste qu’elle occupe. Décidément ce gouvernement a son lot d’incompétences le président y compris. Quant à Delanoë, sa nocivité n’est plus à démontrer. Que l’ Eglise Orthodoxe voit le jour et qu’ils en crèvent tous de rage.

    1. max dit :

      Bon sérieusement – d’un point de vue architectural, il est difficile d’imaginer une cohérence entre ce projet et le milieu parisien …Ce projet on peut l’imaginer plutôt dans le paysage de Moscou qu’à Paris ! Il ne faut pas non plus intenter un procès de christianophobie là où il y a peut-être simplement un souci d’harmonisation culturelle et souci de sens par rapport à la culture parisienne. Les Eglises orthodoxes, et leur architecture sont inconnues en France. Leur développement culturel et spirituel sera celle des Eglises française avec l’adaptation culturelle non gagnée d’avance qui se met en travers de leur avancée. Alors à quoi rime ce projet pharaonique ? Ni l’énormité d’un projet, ni la facilité financière ne font qu’une Eglise est Eglise. A quelle communauté correspond ce projet ? A quelle culture visible dans le milieu parisien? Max !

      1. Il y a pire, dans le paysage parisien, et il y a aussi plus d’orthodoxes en France qu’on ne le pense, seulement ils ne font pas de bruit.

    2. berna dit :

      Mais ils sont là pour détruire ou empêcher toute présence chrétienne et favoriser l’islam. Mais ils ne connaissent pas les retours de manivelle, l’effet boomerang. Ils introduisent les chevaux de Troies dans la France en espérant obtenir des voix pour eux, mais ils seront éjectés par ceux-là même qu’ils flattent…
      Voilà le résultat quand on lutte contre Dieu, jusque dans Ses bâtiments.

  2. Tchetnik dit :

    Ce gouvernement montre une fois de plus son caractère mafieux et clienteliste. Sans oublier son antichristianisme chevillé au corps.

    Il est probable que cette opposition trouve des causes bien plus profondes que le problème architectural.

    Cependant, Il faut admettre que l’architecture du projet est nulle. Clinquante, bling-bling, tape-à-l’oeil, en bref, un vrai contre-témoignage par rapport à un Christianisme Orthodoxe que les églises orthodoxes en Occident servent si mal, avec leur propre clientélisme, leur propention au folklore superficiel, à l’ethnicisme (le “évangélisez les nations” leur a manifestement échappé…), ainsi qu’a la vie mondaine, institutionnelle et superficielle. (Ah ces évêques qui parlnent en permanence d'”humilité”, mais surtout pour les autres…). Le jour où ces églises laisseront tomber l’attitude “pirojki-souvlaki” pour enfin faire de l’Évangile, comme elles le font par ailleurs dans les nations qui le sont traditionnellement restées, en Grèce, en Serbie, en Russie, Terre Sainte, Afrique (de par des initiatives privées comme celle de Père Kosmas), elle sortiront enfin de leur ghetto ethnique et offriront un grand service à l’Europe Occidentale en lui permettant de renouer avec la Vérité d’une part, avec l’expression de son patrimoine spirituel, culturel et historique le plus antique et le plus profond.

    Mais pour cela, encore faudra-t-il comprendre qu’une église Orthodoxe en Europe Occidentale peut se construire en un style qui ne doit pas être un copier-coller de ce qui se fait en Russie, (magnifique là-bas, mais Hors-Sujet ici), agrémenté d’une crème pâtissière modernes pour faire “in” et que les styles Romans, ou Byzantins conviennent très bien pour sa mission qui est d’annoncer l’Évangile aux gens autour d’elle, faire du catéchisme et pas des cours de dance grecque ou de cuisine russe. Or, hélas, c’est un peu la vocation quasi affichée de ce bâtiment qui servira plus un chauvinisme de pacotille (à savoir sans la profondeur et la beauté qui font l’intérêt du patrimoine culturel Russe et qui font qu’il a des choses à dire au monde) que le Salut des hommes.

    A la rigueur, les styles des églises Saint Sava de Belgrade ou de Saint Nicolas de Kronstadt, styles XIXième si`cle post-byzantin pour la seconde, plus franchement Byzantin tradi pour la première, en moins monumental ou surtout moins chichiteux, peuvent correspondre.

