La Une

Centenaire du génocide : le gouvernement turc fait démolir un ancien orphelinat arménien

Commentaires (13)
  1. Pascal dit :

    Le génocide est toujours en cours. Et il y a des benêts ou des malhonnêtes, les deux existent, pour assener que la Turquie d’aujourd’hui ne saurait être tenue pour responsable du génocide.

    1. C.B. dit :

      Que “la Turquie d’aujourd’hui ne saurait être tenue pour responsable du génocide” n’est pas un problème en soi: l’Allemagne d’aujourd’hui est-elle tenue pour responsable de la Shoah?
      Tout autre est la question du négationnisme qui conduit la Turquie à effacer les traces du génocide: les Allemands n’ont, à ma connaissance, démoli aucun des camps de déportation.
      En revanche, la France tente de faire taire tous ceux qui tiennent à garder vive la mémoire du populicide vendéen.
      Il faut affûter nos arguments, face aux benêts et aux malhonnêtes.
      Et faire passer les informations en adaptant la pratique du samizdat.
      Visiblement cela a été efficace (avez-vous remarqué, lors de la retransmission du défilé militaire d’hier à Moscou hier le geste qui vaut d’être remarqué du camarade militaire avant le départ de sa voiture: ici http://www.medias-presse.info/defile-de-la-victoire-a-moscou-avec-le-discours-de-vladimir-poutine/30998 à 9:55-9:59).

      1. Pascal dit :

        L’Allemagne a fait amende honorable concernant la Shoah, elle commence également à le faire pour son rôle non négligeable dans le génocide des Arméniens. Ce n’est pas le cas de la Turquie qui érige des mausolées aux génocideurs et continue son œuvre. La liquidation de deux millénaires de christianisme dans ce berceau du christianisme constitue l’acte de naissance de la Turquie moderne et l’on n’a jamais vu des vainqueurs reconnaître un génocide.

        Vous avez raison de reprendre le néologisme de Babeuf concernant la Vendée. C’est également le choix avisé de Philippe de Villiers.

  2. Charlotte Parc dit :

    S’en prendre à des bâtiments est certes sans commune mesure avec l’assassinat d’innocents, mais c’est si fortement symbolique… sans parler de la spoliation que cela représente pour la communauté protestante propriétaire des bâtiments.
    Le silence médiatique est tout aussi symbolique… mais tout aussi fortement parlant.

  3. Reine Tak dit :

    Les médias aboient quand leur maîtres le leur demandent et se taisent quand ils leur disent :”couché” !

    1. Pascal dit :

      Ils ont plus de latitude que ça. Ils sont en partie le pouvoir, le pouvoir spirituel, le « soft power », celui du sorcier versus le chef de village.

  4. Katia dit :

    “Les turcs ont passé là.
    Tout est ruine et deuil…” Victor Hugo “l’Enfant”

  5. Maurice dit :

    Des Arméniens protestants … pour les merdias occidentaux il n’y a pas de quoi fouetter un chat et encore moins nous en parler !

    Ah, si cela avait été comme c’est suggéré un ancien camp de concentration en Allemagne, le scandale aurait été d’une tout autre nature, il en serait parlé toutes les heures aux infos et des reportages passeraient en boucles. Mais là …

  6. Damien dit :

    Effacer toutes traces des Arméniens, dans 20 ans, le gouv.Turc pourra déclarer qu’il n’y a jamais eu d’arméniens et donc pas de génocide non plus. Cqfd