    1. Pascal dit :

      Plutôt d’accord. On le voit aussi avec la construction d’un monastère féminin orthodoxe dans le département de la Charente, à Grassac, je crois, avec l’édification d’une église à bulbes typiquement russe, mais qui ne fait pas très bien dans le paysage.
      Alors qu’il existe tant de sites anciens à sauver…

      1. L'indigné dit :

        Quelle est votre appréciation esthétique des “mosquées cathédrales”, construites sur le modèle de ce qui se fait Outre-Méditerranée.
        Je préfère encore de loin un édifice chrétien néo-byzantin même “kitch”.
        A relire également dans les journaux de l’époque de la construction de la Tour Eiffel les critiques qu’en faisaient les contemporains. Mais cet édifice métallique que les touristes du monde entier viennent admirer, a l’immense “avantage” d’être un symbole maçonnique.

  3. Stanis dit :

    Filipetti, Hollande, Valls, Taubira et toutes leurs bandes allant des Antifa au PS et même à l’UMP sont des salauds anti-chrétiens.

  4. M’est avis que Bert de La Noix préférerait voir sur les bulbes des statues de Femmen. La haine de l’Église et du Christ se déploie dans Paris et au sein de ce régime totalitaire que préside François H, le Mein Fürher de France.

    1. berna dit :

      Oui, ils sont tous en “Furher” contre le moindre symbole chrétien. Ainsi l’argent destiné à la restauration des églises passent ailleurs et par voie détournée au centre cultu(r)el musulman.

  5. Marguerite dit :

    Bonjour ! Je partage l’opinion précédente sur cette architecture somptuaire et tape à l’oeil ! Cependant, s’il s’agissait de construire une mosquée à cet endroit, est-ce que le palais de l’Alma aurait été plus visible ? C’est de la christianophobie pure et dure …..

  6. as de pic dit :

    J’ai récemment reçu un mail d’alerte selon lequel Bertrand de la Nausée aurait avalisé le projet de construction d’une salle de prière (mosquée) au premier étage de la Tour Eiffel. Est-ce vrai ?
    Quelqu’un en aurait-il entendu parler ? Personnellement je n’en serais pas étonné quand on connaît son empressement à débaptiser certaines places ou rues au profit de représentants de l’islam.

    1. @as de pic
      C’est un bobard selon moi.

      1. Goupille dit :

        C’est un bobard authentifié bobard : il a été publié le 1er avril.
        Mais il a couru, parce qu’il était totalement crédible, hélas…

  7. Michel dit :

    On l’aura bien compris, les obstacles qui s’élèvent contre ce projet n’ont pas de fondement scientifique. Le projet architectural paraît être sans faute, la parti pris du maître d’oeuvre est de montrer l’essence même de cet édifice : une église dans Paris, qui s’affirme malgré la compacité urbaine. Le palais de l’Alma, exemplaire de la lourdeur des façades du second empire (contruit par Tétaz) n’en serait pas plus laid. Ce sont peut-être les services abrités dans ce palais qui posent problème : école de la magistrature, appartements de fonction, etc.

    1. berna dit :

      Oui ces bâtiments mastocs ont une “parenté” avec ceux de Ceaucescu ou de l’Urss au temps de leur gloire…
      C’est d’une froideur…

  8. Goupille dit :

    Il faudrait déjà savoir de quel projet il est question. Autant le petit carré ci-dessus, avec sa verrière transparente et blanche, est beau, poétique et parlant, (à la condition d’alléger les dorures : les cinq bulbes du haut suffiraient amplement), autant le bleu, “Manteau de la Vierge” qui godaille, ne peut effectivement pas s’intégrer aux “couleurs de pigeon” de Paris.
    Cela renforce l’apparence orientale de cette architecture, burka et casques ottomans, en quelque sorte : ce n’est pas le moment.

    Et, bien évidemment, les décisions et les entraves sont essentiellement anti-chrétiennes. Proposons une mosquée au même endroit : tout passera sans entrave.

    C’est a lutte finale…

  9. Tchetnik dit :

    Il faut aussi comprendre une chose.

    Les évèques Orthodoxes en France en particulier et en Occident en général (Europe et Amériques) ne s’occupent que de leurs ouailles ethniques et font plus de cours de danse que de catéchisme, comme je l’ai précédemment dit. D’ailleurs, le jour où les TJ se lanceront dans une offensive-tract sur les paroisses Orthodoxes, grecques, russes, roumaines…ce sera l’hécatombe, vu le manque total de formation spirituelle de paroissiens dont la piété est tr;es intense sur des choses très secondaires et superficielles et dont la présence à l’église est plus motivée par le café ou les blinis que par le Christ.

    A cause de ce folklore, l’Église Orthodoxe n,est pas considérée par les politiciens républicains comme une menace, et ils n’ont pas complètement tort. A son absence quasi-totale de préoccupation spirituelle (à l’exception de quelques initiatives isolées) et d’esprit de mission évangélique, on peut ajouter son manque singulier d’engagement dans la vie publique et les enjeux fondamentaux que la civilisation qui est la notre doit affronter.