  7. BRUNIER Jean-Marie dit :

    Oui et nos politiciens*1 très éclairés sont prêt à laisser rentrer dans l’Europe la Turquie! Souvenez-vous de nos politiciens collaborateurs de l’implantation de l’Islam en France (et de certains de nos prélats*2, dont je tairai les noms, qui prétendent que les Dieu des chrétiens est le même que le Dieu des musulmans) qui font le lit du califat en France !
    Pour mémoire:
    *1-Mantes-la-Jolie, le 27.04.2008 : Michel Vialay (UMP) autorise un défilé islamiste turc pour la fête nationale turque. C’est le Parisien du 27 avril 2008 qui rapporte l’information. En Turquie, on imagine le sort qui serait réservé aux protagonistes d’un défilé pour la fête nationale arménienne, grecque ou kurde…Demain, fête nationale turque avec un défilé sur les Champs Elysées?(à noter l’exhibition du drapeau officiel islamique avec croissant sur fond vert,
    du Milli Görüs*a, mouvement islamiste turc militant pour l’édification d’un Califat mondial. De plus, les individus sont habillés en militaires de la Sublime Porte, avec sabre ostentatoire. *a-Le Milli Görüs est la plus grande organisation turque en Europe. Elle a été créée en 1971 à Braunschweig (Allemagne) par l’ancien premier ministre turc Neçmettin Erbakan -dépossédé de ses pouvoirs en
    1997 pour cause d’islamisme- sous la dénomination d’Union Turque d’Allemagne. Elle prend son nom actuel de Milli Görüs (Voie Nationale Religieuse) en 1994. Le Milli Görüs a sensiblement les mêmes objectifs que
    les Frères musulmans : établissement d’un Califat mondial, suppression des
    gouvernements laïques, application de la charia aux minorités d’Europe,
    pénétration de la société à tous les niveaux : associatif, caritatif, éducatif afin de séduire le plus grand nombre. Le logo du Milli Görüs est expressif : l’Europe enchassée dans un croissant, esquisse d’un Califat panturque englobant l’Europe. Les renseignements généraux allemands en 2000 classèrent l’organisation comme “islamiste fondamentaliste”. Voici quelques déclarations émanant de dirigeants ou d’organes de presse de l’organisation, relevées en Allemagne, qui laissent peu de doutes sur ses orientations islamistes: « Milli Görüs est un bouclier protégeant nos compatriotes de la barbarie
    européenne. » ; « La démocratie est une erreur occidentale » ; au sujet des juifs « vampires suceurs de sang » sur les pays occidentaux « instruments de la conspiration mondiale secrète des juifs. » ; « La communauté est un moyen au service du but-le but étant d’islamiser la société.»
    *2-On posa au prophète Mahomet la question suivante : “Quelle ville sera conquise en premier, la ville d’Héraclès (Constantinople) ou Romiyya (Rome) ?
    Il répondit *b : La ville d’Héraclès sera conquise en premier”
    *b-cf.Hadith Al-Boukhâry, les prédictions de Mohammed furent exactes, car l’empire byzantin fut détruit à la porte Saint-Romain quand les musulmans conquirent Constantinople le 29 mai 1453.

    1. Maurice dit :

      Le gouvernement turc veut un Califat et en être à sa tête, son comportement envers E.I. En apporte la preuve s’il y en avait besoin.

      1. BRUNIER Jean-Marie dit :

        Oui Maurice et la crédulité de nos dirigeants et certains de nos prélats (qui affirment notamment que le Dieu des musulmans est le même que celui des chrétiens) vont, soit par aveuglement ou haine des chrétiens (cf.doxa socialo-communiste)plonger la France et l’Europe dans l’enfer.
        Lisez: La Mosquée Notre-Dame de Paris : année 2048 d’Elena Tchoudinova: “” Quand on commence à faire des concessions, on ne peut plus s’arrêter. Qui avait prononcé cette maxime étrange, et à quel moment ? C’était la pure vérité ! Mais qui pouvait dire qu’il eût jamais concédé quoi que ce soit, où était sa faute ? Dans sa famille, il n’y avait eu que des militaires. Lui aussi, il avait voulu entrer dans l’armée, dès son plus jeune âge. Dans l’armée de ce pays, de ce bloc militaire. Alors qu’il était gosse, on avait changé de religion. Et puis après ? La religion, ce n’est qu’une pièce rapportée, un gadget qui ne signifie rien du tout. Le pays ne s’était pas transporté ailleurs, la population était toujours là, même si les vagues migratoires successives avaient provoqué une énorme croissance démographique, et l’ennemi traditionnel restait la Russie, comme par le passé. On avait frôlé le conflit avec elle du temps de son arrière-grand-père, à l’époque de la guerre froide, cela pouvait se produire aujourd’hui encore. Rien n’avait changé. Et il ne faisait que son devoir. Oui, mais quel avenir préparait-il à ses enfants? Lui n’était pas comme ces gens là, Assette n’était pas non plus comme ces gens là. Mais les enfants, eux, les enfants allaient se fondre dans leur masse, comme une cuillère de café en poudre dans un bol d’eau bouillante. Ses petits enfants ne feraient plus qu’un avec eux. Quand on commence à faire des concessions, on ne peut plus s’arrêter.”

  8. Isabelle dit :

    C’est triste ! Ils veulent effacer une partie de l’histoire.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services