    Pour cela, l’Église Orthodoxe est surtout vue comme l’expression folklorique de minorités ethniques, pas comme un facteur de Christianisme, donc de mise en danger du mensonge républicain. Les politiciens, la laissent en général tranquille et les évêques comme les prêtres ont souvent une attitude de collaboration parfois pire que dans l’Église Catholique conciliaire. Les évêques Orthodoxes sont Grecs, Russes, Roumains…à savoir pas concernés du tout par les pays d’Europe occidentale qui ont eu la faiblesse de les accueillir. [modéré]

  10. Melmiesse dit :

    après les colonnes Buren ou la pyramide du Louvre qui arrivent à Paris comme des cheveux dans la soupe, ce complexe dont j’ignore sa consistance ne défigurera pas le quartier, car il déplait à la ministre de la culture et à la mairie qui préféreraient un complexe musulman

  11. Roland dit :

    (1) L’agressivité et la condescendance – de donneurs de leçons – de certains messages vis-à-vis de l’Eglise orthodoxe en France me surprend. Moi qui suis catholique romain et généralement respectueux de mes évêques catholiques, je crois que les catholiques ne devraient pas se mettre au lit sans une prière du soir qui demande l’unité entre les catholiques romains et les chrétiens orthodoxes. Les orthodoxes me paraissent plus pieux que bien des catholiques et leur inclination pour la gloire de Dieu et une certaine “pompe” rituelle me paraît un beau modèle de comportement vis-à-vis de notre Créateur. Le Père Werenfried avait compris que les catholiques devaient soutenir les orthodoxes financièrement malgré les différences.

    (2) Pour parler de l’architecture de l’église orthodoxe et de l’insertion de l’édifice dans un environnement qu’il soit haussmannien comme ici ou tout autre comme un petit village, je voudrais simplement citer un exemple qui me vient à l’esprit à savoir les clochers des églises construites au 18è siècle en Franche-Comté. Comme peut-être beaucoup de lecteurs de ce site le savent, beaucoup de clochers de cette période sont en bulbes à l’impériale, c’est-à-dire que les quatre pans égaux de ces clochers, souvent couverts de tôles ou de tuiles vernissées, ont une allure de bulbes qui rappellent une silhouette “orientale”. Ce type de toiture de clocher dite en “dôme à l’impériale” est très différent de la toiture traditionnelle des maisons qui entourent ces clochers dans les villages et villes du diocèse de Besançon. J’aurais aimé être là lorsque les architectes ont proposé pour la première fois ces projets il y a deux ou trois siècles aux communes et archevêques de Besançon ; j’imagine qu’il y eut des protestations puisqu’on voit encore des clochers très différents (très pointus) et plus anciens dans le paysage comtois. C’était un changement radical. Et pourtant ce type de clochers est devenu tellement fréquent qu’il est devenu comme une image de la Franche Comté et qu’on l’appelle “clocher comtois” (les affiches touristiques l’emploient très souvent) et ne choque plus personne.

    La ville de Chicago est bâtie de gratte-ciels fort différents mais très beaux. Elle est fière de ces gratte-ciels, dont on ne retient pas que la différence choque.

    Mon opinion est que lorsqu’un édifice est intrinsèquement beau, fonctionnel, et qu’il atteint l’amplitude d’un quartier, il s’intègre bien dans une ville aussi aristocratique que Paris. Nul ne se plaint d’avoir la tour Eiffel en face de soi et qu’elle cache les immeubles qui sont derrière ! Les touristes accourent de loin pour l’aligner dans leur caméra.

    (3) Des personnalités politiques peuvent avoir des goûts et des préférences pour un immeuble ou un autre, un style architectural ou un autre, Mais elles seraient bien avisées de ne pas faire connaître leurs préférences et encore davantage bien avisées de ne pas intervenir dans les choix des professionnels de l’architecture, a fortiori quand elles ne sont pas les maîtres de l’ouvrage. Il paraît injuste de contester un projet quel qu’il soit, sur la base d’une règle qui paraît définie a posteriori. Sinon c’est le principe même du concours qu’il faut revoir.

  12. Guinebert danielle dit :

    LA CHRISTIANOPHOBIE est bien ce que le pays
    vit et accepte alors que nous sommes dans
    un monde judéo-chrétien d’origine et qui finit par accepter le pire “politiquement correctement” au nom d’une certaine laicité
    devenue si directive, sauf…

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services